Accueil > Evénements > Actualité > Nouveaux tests de dépistage prénatal de la trisomie 21 :

Actualité

Imprimer la page

Nouveaux tests de dépistage prénatal de la trisomie 21 :

Publiée le 23-08-2012

Extrait de la conférence de Jean-Marie Le Méné le 22 août relatif à l’arrivée des nouveaux tests de dépistage prénatal de la trisomie 21 :

De nombreux problèmes éthiques sont soulevés par cette nouvelle technique.

  • Le premier consiste à assimiler progrès technique et progrès médical et à faire passer de la communication promotionnelle pour de l’information scientifique. Au contraire, ce faux progrès médical ne devrait-il pas être l’occasion pour notre société de voir en face le problème éthique du diagnostic prénatal des enfants trisomiquesocculté depuis près de 20 ans ?
     
  • Le deuxième consiste à considérer que le fait de ne plus supprimer que des anormaux est un progrès, ce qui en réalité signifie que la vie des normaux a plus de valeur que celle des anormaux.
     
  • Le troisième consiste à se réjouir d’un taux de fiabilité à 100 % alors que 96 % des enfants trisomiques dépistés sont déjà avortés : faut-il encore absolument gagner 4 % sur la voie de l’éradication ?
     
  • Le quatrième est que le nouveau test permet d’obtenir le diagnostic de trisomie avant la fin du délai légal pour pratiquer une interruption volontaire de grossesse.  Inéluctablement cette nouvelle technique va faire disparaitre la distinction IVG / IM(médicale)G et conduira à noyer indistinctement les avortements eugéniques pratiqués pour cause de trisomie dans la masse de ceux demandés par la femme. Le résultat est terrifiant : le génocide des enfants trisomiques in utero ne sera plus décompté et n’existera plus. A l’assassinat d’un groupe humain déterminé par son génome s’ajoutera l’assassinat de leur mémoire.

 

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives