Accueil > Evénements > Actualité > Il les créa homme et femme. sur la question du genre dans l’éducation

Actualité

Imprimer la page

Il les créa homme et femme. sur la question du genre dans l’éducation

Publiée le 11-06-2019

L’objectif de ce texte accessible ici est de guider les familles et les éducateurs dans l’approche des transformations profondes qui marquent les relations entre garçons et filles, dans le contexte de la multiplication des études liées à la question du genre.

Extraits :

 

    22. Cette idéologie induit des projets éducatifs et des orientations législatives qui promeuvent une identité personnelle et une intimité affective radicalement indépendantes de la différence biologique entre homme et femme. L’identité humaine est soumise à une option individualiste, variable dans le temps, expression de la façon de penser et d’agir, très répandue aujourd’hui, qui confond « la liberté authentique avec l’idée selon laquelle chacun juge comme bon lui semble ; comme si, au-delà des individus, il n’y avait pas de vérité, de valeurs ni de principes qui nous orientent, comme si tout était égal, et que n’importe quoi devait être permis ».

    26. L’analyse philosophique montre, elle aussi, que la différence sexuelle masculine/féminine est constitutive de l’identité humaine. Les philosophies gréco-latines posent l’essence comme élément transcendant qui recompose et harmonise la différence entre féminin et masculin dans l’unicité de la personne humaine. Dans la tradition de l’herméneutique phénoménologique, tant la distinction que la complémentarité sexuelles sont interprétées de manière symbolique et métaphorique. La différence sexuelle constitue, dans la relation, l’identité personnelle tant au sens horizontal(dyadique : homme-femme) et vertical (triadique : homme-femme-Dieu),que dans le cadre de la relation interpersonnelle homme-femme (je/tu) et de la relation familiale (tu/je/nous).

    27. La formation de l’identité est précisément fondée sur l’altérité : dans le rapport immédiat avec le « tu » différent de moi, je reconnais l’essence de mon « je ». La différence est la condition de la connaissance en général,et donc de la connaissance de l’identité. Dans la famille, le rapport avec lamère et le père facilite à l’enfant l’élaboration de son identité/différencesexuelle. Les théories psychanalytiques montrent la valeur tripolaire de la relation parents/enfant, en affirmant que l’identité sexuelle n’apparaîtpleinement que dans la confrontation synergique de la différenciation sexuelle.

< Voir toutes les actualités

Archives