Accueil > Evénements > Actualité > C'est la rentrée

Actualité

C'est la rentrée

Publiée le 27-08-2022

Bénédiction des cartables

     Pour accéder à la prière de bénédiction des cartables et différentes prières pour une bonne rentrée.  A télécharger.

 

 

 

 
 

 

 

Prière universelle de la Messe de rentrée (proposition)

- Pour les enfants qui entrent à l’école maternelle et qui découvrent de nouveaux amis ; afin que leur cartable ne manque jamais de crayons et de feutres de couleur pour dessiner et refléter la beauté du monde, voulue et donnée par Dieu.

- Pour les enfants qui, en cours préparatoire, commencent à lire ; afin que l’apprentissage des lettres leur apporte la joie des découvertes de la lecture et de l’écriture.

- Pour les enfants dont le cartable portera les livres de catéchisme et les conduira à préparer la confirmation et la première communion.

- Pour les jeunes qui entrent au collège et dont le cartable portera les joies, les peines, les tourments et les espoirs de l’adolescence.

 

- Pour les lycéens dont le cartable s’alourdit de toutes les perspectives d’orientation ; afin que leurs parents, professeurs et amis les aident, avec le don de Conseil et de discernement qu’apporte l’Esprit Saint à s’engager sur la voie de leur future profession.

- Pour les étudiants dont le cartable s’amincit ; afin que leur attachement au Christ se fortifie et s’enracine dans la foi par la charité.

- Pour tous les parents et grands parents qui portent aussi le poids des cartables et reçoivent les confidences des jeunes ; afin qu’ils sachent toujours encourager et stimuler avec une douce force et une juste compréhension des difficultés.


Prions le Seigneur :

Dieu notre Père, écoute la prière de ces enfants qui te présentent aujourd’hui leur cartable comme symbole de leur travail. Donne-leur de grandir tout au long de cette année dans la foi, l’espérance et la charité, et prépare-les toi-même à la mission que tu veux leur confier pour leur bonheur et ta gloire. Par Jésus-Christ ton Fils Notre-Seigneur

 

 

-----------------------------------------------------------------

 

Angelus du Bienheureux Pape Jean Paul Ier, sur la rentrée des classes.

17 septembre 1978

 

Mardi prochain douze millions d'enfants retourneront en classe en Italie. En présentant ses v½ux les plus cordiaux aux professeurs comme aux élèves, le Pape entend bien ne pas se substituer au Ministre de l'Education Publique Pedini en interférant dans son domaine !

Les professeurs italiens ont eu dans le passé des modèles classiques d'attachement exemplaire et de dévouement à l'école... Giosué Carducci était professeur à l'Université de Bologne. Un jour il se rendit à Florence pour des réunions. Un soir, il prit congé du Ministre de l'Instruction publique. "Mais non, dit le Ministre, restez encore demain." - "Excellence, je ne puis. Demain j'ai des cours à l'Université et les jeunes m'attendent." - "Je vous accorde, moi, l'exemption." - "Vous pouvez m'exempter, mais moi je ne me soustrais pas." Le professeur Canlucci possédait vraiment un sens très élevé de l'école comme des élèves. Il était de la race de ceux qui disent : "Pour enseigner le latin à John, il ne suffit pas de savoir le latin, il faut aussi connaître et aimer John". Et encore : "La leçon vaut ce qu'a valu la préparation".

Aux élèves des écoles primaires je voudrais rappeler leur ami Pinocchio : pas celui qui un jour fit l'école buissonnière pour aller voir Guignol ; mais l'autre, le Pinocchio qui prit goût à l'école, si bien que durant toute l'année scolaire, tous les jours il fut le premier à arriver à l'école et le dernier à en sortir.

Mes v½ux les plus affectueux, cependant vont aux élèves des écoles moyennes, spécialement des supérieures. Ceux-ci n'ont pas seulement les problèmes immédiats de l'école, mais à distance de temps, leur "après l'école". En Italie, comme dans les autres Nations du monde, aujourd'hui : les portes sont grandes ouvertes pour qui veut entrer aux écoles moyennes et aux universités, mais lorsqu'ils ont le diplôme ou la licence et sortent de l'école, il n'y a que de tout petits débouchés, ils ne trouvent pas de travail, ils ne peuvent se marier. Ce sont des problèmes que la société d'aujourd'hui doit vraiment étudier et chercher à résoudre.

Le Pape aussi a été élève de ces écoles, gymnase, lycée, université. Mais je pensais seulement à la jeunesse et à la paroisse. Personne n'est venu me dire : "Tu deviendras Pape". Oh ! si on me l'avait dit ! Si on me l'avait dit, j'aurais étudié davantage, je me serais préparé. Maintenant au contraire je suis âgé, je n'ai plus le temps.

Mais vous, chers jeunes qui étudiez, vous êtes vraiment jeunes, vous avez le temps, vous avez la jeunesse, la santé, la mémoire, l'ingéniosité : tâchez de faire valoir toutes ces facultés. De vos écoles sortira la classe dirigeante de demain. Plusieurs d'entre vous deviendront ministres, députés, sénateurs, maires, adjoints ou même ingénieurs, docteurs, vous occuperez des places dans la société. Et aujourd'hui celui qui occupe une place doit avoir la compétence nécessaire, il faut se préparer. Le Général Wellington, celui qui a vaincu Napoléon, a voulu retourner en Angleterre, voir l'école militaire où il avait étudié, où il s'était préparé et s'adressant aux élèves officiers il leur dit : "Sachez que la bataille de Waterloo a été gagnée ici".

Et je vous dis la même chose à vous, chers jeunes : vous aurez des batailles dans la vie à trente, quarante, cinquante ans, si vous voulez les gagner, il faut commencer maintenant, vous préparer maintenant, être, dès maintenant, assidus à l'étude et à l'école.

Prions le Seigneur afin qu'il aide les professeurs, les étudiants et aussi les familles à regarder l'école avec la même affection et la même préoccupation que le Pape.

 

 

--------------------------------------------------

 

 

 

Pami les livres pour accompagner cette année dans ma vie de prière

 

Pour cheminer vers la sainteté

"Ce Bonheur que tu cherches" ce livre sera un guide précieux pour les jeunes de 15 à 22 ans. Pour cheminer dans leur vie spirituelle et humaine. A lire perso... en aumônerie... Ed de l'Emmanuel. SUCCES de librairie

 

 

Prophètes de la Beauté

Nous allions tout tristes, désabusés, moroses, accablés de laideurs, les yeux à terre, ignorants des prophètes de la beauté qui, pourtant proches, gambadent à nos côtés…

Daniel Ange les reconnaît, les rejoint, lève notre regard. Dès lors, notre pas s’allège, notre coeur s’ouvre, notre soif s’étanche… Mais voici qui est saisissant : ces jeunes tellement épris de la splendeur du monde, tellement vivants, tellement insérés, ils veulent plus encore ! Le monde n’est qu’un reflet de la Maison du Seigneur, la vie n’est qu’un écho de la vraie Vie. Que vienne l’appel, et c’est un oui joyeux, un bond, vers Celui qui les attend et dont ils pressentaient déjà la totale beauté. Le Père Daniel Angte nous fait découvrir la sainteté présente dans 21 jeunes - Ed du Jubilé 2016 -

 

Carlo Acutis : La première partie du livre nous donne la vie du Bienheureux, mort à l'âge de 15 ans en 2006. La seconde, nous entraîne dans la prière du Rosaire, avec des paroles du Bienheureux Carlo. Ed du Peuple Libre

 

 
 

 

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives