Accueil > Evénements > Actualité

Actualité

Paroisse pour la Vie

Publiée le 20-08-2019

  

      En cette fête de l'Assomption, une nouvelle initiative de l'Evangile de la Vie, facile à vivre en paroisse. Encouragée par notre évêque, Monseigneur Cattenoz.

--------------------------

Retrouvez-nous sur twitter et facebook EDV ou facebook Paroisse pour la Vie

--------------------------    

     Les lois contre la vie et la famille se succèdent à un rythme effrayant. De quoi se demander si un jour la boucle sera bouclée !  De nombreuses questions fusent, comme « pourquoi en est-on arrivé là ?» ; « Que avenir pour nos enfants ? » ; comment sortir des impasses, de ce rouleau compresseur diabolique, si bien exprimé dans les lectures de la fête de l’Assomption que l’Eglise nous donne de vivre chaque année, de manière plus intense, plus profonde. Peut-être, dans un premier temps, pour que les choses changes, il faut accepter d'abord que mon cœur change, disait Jean Paul II aux jeunes en France.  C'est-à-dire invoquer l'Esprit Saint plus souvent, invoquer Notre-Dame de nous aider à recevoir l'Esprit Saint comme Elle l'a reçu. Mon coeur changera, s'ajustera sur le Cœur de Dieu, à travers la prière, l'écoute de la Parole de Dieu , le travail assidu de l'enseignement de l'Eglise (catéchisme, enseignement des Papes, vie des saints). Ainsi naitront, comme fruit de la prière, des propositions et suggestions concrètes et courageuses. C'est ce qui est premier et accessible à chacun.
  

Lire la suite

Devenir membre de l'Evangile de la Vie

Publiée le 20-08-2019

 

     l'Evangile de la Vie vous propose un feuillet avec une proposition d'engagement de prière ; devenant ainsi membre associés de notre Association Privée de Fidèles (avec la cotisation de 5 euros). L'Eglise en effet, nous demande de mieux rendre visible la vitalité de notre Famille spirituelle. Les Statuts canoniques datés du 27 mars 2017, nous encouragent tous à faire ce pas. Je sais que beaucoup d'entre vous ont déjà pris l'engagement de porter les intentions de la vie dans leurs prières dernièrement, ou depuis des années. Nos Statuts devraient, l'an prochain, être reconnus définitivement. Préparer cette étape est nous rendre dociles à ce que veut l'Esprit Saint. C'est Lui qui nous conduit à travers cette démarche. Concrètement, puis-je vous demander, si vous le désirez, de renvoyer le feuillet d'engagement pour cette année 2019, au secrétariat de l'Evangile de la Vie. Avec vos nom, prénom et signature. Si vous le pouvez, en plus de la prière, vous pouvez choisir d'y ajouter le jeûne. (EV 100). La vitalité visible aide au discernement qu'effectue notre archevêque Monseigneur Cattenoz. Suivant les Statuts, pour cette année, ceux qui prennent l'engagement deviendront "Membres associés" : "Toute personne qui souhaite découvrir l'association et vivre de son esprit devient membre associé pour une année au terme de laquelle elle pourra demander auprès du Conseil du modérateur à en devenir membre engagé. Le modérateur et son Conseil restent libres d'accepter ou de refuser l'engagement de la personne." (article 5) L'engagement de prière peut être pris à n'importe quel moment de l'année. Il suffit d'être baptisé dans l'Eglise Catholique. Le renouvellement se fera chaque année, au moment de la fête patronale qu'est l'Annonciation.

Je vous remercie de tout coeur
Abbé Lelièvre
modérateur

 

Je m'engage

 

 

Padre Pio et Humanae Vitae

Publiée le 20-08-2019

     Le 25 juillet 1968, le Pape Paul VI publiai"HumanaeVitae", Lettre Encyclique sur l'amour humain et la régulation naturelle des naissances. Le Pape Paul VI se retrouva alors isolé, abandonné, comme Jésus. ce fut pour le Pape Paul VI une très grande épreuve. Cette épreuve, Padre Pio l'a ressentie profondément. A tel point qu'il a tenu à écrire au Pape une lettre, dont voici un extrait concernant Humanae Vitae :

     "«Je sais que votre coeur souffre beaucoup ces jours-ci pour le destin de l'Église, pour la paix dans le monde, pour les si nombreux besoins des peuples, mais surtout à cause du manque d'obéissance de certains Catholiques à l'égard du haut enseignement que vous nous donnez, assisté par l'Esprit-Saint et au nom de Dieu. Je vous offre ma prière, et ma souffrance quotidienne… afin que le Seigneur vous réconforte par sa grâce, pour continuer à suivre le chemin droit et difficile, en défendant l'éternelle vérité…

     Je vous remercie également des paroles claires et décisives que vous avez prononcées, particulièrement dans la dernière encyclique Humanæ vitæ, et je réaffirme ma foi, ainsi que mon obéissance inconditionnelle à vos directives éclairées.

    Que le Seigneur veuille accorder le triomphe à la vérité, la paix à son Église, la tranquillité aux peuples de la terre, la santé et la prospérité à votre Sainteté, afin que, lorsque ces bourrasques passagères se seront dissipées, le Règne de Dieu triomphe" dans tous les cœurs."

     Cette lettre est datée du 12 septembre 1968. Padre Pio mourut quelques jours, le 23 septembre.

C'est la rentrée...

Publiée le 19-08-2019

Bonne rentrée familiale, scolaire, universitaire, après ce temps de vacances.

Nous vous proposons (chacun peut adapter suivant son lieu, ses besoins) :

 

- la Bénédiction des cartables. Cette année, nous avons ajouté la prière à l'Esprit Saint que Jean Paul II avait apprise de son  père. Cette prière qui a accompagné le saint Pape durant toute sa vie. (N'hésitez pas à nous envoyer des photos avec permission de les publier sur le journal et les réseaux)

Télécharger le document en .pdf

- un chapelet avec son dépliant explicatif  pour mettre dans les cartables, ou lors d'un moment de prière spécial de remise du chapelet, ou bien... Nous proposons des chapelets par lot de 100, chaque chapelet en plastique dans une pochette plastique. Avec un petit feuillet en couleur de 8 petites pages, pour expliquer et entrer dans la prière du chapelet. (lot de 100 chapelets : offrandes 45€ port inclus à  AD- Evangile de la Vie 32 Cours de la République 84500 Bollène

- Ce Bonheur que tu cherches : un livre entretien entre le coeur d'un prêtre et le coeur de jeunes, sur des questions qu'ils se posent. Ce livre est un itinéraire pour une aumônerie, pour une préparation à la Confirmation... (15-22 ans). Ed de l'Emmanuel. Chez votre libraire ou à défaut à l'Evangile de la Vie (18€ l'exemplaire port inclus)

 

Lire la suite

Prière Universelle à la Messe en cette veille de rentrée des classes

Publiée le 19-08-2019

- Pour les enfants qui entrent à l’école maternelle et qui découvrent de nouveaux amis ; afin que leur cartable ne manque jamais de crayons et de feutres de couleur pour dessiner et refléter la beauté du monde, voulue et donnée par Dieu.

 

- Pour les enfants qui, en cours préparatoire, commencent à lire ; afin que l’apprentissage des lettres leur apporte la joie des découvertes de la lecture et de l’écriture.

 

- Pour les enfants dont le cartable portera les livres de catéchisme et les conduira à préparer la confirmation et la première communion.

 

- Pour les jeunes qui entrent au collège et dont le cartable portera les joies, les peines, les tourments et les espoirs de l’adolescence.

 

- Pour les lycéens dont le cartable s’alourdit de toutes les perspectives d’orientation ; afin que leurs parents, professeurs et amis les aident, avec le don de Conseil et de discernement qu’apporte l’Esprit Saint à s’engager sur la voie de leur future profession.

 

- Pour les étudiants dont le cartable s’amincit ; afin que leur attachement au Christ se fortifie et s’enracine dans la foi par la charité.

 

- Pour tous les parents et grands parents qui portent aussi le poids des cartables et reçoivent les confidences des jeunes ; afin qu’ils sachent toujours encourager et stimuler avec une douce force et une juste compréhension des difficultés.

 


Prions le Seigneur :

Dieu notre Père, écoute la prière de ces enfants qui te présentent aujourd’hui leur cartable comme symbole de leur travail. Donne-leur de grandir tout au long de cette année dans la foi, l’espérance et la charité, et prépare-les toi-même à la mission que tu veux leur confier pour leur bonheur et ta gloire. Par Jésus-Christ.

 

Les enjeux d'une vraie conversion.

Publiée le 19-08-2019

 Paroles de Marthe, à l'occasion de l'Année Sainte 1975

     "Nous devons laisser en arrière tout le passé, ne pas revenir sur  nos défauts. Regarder tout en avant, avec une nouvelle fidélité dans notre réponse à l'appel de Dieu, qu'il faut repenser. Don à renouveler et à rajeunir. Retrouver pleine jeunesse de coeur, ne pas traîner certains endurcissements, repliements, laisser-aller, accoutumances, qui peuvent nous rendre moins généreux et moins fidèles en face de l'Appel de Dieu"

La lettre de l'été

Publiée le 19-08-2019

     Bon été, bonne lecture !

Soyez bénis

Télécharger la lettre

Non à tout projet qui fragilise la famille et déconsidère le rôle du père et de la mère

Publiée le 16-08-2019

 

Extraits de l'homélie de Mgr Vincent Dollmann, évêque de Cambrai, lors de la fête de l'Assomption 2019

----------------------------------------------------------------------------------------------------

En cette année de la révision des lois bioéthiques, nous vivons un moment décisif pour l’avenir de notre société. Nos responsables politiques préparent des lois touchant à la famille, mais aussi à la vie humaine de sa conception jusqu’au seuil de sa mort. Saurons-nous à la suite de la Vierge Marie témoigner de la valeur inestimable de la vie et de la nécessité de la protéger pour le bien commun de notre société et l’avenir de notre pays ?

Lire la suite

Vatican : un pas de plus contre l’héritage théologique et pastoral de Jean Paul II

Publiée le 31-07-2019

     Un exercice de vandalisme intellectuel brut est en cours à Rome depuis le 23 juillet: ce qui s’appelait à l’origine l’Institut pontifical Jean-Paul II pour le mariage et la famille a été péremptoirement mais systématiquement dépouillé de ses plus éminents professeurs, et ses cours fondamentaux en théologie morale fondamentale ont été annulés. Parallèlement, des universitaires connus pour s’opposer à l’enseignement de Humanae Vitae sur les moyens appropriés de réguler la fertilité et à celui de Veritatis Splendor sur les actes intrinsèquement mauvais sont nommés pour enseigner à l’Institut reconfiguré, hébergé à l’Université pontificale du Latran – l’institut d’enseignement supérieur du pape lui-même. Mille six cent cent neuf ans après le premier sac de Rome par les vandales, ils remettent ça, même si cette fois le vandale en chef porte un zucchetto d’archevêque.

 

Lire la suite

Une paroisse de 13000 fidèles, et pas un divorce... La recette...

Publiée le 20-05-2016

     À Siroki Brijeg, parmi les 13 000 fidèles, on ne compte pas un seul di­vorce. De mémoire d'homme, pas une seule famille n'a éclaté. L'Herzégovine jouit-elle d'une faveur exceptionnelle de la part du Ciel ? Existe-t-il un truc magique contre le démon de la division ?
            La réponse est très simple ! Durant des siècles, sous domination turque puis communiste, les Croates ont cruellement souffert, car on voulait ar­racher leur foi chrétienne. Ils savent par expérience que leur salut vient de la Croix du Christ ;  il ne vient pas des projets de désarmement, de l'aide hu­manitaire ou des traités de paix, même si parfois ces réalités apportent quelques bienfaits.
            La source du Salut, c'est la Croix du Christ ! Ces gens ont une sagesse, ils ne se laissent pas tromper lorsqu'il s'agit de la vie ou de la mort. C'est pourquoi ils ont lié de façon indissociable le maria­ge à la Croix du Christ. Ils ont fondé le mariage qui donne la vie humaine sur la Croix qui donne la vie divine.
            La tradition croate du mariage est si belle qu'elle commence à faire école en Europe et en Amérique ! Lorsqu'un jeune couple se prépare au mariage, on ne lui raconte pas qu'il a trouvé la personne idéale, le meilleur parti. Non ! Que dit le prêtre ? :

« Tu as trouvé ta croix. Et c'est une croix à aimer, une croix à porter,
une croix qu'il ne faudra pas rejeter mais chérir. »


            Ces paroles prononcées en France laisseraient le fiancé muet de stupeur. Mais en Herzégovine, la Croix évoque l'amour, et le crucifix est le trésor de la maison.
            Lorsque les fiancés se rendent à l’église, ils apportent avec eux un cruci­fix. Ce crucifix est béni par le prêtre, et au cours de l'échange des consente­ments, il revêt une importance centra­le. En effet, la fiancée pose sa main droite sur la croix ;  à son tour, le fian­cé pose sa main sur celle de sa fiancée, et les deux mains se trouvent ainsi réunies sur la croix, fondées sur la croix. Le prêtre pose son étole sur les mains des fiancés qui prononcent alors leurs consentements et se promettent fidélité selon le rite de l’Église.
            Après cela, les mariés ne s'embrassent pas, mais ils embrassent la croix. Ils savent qu'ils embrassent ainsi la source de l'amour.
            Celui qui s'approche et voit leurs mains étendues sur la croix comprend que si le mari abandonne sa femme ou que la femme abandonne son mari, alors, c'est la croix qu'ils lâchent. Et lorsqu'on a lâché la croix, il ne reste rien, on a tout perdu, car on a lâché Jésus, on a perdu Jésus.
            Après la cérémonie, les mariés rap­portent ce crucifix et lui donnent une place d'honneur dans la maison. Il deviendra le centre de la prière familiale, car ils ont la conviction que la famille est née de cette croix.
            Si un problème survient, si un conflit éclate, c'est devant cette croix que les époux viennent trouver se­cours. Ils n'iront pas chez un avocat, ils ne consulteront pas un diseur de bon­ne aventure ou un astrologue, ils ne compteront pas sur un psychologue pour régler leurs affaires.
            Non, ils iront devant leur Jésus, de­vant la croix. Ils se mettront à genoux et c'est devant Jésus qu'ils verseront leurs larmes, qu'ils crieront leur souffrance et, surtout, échangeront leur pardon. Ils ne s'endormiront pas le cœur lourd, car ils auront eu recours à leur Jésus, au Seul qui a la puissance de sauver.
            Ils apprendront à leurs enfants à embrasser la croix chaque jour et à ne pas se coucher comme des païens, sans avoir remercié Jésus. Pour les enfants, aussi loin qu'ils s'en souviennent, Jésus est l'ami de la famille, que l'on respecte et que l'on embrasse.
            Ces enfants ne reçoivent pas de « nounours » à étreindre durant la nuit pour se sentir en sécurité. Mais ils disent « bonne nuit » à Jésus et embras­sent la croix. Ils s'endorment avec Jésus, pas avec une peluche. Ils savent que Jésus les garde dans ses bras et qu'ils n'ont rien à craindre, leurs peurs s'éteignent dans leur baiser à Jésus.

 

 

Neuvaine irrésistible au Sacré-Coeur de Jésus

Publiée le 17-01-2014

Le Padre Pio récitait très souvent cette Neuvaine Irrésistible ". Les promesses de Jésus, exprimées par Padre Pio dans cette prière ne pouvaient pas laisser le Cœur de Jésus insensible. Voilà cette neuvaine:

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu, voilà que je frappe, je cherche, je demande telle grâce "...
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

" O mon Jésus qui avez dit " En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous l'accordera ! " Voici qu'à Votre Père, en Votre Nom, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père -Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point! " voici que, m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos Saintes Paroles, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

Et comme " résumé " de ces supplications, on terminait en disant:
" O Cœur Sacré de Jésus, à qui Il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous vous demandons par l'intercession du Cœur Immaculé de Marie, Votre et notre tendre Mère... "
Une invocation à saint Joseph, si puissant sur le Cœur de son Fils adoptif, Jésus, et un " Salve Regina ".

 

 

Archives