Accueil > Evénements > Actualité > L'évangélisation ne peut attendre ... avec le Bx Charles de Foucauld

Actualité

Imprimer la page

L'évangélisation ne peut attendre ... avec le Bx Charles de Foucauld

Publiée le 25-06-2011

- "Je me recommande bien à vos prières : plus que jamais; j'ai tant besoin de devenir meilleur, de me convertir ! Et pour Jésus qui le commande et pour moi dont c'est le devoir, et pour les autres à qui je ne ferai du bien qu'à cette condition..." (17.12.1904)

- "La lenteur est défendue quand il s'agit de sauver les âmes qui se perdent" (4.6.1908)

- "On a de la peine à ne pas s'attrister en voyant l'excès du mal régnant partout, le peu de bien; les ennemis du bon Dieu si entreprenants, ses amis si hésitants" - (18.11.1907)

- "Puisse-t-on enfin s'occuper de tant d'âmes dont on s'occupe si peu"  - (4.12.1909)

- "Je sens bien qu'une seule chose me manque, ma conversion. Priez pour moi, afin que je sois enfin ce que je dois, que je profite enfin de tant de grâces, que je commence enfin à aimer Jésus." (15.07.1906)

- "Si, dans les pays chrétiens, il y a tant de mal, pensez à ce que peuvent être ces pays, où il n'y a pour ainsi dire que du mal, d'où le bien est à peu près totalement absent : Tout y est mensonge, duplicité, ruse, convoitise de toute espèce, violence, avec quelle ignorance et quelle barbarie ! La grâce de Dieu peut tout, mais en face de tant de misères morales... On voit bien que les moyens humains sont impuissants et que Dieu seul peut opérer une si grande transformation." (9.12.1907)

- "Je souffre de voir des âmes se perdre et le règne de Jésus ne pas s'étendre faute d'ouvriers, car si des ouvriers voulaient, ils pourraient dès aujourd'hui faire beaucoup de bien. Je suis honteux pour notre pays et notre temps de voir le peu qu'il fait." (20.09.1908)

< Voir toutes les actualités

Archives