Accueil > Evénements > Actualité > La manifestation pro-vie en Espagne porte ses fruits

Actualité

Imprimer la page

La manifestation pro-vie en Espagne porte ses fruits

Publiée le 24-10-2009

Le Parti Populaire, qui n'a rien amélioré pour la vie lorsqu'il était au pouvoir (toujours cette confusion entre le moindre mal, qui est un progrès vers un bien, et le moindre pire qui est la satisfaction de n'avoir pas empiré les choses), devant le succès de la Marche pro-vie, s'est engagé à modifier la législation s'il remportait les élections en 2012. Jusqu'ici, les conservateurs espagnols avaient gardé leurs distances avec ce débat. Durant ses huit années de pouvoir, Aznar n'avait jamais évoqué la possibilité de modifier la loi de 1985. Mais le mouvement de contestation des Pro Vida a pris une telle ampleur qu'il constitue désormais une réserve potentielle de voix opposées au gouvernement socialiste.


 

Par leur mobilisation, les pro-vie pèsent désormais sur le pouvoir politique, comme aux Etats-Unis. Même à gauche, certains reculent. Le président du Parlement, José Bono, un des barons socialistes, a ouvertement déclaré qu'il n'approuvait pas la réforme. Il a appelé le gouvernement de Zapatero à trouver un consensus sur les points les plus polémiques.

L'épiscopat est le fer de lance de cette bataille contre l'IVG. Le numéro un de l'Église espagnole, le cardinal Rouco Varela, a promis à Zapatero que cette croisade «s'intensifiera jusqu'au retrait du projet de loi».

< Voir toutes les actualités

Archives