Accueil > Evénements > Actualité > A quel moment Dieu crée-t-il l'âme dans l'être humain ?

Actualité

Imprimer la page

A quel moment Dieu crée-t-il l'âme dans l'être humain ?

Publiée le 28-03-2017

      A quel moment l'être humain reçoit-il l'âme ? Quand l'âme est-elle infusée ? Quand l'âme est-elle créée par Dieu ?

Donum Vitae - 5

     Pour sa part, le Magistère de l'Église offre aussi en ce domaine à la raison humaine la lumière de la Révélation: la doctrine sur l'homme enseignée par le Magistère contient beaucoup d'éléments qui éclairent les problèmes ici étudiés.

Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée, car l'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a « voulue pour lui-même » [16] et l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu [17]; tout son être porte l'image du Créateur. La vie humaine est sacrée parce que, dès son origine, elle comporte « l'action créatrice de Dieu » [18] et demeure pour toujours dans une relation spéciale avec le Créateur, son unique fin [19]. Dieu seul est le Maître de la vie de son commencement à son terme: personne, en aucune circonstance, ne peut revendiquer pour soi le droit de détruire directement un être humain innocent [20].

La procréation humaine demande une collaboration responsable des époux avec l'amour fécond de Dieu [21]; le don de la vie humaine doit se réaliser dans le mariage moyennant les actes spécifiques et exclusifs des époux, suivant les lois inscrites dans leurs personnes et dans leur union [22].

-------------------------------------
     Cette enluminure tirée d'un manuscrit français du XVe siècle montre un couple au lit. La Sainte Trinité - le Père, le Fils et le Saint-Esprit - le regarde depuis le coin supérieur gauche et lui envoie une forme d'enfant. Cela rappelle l'iconographie de l'Annonciation. Le parchemin cite la Genèse: «Créons l'homme à notre image et ressemblance» ( «Faciamus hominem ad imaginem et similitudem nostram»). Les pantoufles près du lit se réfèrent au commandement de Dieu à Moïse d'enlever ses sandales devant le sol sacré du buisson ardent, et indiquent ainsi la sainteté du sacrement du mariage. Le bras droit étendu de la femme signifie probablement Eve offrant la pomme de l'Arbre de la connaissance du Bien et du Mal, nous rappelant que nous héritons tous du péché originel à la conception. La bougie allumée sur la cheminée indique le début d'une nouvelle vie. La conception d'un enfant et l'effusion de l'âme sont étroitement liées ici.

     Enluminure de Jean Mansel, Vie de Nostre Seigneur Jésus-Christ, XVème siècle, fol. 174. 11,1 x 15,8 cm. Bibliothèque Nationale, Paris.
 

< Voir toutes les actualités

Archives