Accueil > Evénements > Actualité > Lettre d'un embryon

Actualité

Imprimer la page

Lettre d'un embryon

Publiée le 11-03-2010

"Monsieur le Président
Je vous écris aujourd'hui car je suis bien en difficulté.
Je ne suis pas vraiment malade, je grandis même bien mais ma maman ne sait comment vivre avec moi.
Je suis un poids pour elle, un fardeau qu'elle ne peut porter.
Mon papa, je ne sais où il est, ni ma famille, je ne les vois ni les entends et ils me manquent.
Personne n'aide maman et elle se sent abandonnée, seule. seule face au monde, seule face à moi.
Je ne veux pas d'un traitement de faveur, je ne veux pas d'une exception, je souhaite que vous aidiez tous ceux qui comme moi ont besoin de cette aide.
 Aujourd'hui vous avez permis par vos lois et vos budgets que ma maman se sépare de moi, qu'elle me tue... Mais ce n'est pas ce que je veux, ce n'est pas ce dont elle a besoin, ce qu'elle désire... Car je vous le dit, malgré toutes les difficultés, elle m'aime.
Elle m'aime face à tout ce qu'elle endure.
Oui, elle m'aime même si elle n'ose pas toujours se le dire... mais quand je suis près d'elle je sens son cœur qui bat tout proche du mien... si fort...
 Pourquoi ne l'aidez-vous pas à me gardez? Pourquoi ne lui offrez-vous pas votre aide?
Comment osez-vous, vous qui êtes père de famille, préférer le rejet à l'accueil, la destruction à l'aide, la haine à la vie? Comment pouvez-vous refuser cette protection de nos vies, de notre petit nid d'amour à tous les deux, maman et moi?
Je vous prie donc de mon humble prière d'enfant d'aider maman à vivre, à me laissez vivre, et si jamais elle me quittait, à survivre...
Monsieur le président, je vous supplie de me permettre de naître.

 Un embryon"
Vous pouvez envoyer cette lettre au Président de la République : (votre courrier est dispensé d'affranchissement )
Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008  Paris

source : Etudiants Pro-Vie

< Voir toutes les actualités

Archives