Accueil > Evénements > Actualité > Pérou : une majorité contre l'avortement en cas de viol

Actualité

Imprimer la page

Pérou : une majorité contre l'avortement en cas de viol

Publiée le 19-10-2009

Une majorité de Péruviens est contre l'avortement en cas de viol ou de malformations congénitales du foetus, selon un sondage publié dimanche, alors qu'un texte a été adopté en ce sens par une commission parlementaire, suscitant une polémique dans le pays andin.

Une proportion de 53% des Péruviens désapprouvent l'avortement en cas de viol, contre 41% qui approuvent et 6% qui ne se prononcent pas, indique l'enquête Ipsos-Apoyo publiée par le journal de Lima, El Comercio. Un total de 48% sont contre l'avortement en cas de malformations du foetus (46% pour et 6% de sans opinions), selon la même enquête.

Le seul cas où l'avortement est accepté est pour sauver la vie de la femme enceinte (58% pour, 38% contre et 4% de sans opinions), une situation que la loi du Pérou autorise depuis 1924.

Une proposition de loi légalisant l'avortement en cas de viol ou de malformations congénitales du foetus provoque une intense polémique au Pérou, le gouvernement et l'Eglise catholique se prononçant farouchement contre.

Le texte a été adopté mercredi par une commission parlementaire, mais il doit passer en assemblée plénière pour entrer en vigueur.

Le sondage a été réalisé dans 15 villes du Pérou où 1.000 personnes ont été interrogées cette semaine, avec une marge d'erreur de 3,1%.

source AFP - 18.10.2009
 

< Voir toutes les actualités

Archives