Accueil > Evénements > Actualité

Actualité

"Si tu n'as pas de racines, tu ne pourras pas fleurir"

Publiée le 25-04-2018

  

    "Qu’arrive-t-il au printemps ? Les plantes fleurissent, les arbres fleurissent. Je vais vous poser quelques questions. Un arbre ou une plante malades fleurissent-ils bien s’ils sont malades ? Non ! Un arbre, une plante qui ne sont pas arrosés par la pluie ou artificiellement, peuvent-ils bien fleurir ? Non. Et un arbre ou une plante qui a coupé ses racines ou qui n’a pas de racines, peut-il fleurir ? Non. Mais sans racines, peut-on fleurir ? Non! Et cela est un message: la vie chrétienne doit être une vie qui doit fleurir dans les œuvres de charité, en faisant le bien. Mais si tu n’as pas de racines, tu ne pourras pas fleurir, et qui est la racine ? Jésus! Si tu n’es pas avec Jésus, là, dans la racine, tu ne fleuriras pas. Si tu n’arroses pas ta vie par la prière et les sacrements, aurez-vous des fleurs chrétiennes ? Non ! Parce que la prière et les sacrements arrosent les racines et notre vie fleurit. Je souhaite que ce printemps soit pour vous un printemps fleuri, de même que Pâques sera fleurie. Fleurie de bonnes œuvres, de vertus, de bien fait aux autres. Rappelez-vous cela, c’est un très beau dicton de mon pays : « Ce que l’arbre a de fleuri vient de ce qu’il a d’enterré ». Il ne faut jamais couper les racines avec Jésus."

Pape François - 21.3.2018

Un kit pour que les enfants "jouent" à la messe

Publiée le 21-04-2018

La vidéo

La pédagogie Montessori est une méthode d'éducation créée en 1907 par Maria Montessori qui repose sur l'éducation sensorielle et kinesthésique de l'enfant. L'enfant use librement de cubes, de cylindres de diamètres variés, d'objets emboîtables... Ce matériel permet à l'enfant de distinguer, de préciser, de généraliser, du concret vers le concept et du concept vers l'abstrait. C'est un matériel scientifique qui répond au besoin de développement naturel de l'enfant en respectant ses périodes sensibles.

Montessori stuff propose une gamme de matériel de qualité (normes CE) d'inspiration Montessori qui est conçu pour donner à l'enfant la possibilité de découvrir des notions abstraites de façon sensorielle et concrète. Son utilisation passe par la manipulation et le travail autonome. L'esthétique joue aussi un rôle. Les couleurs, l'aspect attirant et la variété des objets, des fiches, des formes, sont destinés à captiver l'attention et constituent souvent le « point d'intérêt » de l'enfant, ce qui le motive dans l'activité.

     Parmi les matériels proposés, il y a un kit pour célébrer la messe. Il y a en effet des enfants qui a expriment très tôt le désir de « jouer à la messe ». C’est quelque chose de très commun aux États Unis, ça l’était en France au XIXe siècle. De nos jours, cela revient. De nombreuses vocations sont nés de ces jeux de messe, Saint Pie X et Benoît XVI jouaient à la messe étant enfant... Des chasubles seront également proposées dans le futur.

 

 

 

La splendeur de la Vérité

Publiée le 21-04-2018

     "La splendeur de la Vérité se reflète dans toutes les œuvres du Créateur et, d'une manière particulière, dans l'homme créé à l'image et à la ressemblance de Dieu (cf. Gn 1, 26) : la vérité éclaire l'intelligence et donne sa forme à la liberté de l'homme, qui, de cette façon, est amené à connaître et à aimer le Seigneur. C'est dans ce sens que prie le psalmiste : « Fais lever sur nous la lumière de ta face » (Ps 4, 7)."  - Jean Paul II Veritatis Splendor, 1

Le corps face à l'impatience et la peur de la solitude.

Publiée le 19-04-2018

Lu dans Famille Chrétienne 2101 du 21-27 avril 2018:

-----------------------------------

     "Le corps impatient risque d’empêcher l’expression d’autres besoins, d’autres désirs. Se précipiter peut également diminuer la liberté ou le discernement. Se donner à l’autre signifie lui donner son corps, mais pas seulement dans la relation sexuelle, dans le service, les multiples délicatesses de la vie quotidienne. Céder à l’impatience des corps est parfois aussi se priver de l’émergence de certaines paroles. Mais le plus difficile à donner, c’est le temps ! Se donner à l’autre, c’est aussi inscrire l’amour dans le temps et la fidélité. Seul le mariage propose toutes ces dimensions, c’est pour cela que le pape François insiste tellement sur la préparation au mariage.

     Par ailleurs, pour être un bon époux, il faut avoir appris auparavant à être un bon célibataire, à se gérer soi-même, à apprivoiser sa sexualité. La recherche d’une vie de couple trop rapide masque souvent la peur de la solitude. Pour bien vivre la vie de couple, il faut aussi avoir appris la solitude ! Je pense, pour ces raisons, qu’attendre, qu’apprendre, est nécessaire, et donc que c’est possible"

Vincent Lambert : nouvel appel du Pape François

Publiée le 18-04-2018

     Mercredi matin 18 avril, lors de l'audience générale,  le Pape François a relancé son appel de défense de la vie, déjà exprimé dimanche dernier lors de la prière du Regina Coeli :

     «J’attire de nouveau l’attention sur Vincent Lambert et le petit Alfie Evans, et je voudrais rappeler et fortement confirmer que l’unique maître de la vie, du début jusqu’à la fin naturelle, est Dieu ! Et notre devoir est de tout faire pour prendre soin de la vie. Pensons en silence et prions afin que soit respectée la vie de toutes les personnes et spécialement celle de nos deux frères. Prions en silence».

Famille, bioéthique, projets de loi : Mgr Pontier à Emmanuel Macron

Publiée le 09-04-2018

Extrait du dicours de Mgr Pontier, en présence du Président de la République - Bernardins, 9 avril 2018 :

----------------------------------------------------------------------------------------

     Aujourd’hui la tentation est grande de se servir des progrès scientifiques pour s’assurer une maitrise de l’humain qui éliminerait tout ce qui peut être porteur de fragilités ou d’éventuelles maladies. Le grand débat autour de la révision des lois de bioéthique permet une réflexion commune sur « Quel monde voulons-nous pour demain? » C’est heureux et on ne peut que vous remercier, Monsieur le Président de la République, de l’avoir favorisé. Dans l’encyclique « L’amour dans la vérité », publiée en 2009, le Pape Benoit XVI offrait au numéro 74 un diagnostic tout à fait éclairant que je me permets de vous proposer : « Un domaine primordial et crucial de l’affrontement culturel entre la technique considérée comme un absolu et la responsabilité morale de l’homme est aujourd’hui celui de la bioéthique, où se joue de manière

Lire la suite

7-8 avril : Il est 3 heures cette nuit... Lève-toi !

Publiée le 03-04-2018

     A la chapelle de l'Evangile de la Vie nous prierons le chapelet de la Miséricorde Divine à trois heures. Puis, prière silencieuse devant Jésus présent dans l'Eucharistie.  Fin 4 heures.

------------------------------------------------------

   Il est 3 heures cette nuit du 7 au 8 avril 2018. Lève-toi ! Mets-toi à genoux au pied de ton lit... dans le coin prière de ta maison... dans la chapelle ou l'église... Seul, ou en famille. Lève-toi et implore ma Miséricorde !

     J'ai besoin que tu te lèves cette nuit du 7 au 8 avril 2018. Tu sais que le dimanche d'après Pâques est appelé, suite à ma demande à Soeur Faustine, et grâce à Saint Jean Paul II, le dimanche de la Miséricorde Divine

     Alors, lève-toi... Devance l'aurore ! La nuit est faite pour pleurer tes péchés, ceux de ta famille, de ton pays ; pour prier, pour implorer. Pour réparer.

     Lève-toi. J'ai besoin que tu m'offres cette heure. Ce moment, ces heures avant que ne se lève le jour. Viens implorer ma Miséricorde à travers le chapelet que j'ai enseigné à Soeur Faustine. A travers la Neuvaine à ma Divine Miséricorde. Viens, s'il te plaît. Donne-moi ce temps de prière. Tu as du mal à te lever, rien d'anormal, le démon ne veut pas que tu plonges dans ma Miséricorde. Il fera tout pour que tu restes au lit. Il sait qu'il perd l'âme qui implore ma Miséricorde.

     Oui, viens. Lève-toi. Courage. J'ai besoin de combler ton âme. J'ai besoin de déverser dans ton âme ma Miséricorde. Tu en as besoin. Et en auras bien besoin.

     Viens. Lève-toi. Il est trois heures. Lève-toi pour toi. Pour le salut de ton âme ! Lève-toi ; j'ai tant à te dire, à écrire sur ton âme. J'ai tant de grâces à déverser dans les âmes dont tu portes le souci, les intentions, le poids...

     Lève-toi ! Implore Miséricorde pour ton âme. Implore Miséricorde pour ta famille, tes amis. Ta paroisse, ton pays que j'aime tant et qui me fait tant souffrir par son apostasie et ses lois contre la famille et la vie dont tu as été peut-être aussi complice. Viens, je veux te guérir. Guérir son âme. Guérir des blessures de ton âme. Et j'offrirai des guérisons physiques en grand nombre. Je débloquerai des situations qui, pour toi, sont impossibles. Je veux rendre ton coeur doux et humble, le sortant de ses duretés, de ses aveuglements.

      Je te promets. Oui, lève-toi cette nuit. Il est 3 heures. Je te promets un tsunami de grâces. De paix, de conversion, de refaire des couples qui se sont divisés il y a peu ou longetmps. Je te promets d'exaucer tes demandes. Je te promets les vocations dont l'Eglise a besoin ... je viendrais appeler au milieu de ta famille des jeunes pour être prêtre, missionnaire, religieuse. Je te promets des grâces de pardon entre époux. Je te promets des grâces de protection pour ta famille, comme a été protégée la famille du peintre de l'icône de la Miséricorde Divine.

     Il est 3 heures. Lève-toi. Je compte sur toi. Je t'en supplie. Ne me laisse pas seul cette nuit de la Miséricorde !

     Lève-toi. Entre dans le grand silence de la nuit. La Force du silence, sa fécondité.

     Sa gratuité.

     ... "Parce que tu sais tout, Seigneur. Tu sais que je T'aime !"

 

Abbé Lelièvre

 

 

 

 

Je fais un don à l'Evangile de la Vie

Publiée le 28-03-2018

     Vos prières et vos dons permettent l'annonce de la bonne nouvelle de la vie, don de Dieu ; que les familles sont la première école de la vie et de l'amour. Pour que soit annoncé la beauté de l'amour humain aux nouvelles générations... Pour que continue de se lever une générations de saints : JE DONNE à l'Evangile de la Vie... EN QUELQUES CLICS

     Nous avons besoin de vous ! De tout coeur, merci

Plaisir de lire... plaisir d'offrir

Publiée le 28-03-2018

Offrez un cadeau à votre curé pour le Jeudi Saint... Baptêmes, Profession de Foi, Confirmation, Mariage... Simplement pour se former... pour se faire plaisir et faire plaisir : des livres pour tous sélectionnés pour vous !

 

Lire la suite

Témoignage du père Jean-Baptiste à la messe pour le repos de l'âme du colonel Arnaud Beltrame

Publiée le 28-03-2018

Texte du père Jean-Baptise, chanoine de l'abbaye de Lagrasse, envoyé à l'évêque aux armées, lu à Saint Sulpice à Paris lors de la messe pour le colonel Beltrame, mercredi 28 mars. Le père Jean-Baptiste prêchera à la messe de funérailles, qui se déroulera jeudi à 11h en la cathédrale de Carcassonne.

--------------------------------------------------------------

Cher Monseigneur, chers frères et sœurs,

Lire la suite

Parce que je t'aime : comprendre Humanae Vitae aujourd'hui

Publiée le 27-03-2018

 

VIENT DE PARAITRE

     2018 marque les 50 ans de l'Encyclique du Pape Paul VI "Humanae Vitae". Le Pape François vient d'annoncer la canonisation à l'automne prochain du Pape Paul VI. Comprendre Humanae Vitae, cette encyclique prophétique et lumineuse sur la beauté de l'amour humain, accepter d'accueillir les exigences de ce qui est inscrit dans le coeur de l'homme et de la femme sur l'amour conjugal, l'appel à la sainteté dans le Sacrement du Mariage. Tel est le défi de ce livre qui rassemble des textes des Papes Paul VI, Jean Paul II, Benoit XVI et François. Une richesse fabuleuse !

     31 jours avec Humanae Vitae : chaque jour quelques pages. Comme une lecture spirituelle dont le lecteur, étudiant, fiancés, jeunes mariés, séminaristes, prêtres, personnel médical, législateur, trouvera des réponses pour aujourd'hui.

     Ed du Peuple Libre. Chez votre libraire ou à l'Evangile de la Vie 32 Cours de la République 84500 Bollène (18€ port inclus l'exemplaire)

 

Les Evêques d'Irlande face à l'avortement

Publiée le 27-03-2018

     Alors que l’Irlande se prépare à un référendum sur le droit à l’avortement au mois de mai 2018 et pour apporter leur contribution au débat national sur le droit à la vie, la Conférence des évêques catholiques d’Irlande vient de publier le 7 mars 2018, une édition révisée de leur message pastoral de 2016 Deux vies, un amour. Les évêques irlandais y réaffirment leur conviction : « aucune vie humaine n’est dépourvue de valeur ». Par conséquent, ils réfutent la possibilité pour certains de décider de la mort d’autres personnes. La croix le publie dans son intégralité en version française. Extraits :

Lire la suite

Marielle Beltrame : "C'est le geste d'un gendarme et le geste d'un chrétien. On ne peut pas séparer l'un de l'autre"

Publiée le 27-03-2018

Témoignage de Marielle Beltrame dans La Vie :

"Il se sentait intrinsèquement gendarme. Pour lui, être gendarme, ça veut dire protéger. Mais on ne peut comprendre son sacrifice si on le sépare de sa foi personnelle. C'est le geste d'un gendarme et le geste d'un chrétien. Pour lui les deux sont liés, on ne peut pas séparer l'un de l'autre. Arnaud est revenu à la foi de façon forte vers la trentaine.

Lire la suite

Mgr Michel Aupetit : « on est passé de l’éthique à la bioéconomie »

Publiée le 27-03-2018

27 mars 2018

Le Grand Témoin sur Radio Notre-Dame :  Archevêque de Paris depuis le 6 janvier, Mgr Michel Aupetit prend peu à peu ses marques de l’autre côté du périphérique. A l’heure des états généraux de la bioéthique, ils entend bien mobiliser les chrétiens.

Padre Pio et Humanae Vitae

Publiée le 04-03-2018

     Le 25 juillet 1968, le Pape Paul VI publiai"HumanaeVitae", Lettre Encyclique sur l'amour humain et la régulation naturelle des naissances. Le Pape Paul VI se retrouva alors isolé, abandonné, comme Jésus. ce fut pour le Pape Paul VI une très grande épreuve. Cette épreuve, Padre Pio l'a ressentie profondément. A tel point qu'il a tenu à écrire au Pape une lettre, dont voici un extrait concernant Humanae Vitae :

     "«Je sais que votre coeur souffre beaucoup ces jours-ci pour le destin de l'Église, pour la paix dans le monde, pour les si nombreux besoins des peuples, mais surtout à cause du manque d'obéissance de certains Catholiques à l'égard du haut enseignement que vous nous donnez, assisté par l'Esprit-Saint et au nom de Dieu. Je vous offre ma prière, et ma souffrance quotidienne… afin que le Seigneur vous réconforte par sa grâce, pour continuer à suivre le chemin droit et difficile, en défendant l'éternelle vérité…

     Je vous remercie également des paroles claires et décisives que vous avez prononcées, particulièrement dans la dernière encyclique Humanæ vitæ, et je réaffirme ma foi, ainsi que mon obéissance inconditionnelle à vos directives éclairées.

    Que le Seigneur veuille accorder le triomphe à la vérité, la paix à son Église, la tranquillité aux peuples de la terre, la santé et la prospérité à votre Sainteté, afin que, lorsque ces bourrasques passagères se seront dissipées, le Règne de Dieu triomphe" dans tous les cœurs."

     Cette lettre est datée du 12 septembre 1968. Padre Pio mourut quelques jours, le 23 septembre.

Une paroisse de 13000 fidèles, et pas un divorce... La recette...

Publiée le 20-05-2016

     À Siroki Brijeg, parmi les 13 000 fidèles, on ne compte pas un seul di­vorce. De mémoire d'homme, pas une seule famille n'a éclaté. L'Herzégovine jouit-elle d'une faveur exceptionnelle de la part du Ciel ? Existe-t-il un truc magique contre le démon de la division ?
            La réponse est très simple ! Durant des siècles, sous domination turque puis communiste, les Croates ont cruellement souffert, car on voulait ar­racher leur foi chrétienne. Ils savent par expérience que leur salut vient de la Croix du Christ ;  il ne vient pas des projets de désarmement, de l'aide hu­manitaire ou des traités de paix, même si parfois ces réalités apportent quelques bienfaits.
            La source du Salut, c'est la Croix du Christ ! Ces gens ont une sagesse, ils ne se laissent pas tromper lorsqu'il s'agit de la vie ou de la mort. C'est pourquoi ils ont lié de façon indissociable le maria­ge à la Croix du Christ. Ils ont fondé le mariage qui donne la vie humaine sur la Croix qui donne la vie divine.
            La tradition croate du mariage est si belle qu'elle commence à faire école en Europe et en Amérique ! Lorsqu'un jeune couple se prépare au mariage, on ne lui raconte pas qu'il a trouvé la personne idéale, le meilleur parti. Non ! Que dit le prêtre ? :

« Tu as trouvé ta croix. Et c'est une croix à aimer, une croix à porter,
une croix qu'il ne faudra pas rejeter mais chérir. »


            Ces paroles prononcées en France laisseraient le fiancé muet de stupeur. Mais en Herzégovine, la Croix évoque l'amour, et le crucifix est le trésor de la maison.
            Lorsque les fiancés se rendent à l’église, ils apportent avec eux un cruci­fix. Ce crucifix est béni par le prêtre, et au cours de l'échange des consente­ments, il revêt une importance centra­le. En effet, la fiancée pose sa main droite sur la croix ;  à son tour, le fian­cé pose sa main sur celle de sa fiancée, et les deux mains se trouvent ainsi réunies sur la croix, fondées sur la croix. Le prêtre pose son étole sur les mains des fiancés qui prononcent alors leurs consentements et se promettent fidélité selon le rite de l’Église.
            Après cela, les mariés ne s'embrassent pas, mais ils embrassent la croix. Ils savent qu'ils embrassent ainsi la source de l'amour.
            Celui qui s'approche et voit leurs mains étendues sur la croix comprend que si le mari abandonne sa femme ou que la femme abandonne son mari, alors, c'est la croix qu'ils lâchent. Et lorsqu'on a lâché la croix, il ne reste rien, on a tout perdu, car on a lâché Jésus, on a perdu Jésus.
            Après la cérémonie, les mariés rap­portent ce crucifix et lui donnent une place d'honneur dans la maison. Il deviendra le centre de la prière familiale, car ils ont la conviction que la famille est née de cette croix.
            Si un problème survient, si un conflit éclate, c'est devant cette croix que les époux viennent trouver se­cours. Ils n'iront pas chez un avocat, ils ne consulteront pas un diseur de bon­ne aventure ou un astrologue, ils ne compteront pas sur un psychologue pour régler leurs affaires.
            Non, ils iront devant leur Jésus, de­vant la croix. Ils se mettront à genoux et c'est devant Jésus qu'ils verseront leurs larmes, qu'ils crieront leur souffrance et, surtout, échangeront leur pardon. Ils ne s'endormiront pas le cœur lourd, car ils auront eu recours à leur Jésus, au Seul qui a la puissance de sauver.
            Ils apprendront à leurs enfants à embrasser la croix chaque jour et à ne pas se coucher comme des païens, sans avoir remercié Jésus. Pour les enfants, aussi loin qu'ils s'en souviennent, Jésus est l'ami de la famille, que l'on respecte et que l'on embrasse.
            Ces enfants ne reçoivent pas de « nounours » à étreindre durant la nuit pour se sentir en sécurité. Mais ils disent « bonne nuit » à Jésus et embras­sent la croix. Ils s'endorment avec Jésus, pas avec une peluche. Ils savent que Jésus les garde dans ses bras et qu'ils n'ont rien à craindre, leurs peurs s'éteignent dans leur baiser à Jésus.

 

 

Neuvaine irrésistible au Sacré-Coeur de Jésus

Publiée le 17-01-2014

Le Padre Pio récitait très souvent cette Neuvaine Irrésistible ". Les promesses de Jésus, exprimées par Padre Pio dans cette prière ne pouvaient pas laisser le Cœur de Jésus insensible. Voilà cette neuvaine:

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu, voilà que je frappe, je cherche, je demande telle grâce "...
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

" O mon Jésus qui avez dit " En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous l'accordera ! " Voici qu'à Votre Père, en Votre Nom, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père -Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point! " voici que, m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos Saintes Paroles, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

Et comme " résumé " de ces supplications, on terminait en disant:
" O Cœur Sacré de Jésus, à qui Il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous vous demandons par l'intercession du Cœur Immaculé de Marie, Votre et notre tendre Mère... "
Une invocation à saint Joseph, si puissant sur le Cœur de son Fils adoptif, Jésus, et un " Salve Regina ".

 

 

Archives