Accueil > Evénements > Actualité > En face du grand drame de l'indifférence et de la perte de la foi en notre temps : l'Eucharistie

Actualité

Imprimer la page

En face du grand drame de l'indifférence et de la perte de la foi en notre temps : l'Eucharistie

Publiée le 05-05-2018

     "J'ai souvent réfléchi sur les remèdes à cette indifférence universelle qui s'empare d'une manière effrayante de tant de catholiques, et je n'en trouve qu'un: l'Eucharistie, l'amour à Jésus Eucharistique. La perte de la foi vient de la perte de l'amour". Et en février 1852, il écrit: "Maintenant il faut se mettre à l'oeuvre, sauver les âmes par la divine Eucharistie, et réveiller la France et l'Europe engourdies dans un sommeil d'indifférence parce qu'elles ne connaissent pas le don de Dieu: Jésus l'Emmanuel Eucharistique. C'est la torche de l'amour qu'il faut porter dans les âmes fidèles et qui se croient pieuses, et ne le sont pas parce qu'elles n'ont pas établi leur centre et leur vie dans Jésus au saint Tabernacle".

 

 

 

     "Le grand mal de notre époque c'est qu'on ne va pas à Jésus-Christ comme à son Sauveur et à son Dieu. On abandonne le seul fondement, la seule loi, la seule grâce de salut... Que faire alors? Revenir à la source de la vie, et non pas au Jésus historique ou au Jésus glorifié dans le ciel, mais bien plutôt au Jésus dans l'Eucharistie. Il faut le faire sortir de l'ombre pour qu'Il puisse de nouveau se mettre à la tête de la société chrétienne... Que vienne de plus en plus le règne de l'Eucharistie, Adveniat regnum tuum!".

< Voir toutes les actualités

Archives