Accueil > Evénements > Actualité

Actualité

Le Pape implore Notre-Dame de Guadalupe pour les enfants à naître

Publiée le 13-12-2018

 

Le Pape François, au terme de l'Audience Générale du 12 décembre 2018, a salué les pèlerins en langue polonaise en ces termes :

 

     "Je confie à la Bienheureuse Vierge de Guadalupe, dont nous fêtons aujourd'hui la Mémoire, vous tous ici présents, vos familles, et de manière particulière celles qui sont dans l'attente de la naissance d'un enfant. Saint Jean Paul II a recommandé à la maternelle protection de Marie, la vie et l'innocence des enfants, surtout de ceux qui courent le risque de ne pas naître. La Vierge de Guadalupe, comme on peut le voir, est enceinte. Elle attend le Sauveur. Par son intercession, en ce Temps de l'Avent, nous implorons pour les familles où la vie tarde à venir ; le respect de la vie conçue et l'ouverture des coeurs aux valeurs de l'Evangile"

 

Le Pape François à des époux de Croatie

Publiée le 11-12-2018

     "Chers époux, vous avez renouvelé vos promesses matrimoniales dans la basilique Saint-Pierre, en confessant que le Seigneur vous a assistés dans les événements heureux et tristes de la vie.

       Je vous encourage à vivre l’amour conjugal, signe de l’amour en le Christ et l’Eglise, en approfondissant quotidiennement le don mutuel de soi dans les petits gestes.

     En ce temps de l’Avent, que la bienheureuse Vierge Marie soit pour vous un exemple de la façon d’accueillir le Seigneur et de se confier à Lui. Que soient loués Jésus et Marie"

 

Pape François le 5 décembre 2018

De la nécessité de votre don...

Publiée le 10-12-2018

     ISF, IFL, PAS, Année Blanche... des noms qui peuvent sembler difficiles à comprendre parfois ou souvent !

     Bref, quel lien avec l'Evangile de la Vie ? C'est tout simple : les changements de fiscalité peuvent faire peur... peuvent fermer notre coeur... peuvent engendrer moins ou beaucoup moins de générosité.

     L'Evangile de la Vie vit depuis 24 ans bientôt, que par des dons de personnes, de familles, d'entreprises.

     Peut-être certains diront que nous ne pouvons rien faire, que nous devons nous résigner... accompagner le déclin de la générosité et la fermeture des coeurs ! Non. C'est impossible.

     Les changements dans la fiscalité ne doivent en rien ralentir notre mission au service de la Vie. Nous faisons attention à ne pas gacher vos dons. Nous sommes attentifs à gérer selon l'esprit de l'Evangile, les dons que nous reçevons de vous, depuis plus de 20 ans. Conscients que nous devrons nous-mêmes rendre des comptes un jour à Dieu de notre gestion.

    

Lire la suite

Plonger notre âme dans l'Infini, qui est Dieu

Publiée le 10-12-2018

Méditation du Père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison Pontificale, le 7 décembre 2018

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     Dans l’Eglise, nous sommes tellement pressés par des tâches à accomplir, des problèmes à résoudre, des défis auxquels répondre, que nous risquons de perdre de vue, ou de laisser comme en arrière-plan, la « porro unum necessarium » de l’Evangile (Lc 10,42), c’est-à-dire notre relation personnelle à Dieu. Qui plus est, nous savons par expérience qu’une véritable relation personnelle à Dieu est la première condition permettant de faire face à toutes les situations qui se présentent et à tous les problèmes qui se posent sans perdre la paix et la patience.

Lire la suite

La vérité sur l'homme

Publiée le 08-12-2018

Extrait de l'homélie du Père Abbé de Fongtgombault en ce jour de l'Immaculée Conception :

---------------------------------------------------------------

     "En ces temps de grande tribulation pour notre pays et sa paix
civile, de remise en question de la dignité de l’homme et de l’essence
de la nature humaine, que Marie obtienne à nos gouvernants et à nos
concitoyens de comprendre qu’il ne saurait y avoir de paix sociale
sans humble acceptation de la vérité de l’homme, oeuvre d’art sortie
des mains de Dieu, sans le respect inconditionnel de la vie et de la
famille telles que les a voulues Dieu, sans la conscience enfin que le
monde est un don de Dieu, un don à partager.
À l’école de Marie, puissions-nous comprendre, que la grandeur
de l’homme est dans sa réponse libre à tout appel de Dieu : « Voici la
servante du Seigneur, que tout m’advienne selon votre parole. » (Lc
1,38)"

Vierge Marie tu sais ce que veut dire porter un enfant en ton sein

Publiée le 08-12-2018

Lors de la prière mariale du Pape François, Place d'Espagne, à Rome, ce jour de l'Immaculée Conception 2018 :

--------------------------------------------------

    "Vierge Marie, tu sais ce que veut dire porter en ton sein un enfant et sentir autour l'indifférence, le refus et parfois le mépris. Pour cela, je te demande d'être proche des familles qui, aujourd'hui vivent des situations similaires, afin qu'elles ne soient pas abandonnées à elles-mêmes mais qu'elles soient protégées dans leurs droits humains qui sont en premier lieu de toute autre légitime exigence"

 

 

L'Evangile de la Vie chez vous

Publiée le 06-12-2018

     Recevez gratuitement le numéro de l'Evangile de la Vie du 8 décembre ICI

     Je m'abonne pour 2019 : ICI

De l'origine de la vie

Publiée le 06-12-2018

 

     Nous aurons bientôt la joie de contempler les crèches installées dans nos églises ou dans nos maisons. Les raisons pour lesquelles l’Enfant Jésus suscitera l’émotion seront diverses. Mais cet évènement de la Nativité du Christ renvoie au mystère de la vie humaine.

 

 

 

Lire la suite

Quand Jean Paul II appelle à prier et jeûner pour combattre les forces du Mal.

Publiée le 06-12-2018

Evangelium Vitae, 100

---------------------------

     " Dans ce grand effort pour une nouvelle culture de la vie, nous sommes soutenus et animés par l'assurance de savoir que l'Evangile de la vie, comme le Royaume de Dieu, grandit et donne des fruits en abondance (cf. Mc 4, 26-29). Certes, la disproportion est énorme entre les moyens considérables et puissants dont sont dotées les forces qui travaillent pour la « culture de la mort » et les moyens dont disposent les promoteurs d'une « culture de la vie et de l'amour ». Mais nous savons pouvoir compter sur l'aide de Dieu, à qui rien n'est impossible (cf. Mt 19, 26).

     Ayant cette certitude au cœur et animé par une sollicitude inquiète pour le sort de chaque homme et de chaque femme, je répète aujourd'hui à tous ce que j'ai dit aux familles engagées dans leurs tâches rendues difficiles par les embûches qui les menacent: (135) une grande prière pour la vie, qui parcourt le monde entier, est une urgence. Que, par des initiatives extraordinaires et dans la prière habituelle, une supplication ardente s'élève vers Dieu, Créateur qui aime la vie, de toutes les communautés chrétiennes, de tous les groupes ou mouvements, de toutes les familles, du cœur de tous les croyants! Par son exemple, Jésus nous a lui-même montré que la prière et le jeûne sont les armes principales et les plus efficaces contre les forces du mal (cf. Mt 4, 1-11) et il a appris à ses disciples que certains démons ne peuvent être chassés que de cette manière (cf. Mc 9, 29). Retrouvons donc l'humilité et le courage de prier et de jeûner, pour obtenir que la force qui vient du Très-Haut fasse tomber les murs de tromperies et de mensonges qui cachent aux yeux de tant de nos frères et sœurs la nature perverse de comportements et de lois hostiles à la vie, et qu'elle ouvre leurs cœurs à des résolutions et à des intentions inspirées par la civilisation de la vie et de l'amour."

 

 

 

Pourquoi faire célébrer des Messes en l'honneur du Précieux Sang de Jésus ?

Publiée le 05-12-2018

  

   L'Année Sainte de la Miséricorde nous encourage à mieux nous tourner et à mieux vivre le trésor de la Messe, non seulement le dimanche, mais pourquoi pas aussi en semaine, comme nous le montre la vie de tant de saints d'hier et d'aujourd'hui. La Messe rend présent le   Sacrifice de Jésus sur la Croix. Il vient rejoindre une intention particulière (personne vivante ou défunte ; une situation, une cause...) ; l'enveloppant ainsi de Miséricorde Divine ; le plongeant ainsi au Coeur même de la Miséricorde Divine, le Sacrifice de Jésus. Ces accents de la Tendresse de Dieu sont présents à travers les diverses Messes votives proposées dans le Missel romain de l’Eglise Catholique, pour accompagner notre pèlerinage vers le Ciel. Parmi elles se trouve la Messe en l'honneur du Précieux Sang de Jésus. Elle est célébrée plus spécialement pour demander au Père que le Salut obtenu par le Sang versé par Jésus sur la Croix, puisse particulièrement venir laver, purifier une âme du Purgatoire ; une âme, une famille, un lieu, un pays, une situation concrète connue ou inconnue, qui n'a pas été vécue dans la Lumière et l'Amour de Dieu, dans sa Vérité ; ou/et qui empêche de vivre dans la paix de Dieu mais aussi qui trouble le chemin de la vie chrétienne au quotidien. Elle vient aussi stopper le Mal qui peut se manifester/a pu se manifester à cause d'actes posés, mais aussi dont l'âme peut être victime. Comme aussi de briser, casser des liens qui ont pu marquer une histoire personnelle, familiale, ou d'un pays. Elle vient protéger les personnes, les lieux. Elle vient nous fortifier face aux attaques du démon.
    
   

Lire la suite

Ma lettre à Saint Joseph

Publiée le 05-12-2018

    

    Chers amis,

    Il est possible, tout au long de l'année, d'écrire une lettre à Saint Joseph.

     Du 11 au 19 mars, chaque année, l'Eglise nous offre neuf jours pour que notre confiance en la puissante intercession de Saint Joseph vienne embrasser les intentions que chacun peut porter dans son coeur. Quelle joie !

     Saint Joseph peut nous obtenir beaucoup de notre Père du Ciel. D'immenses grâces descendent du Ciel sur nos âmes, sur nos familles, les fiancés, les jeunes, le monde du travail; les personnes malades ou à l'agonie pour vivre cette étape de la vie en paix avec Dieu, avec soi, avec les autres, avant de rejoindre le Ciel.

     Avec confiance, implorons la sollicitude bienveillante de Saint Joseph pour nos besoins spirituels et matériels de nos familles, paroisses, écoles, communautés etc.

     Nous vous proposons d'écrire une lettre à Saint Joseph (il aime bien qu'on lui donne des détails). Vous pouvez envoyer cette lettre, fermée, à l'adresse suivante : L'Evangile de la Vie, lettre à Saint Joseph - 32 Cours de la République, 84500 Bollène. Cette lettre sera déposée devant la statue de Saint Joseph dans la chapelle de l'Evangile de la Vie. Elle y restera plusiieur smois, et sera brûlée, sans être ouverte.

     L'Evangile de la Vie propose une image (ci-dessus) avec une prière à Saint Joseph (de Saint François de Sales), à distribuer largement. Sur simple demande. Libre participation aux frais d'impression et de port.

 

Abbé Lelièvre

Bientôt Noël...

Publiée le 29-11-2018

     Noël arrive. Une belle occasion d'encourager la vie chrétienne

En offrant un abonnement à l'Evangile de la Vie

Un cadeau qui dure toute l'année ! Six numéros par an et trois lettres viennent rejoindre des milliers de personnes, familles pour nourrir et encourager la vie de prière, la formation, le témoignage. (étudiants, jeunes foyers, séminaristes, prêtres...). Télécharger le formulaire d'abonnement

En commandant des livres

à offrir pour ce Noël 2018. Télécharger le bon de commande

Lire la suite

Prier et jeûner pour la France

Publiée le 27-11-2018

     Saint Jean Paul II, Sainte Mère Teresa ont visité la France. Et tant d'autres visages de sainteté ont visité la France ces dernières décennies. Tant ont porté la France dans leurs prières, leur affection, dans l'offrande de leur vie, comme Marthe Robin. Chacun a parlé à l'âme de la France, la suppliant de revenir à Jésus.

     Tant de nos villes et de nos villages portent le nom d'un saint, d'une sainte. Tant de nos rues. la France a donné une multitudes de saints, aimés, priés, à travers le monde, encore aujourd'hui.

     Tant de fois nous avons renié notre Baptême (Cf Jean Paul II 1.6.1980), refusé la Vie (Pourquoi Humanae Vitae est encore si peu annoncé aujourd'hui ?). Tant de familles détruites, de coeurs brisés, désemparés ! Nous avons trahi notre foi, préférant regarder le monde plutôt que le Doux Visage de Jésus Sauveur. Combien de silences complices avec les puissances du Mal ? Tant de complicités avec des forces occultes. Notre coeur est aveuglé. Notre coeur s'est endurci... Et tarde trop à se tourner vers Jésus, vers le Père. Pour demander pardon. Pour que notre pays se relève et se révèle !

 

 

 

Lire la suite

L'image de la prière pour la France

Publiée le 27-11-2018

    

     Dans votre demande ICI, bien indiquer le  nombre d'exemplaires que vous désirez recevoir.

     Je participe directement à la diffucion de cette prière pour la France, par un don (reçu fiscal à partir de 25€) ICI.

     Facile à distribuer dans les familles, amis, messe de mariage... paroisses, pélerinages...

    Avec confiance, prions, implorons.

Le Cad Muller : la crise que traverse l'Eglise...

Publiée le 26-11-2018


Le cardinal Müller répond aux questions de Maike Hickson pour LifeSiteNews

LifeSite : Les évêques des Etats-Unis viennent d’achever leur session d’automne à Baltimore ; à cette occasion ils n’ont pas été autorisés à voter sur les directives nationales à propos de l’implication épiscopale dans des cas d’abus sexuels (que ce soit par commission ou par omission ou par occultation), parce que le Vatican leur a dit de ne pas le faire. Les nouvelles directives auraient été notamment constituées d’un code de conduite et elles prévoyaient la mise en place d’un organisme de surveillance sous direction laïque chargé d’enquêter sur les évêques accusés d’inconduite. De nombreux catholiques aux Etats-Unis étaient dans l’attente de mesures concrètes, et ils sont aujourd’hui indignés. Pensez-vous que cette décision soit sage, ou pensez-vous que les évêques des Etats-Unis auraient dû pouvoir mettre en place leurs propres directives nationales et leur propre commission, de même que l’ont fait les évêques de France au début du mois ?

Lire la suite

Avec le Père Matthieu Dauchez

Publiée le 25-11-2018

     

     « Pourquoi Dieu permet-il cela ? Les enfants des rues face à la question du mal » est le titre du nouveau livre écrit par le Père Matthieu Dauchez et paru aux éditions Artège. Et s'il n'y avait pas de réponse? Et si la réponse était plutôt : comment moi je réponds à ce scandale du Mal? Sur le plateau d'Un Coeur qui écoute, le prêtre français, incardiné dans le diocèse de Manille (Philippines) depuis 1998, nous partage son sentiment

vidéo sur KTO

 

Le père Ronan de Gouvello témoigne de son appel au sacerdoce

Publiée le 25-11-2018

     Carrefour vocationnel avec le père Ronan de Gouvello, où il témoigne de son appel au sacerdoce.

Vidéo

Avec les Saints Innocents

Publiée le 19-11-2018

Un appel en faveur de la vie

   Depuis plusieurs décennie, le 28 décembre, fête des Saints Innocents, les cloches des églises à travers le monde sonnent à midi, pour rappeler le martyre des premiers saints innocents tués par la folie d’Hérode mais aussi pour le Hérode d’aujourd’hui (Cf Pape François 2 et 6 janvier 2017) qui continue à détruire la vie humaine, don de Dieu.   

Lire la suite

Vers la Marche pour la Vie du 19 janvier à Paris

Publiée le 15-11-2018

Chaque semaine, une nouvelle actualité le prouve. La question de l’avortement demeure un problème social et un enjeu politique de santé publique.

La MARCHE POUR LA VIE appelle à une nouvelle mobilisation le dimanche 20 janvier 2019, à Paris, pour rappeler que la vie humaine doit être respectée de sa conception à sa mort naturelle.

Lire la suite

NOUVEAU livre du Cad Sarah

Publiée le 24-10-2018

 

     En aout 2018, le cardinal Sarah donnait une conférence à l'occasion des 50 ans d'Humanae Vitae. La collection de l'EVangile d ela Vie, dans les Editions du Peuple Libre, vous propose de lire ce texte, de vous en imprégner. De l'offrir largement autour  de vous (familles, fiancés, séminaristes, prêtrres, Evêques, étudiants en médecine ou infirmière, élus...)

     L'Association Privée de Fidèles l'Evangile de la Vie est très heureuse et très honorée que le Cardinal Sarah lui ait confié la publication de ce livre.

     Indispensable !

     Vous pouvez acquérir ce livre en librairie au alors à :

     AD-Evangile de la Vie (9€ l'exemplaire port inclus). 32 Cours de la République, 84500 Bollène

Lire la suite

Une paroisse de 13000 fidèles, et pas un divorce... La recette...

Publiée le 20-05-2016

     À Siroki Brijeg, parmi les 13 000 fidèles, on ne compte pas un seul di­vorce. De mémoire d'homme, pas une seule famille n'a éclaté. L'Herzégovine jouit-elle d'une faveur exceptionnelle de la part du Ciel ? Existe-t-il un truc magique contre le démon de la division ?
            La réponse est très simple ! Durant des siècles, sous domination turque puis communiste, les Croates ont cruellement souffert, car on voulait ar­racher leur foi chrétienne. Ils savent par expérience que leur salut vient de la Croix du Christ ;  il ne vient pas des projets de désarmement, de l'aide hu­manitaire ou des traités de paix, même si parfois ces réalités apportent quelques bienfaits.
            La source du Salut, c'est la Croix du Christ ! Ces gens ont une sagesse, ils ne se laissent pas tromper lorsqu'il s'agit de la vie ou de la mort. C'est pourquoi ils ont lié de façon indissociable le maria­ge à la Croix du Christ. Ils ont fondé le mariage qui donne la vie humaine sur la Croix qui donne la vie divine.
            La tradition croate du mariage est si belle qu'elle commence à faire école en Europe et en Amérique ! Lorsqu'un jeune couple se prépare au mariage, on ne lui raconte pas qu'il a trouvé la personne idéale, le meilleur parti. Non ! Que dit le prêtre ? :

« Tu as trouvé ta croix. Et c'est une croix à aimer, une croix à porter,
une croix qu'il ne faudra pas rejeter mais chérir. »


            Ces paroles prononcées en France laisseraient le fiancé muet de stupeur. Mais en Herzégovine, la Croix évoque l'amour, et le crucifix est le trésor de la maison.
            Lorsque les fiancés se rendent à l’église, ils apportent avec eux un cruci­fix. Ce crucifix est béni par le prêtre, et au cours de l'échange des consente­ments, il revêt une importance centra­le. En effet, la fiancée pose sa main droite sur la croix ;  à son tour, le fian­cé pose sa main sur celle de sa fiancée, et les deux mains se trouvent ainsi réunies sur la croix, fondées sur la croix. Le prêtre pose son étole sur les mains des fiancés qui prononcent alors leurs consentements et se promettent fidélité selon le rite de l’Église.
            Après cela, les mariés ne s'embrassent pas, mais ils embrassent la croix. Ils savent qu'ils embrassent ainsi la source de l'amour.
            Celui qui s'approche et voit leurs mains étendues sur la croix comprend que si le mari abandonne sa femme ou que la femme abandonne son mari, alors, c'est la croix qu'ils lâchent. Et lorsqu'on a lâché la croix, il ne reste rien, on a tout perdu, car on a lâché Jésus, on a perdu Jésus.
            Après la cérémonie, les mariés rap­portent ce crucifix et lui donnent une place d'honneur dans la maison. Il deviendra le centre de la prière familiale, car ils ont la conviction que la famille est née de cette croix.
            Si un problème survient, si un conflit éclate, c'est devant cette croix que les époux viennent trouver se­cours. Ils n'iront pas chez un avocat, ils ne consulteront pas un diseur de bon­ne aventure ou un astrologue, ils ne compteront pas sur un psychologue pour régler leurs affaires.
            Non, ils iront devant leur Jésus, de­vant la croix. Ils se mettront à genoux et c'est devant Jésus qu'ils verseront leurs larmes, qu'ils crieront leur souffrance et, surtout, échangeront leur pardon. Ils ne s'endormiront pas le cœur lourd, car ils auront eu recours à leur Jésus, au Seul qui a la puissance de sauver.
            Ils apprendront à leurs enfants à embrasser la croix chaque jour et à ne pas se coucher comme des païens, sans avoir remercié Jésus. Pour les enfants, aussi loin qu'ils s'en souviennent, Jésus est l'ami de la famille, que l'on respecte et que l'on embrasse.
            Ces enfants ne reçoivent pas de « nounours » à étreindre durant la nuit pour se sentir en sécurité. Mais ils disent « bonne nuit » à Jésus et embras­sent la croix. Ils s'endorment avec Jésus, pas avec une peluche. Ils savent que Jésus les garde dans ses bras et qu'ils n'ont rien à craindre, leurs peurs s'éteignent dans leur baiser à Jésus.

 

 

Neuvaine irrésistible au Sacré-Coeur de Jésus

Publiée le 17-01-2014

Le Padre Pio récitait très souvent cette Neuvaine Irrésistible ". Les promesses de Jésus, exprimées par Padre Pio dans cette prière ne pouvaient pas laisser le Cœur de Jésus insensible. Voilà cette neuvaine:

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu, voilà que je frappe, je cherche, je demande telle grâce "...
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

" O mon Jésus qui avez dit " En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous l'accordera ! " Voici qu'à Votre Père, en Votre Nom, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père -Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point! " voici que, m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos Saintes Paroles, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

Et comme " résumé " de ces supplications, on terminait en disant:
" O Cœur Sacré de Jésus, à qui Il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous vous demandons par l'intercession du Cœur Immaculé de Marie, Votre et notre tendre Mère... "
Une invocation à saint Joseph, si puissant sur le Cœur de son Fils adoptif, Jésus, et un " Salve Regina ".

 

 

Archives