Accueil > Evénements > Actualité > Les sages femmes bientôt autorisées à réaliser des avortements

Actualité

Imprimer la page

Les sages femmes bientôt autorisées à réaliser des avortements

Publiée le 16-01-2015

Alors que le gouvernement veut "célébrer" (sic) les 40 ans de la loi Veil, le ministre de la Santé, Marisol Tourraine veut encore plus de culture de mort en France :

"Il faut donc être attentif, vigilant, parce que ce qui a été conquis n’est pas nécessairement acquis. C’est pour cela aussi que j’ai voulu proposer un programme d’actions qui permette de garantir l’accès effectif de toutes les femmes au droit à l’avortement. 

Ils sont au nombre de trois : assurer une meilleure information des femmes sur leurs droits, faciliter le parcours de celles qui souhaitent avorter [Et celles qui veulent garder leur enfant, seront-elles aidées ? ndlr] et garantir son accès partout sur le territoire. Nous allons ainsi mettre en place, en septembre, un numéro national unique d’appel, pour répondre aux questions sur la sexualité, la contraception et l’IVG (...)

Pour faciliter ce parcours, nous irons aussi au bout du processus de prise en charge à 100% de l’IVG. Depuis 2013, l’acte est totalement remboursé par la sécurité sociale. Désormais, l’ensemble des actes associés à l’IVG le seront également, comme les échographies ou les examens de biologies médicales.

Je veux garantir à toutes les femmes qu’elles pourront trouver à côté de chez elles un moyen d’avorter si elles le souhaitent, et avoir le choix entre les méthodes utilisées (...) Par ailleurs, je propose que les sages femmes soient autorisées à réaliser des IVG médicamenteuses et les médecins des centres de santé, des IVG instrumentales, ce qui aujourd’hui ne leur est pas possible.

 

"Une nation qui tue ses propres enfants devient une nation sans avenir" (Saint Jean Paul II)

Lancement-site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives