Accueil > Evénements > Actualité > Je crois Seigneur, - 5

Actualité

Je crois Seigneur, - 5

Publiée le 17-04-2020

En ce Temps Pascal, période de confinement, notre Foi peut être éprouvée. Rien de meilleur alors que de reprendre chaque jour un passage du Credo.

     Chaque jour je proclame ma foi puis, un passage de l'Abrégé deu Catéchisme de l'Eglise Catholique. Puis, je peux prendre un temps silence et écouter Dieu me parler. Ma foi grandira et rayonnera. A vivre seul ou en famille.

---------------------------------------------

Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout puissant, Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur; qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers; le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

Credo de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles : Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu, engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel; par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts; et son règne n’aura pas de fin. Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie; il procède du Père et du Fils; avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire; il a parlé par les prophètes. Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir. Amen.

-----------------------------------------------------

50. Que signifie que Dieu est tout-puissant?

268-278

Dieu s’est révélé comme « le fort, le vaillant » (Ps23 [24],8), celui auquel « rien n’est impossible » (Lc 1,37). Sa toute-puissance est universelle, mystérieuse. Elle se manifeste dans le fait de créer le monde à partir de rien et l’homme par amour, mais surtout dans l’Incarnation et la Résurrection de son Fils, dans le don de l’adoption filiale et le pardon des péchés. C’est pourquoi l’Église adresse sa prière au « Dieu tout-puissant et éternel » (« Omnipotens sempiterne Deus… »).

 

51. Pourquoi est-il important d’affirmer : «Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre » (Gn1,1)?

279-289
315

Parce que la création est le fondement de tous les projets divins de salut. La création est la manifestation de l’amour tout-puissant et sage de Dieu; elle est le premier pas vers l’Alliance du Dieu unique avec son peuple ; elle est le commencement de l’histoire du salut, qui culmine avec le Christ; elle est la première réponse aux interrogations fondamentales de l’homme sur son origine et sur sa fin.

 

52. Qui a créé le monde?

290-292
316

Le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont le principe unique et indivisible du monde, bien que l’½uvre de la création du monde soit particulièrement attribuée à Dieu le Père.

 

53. Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde?

293-294
319

Le monde a été créé pour la gloire de Dieu, qui a voulu manifester et communiquer sa bonté, sa vérité et sa beauté. La fin ultime de la création, c’est que Dieu, dans le Christ, puisse être « tout en tous » (1 Co 15,28), pour sa gloire et pour notre bonheur.

« La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu »(saint Irénée).

 

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives