Accueil > Evénements > Actualité > L'Adoration est un acte missionnaire : nous venons puiser l'Amour et la Lumière à répandre

Actualité

Imprimer la page

L'Adoration est un acte missionnaire : nous venons puiser l'Amour et la Lumière à répandre

Publiée le 18-09-2011

    Quand Dieu est présent, c'est-à-dire quand il se manifeste présent en un lieu du monde, c'est toujours pour agir.

     Sa présence est rayonnement. Là où IL EST, il est là pour agir et il agit pour sauver.

     Ainsi Jésus dans l'Eucharistie. Il vient pour l'homme : Parole et Pain.

     Parole qui éclaire celui qui écoute, Pain qui nourrit celui qui le mange.

     Nous le savons bien lorsque nous venons à l'adoration. Nous ne sommes pas là en adoration au coeur du désert, au coeur du monde pour tenir compagnie à Celui qu'il faudrait imaginer dans une désolante solitude ! Jésus n'est jamais seul.

 

     Nous sommes là au nom d'un Peuple, adorateur solitaire et solidaire. Nous portons en notre coeur, en notre prière, en notre intercession chacun de ceux qui nous sont attachés. Nous sommes là pour exposer à l'activité rayonnante de Jésus-Eucharistie, à son mystère de salut, tous ceux que nous portons en nous, parce qu'il s'est fait l'un d'eux. Celui que Jésus rencontre, il l'attire à lui et il l'envoie vers les autres.

     Sa pédagogie se concentre sur ces deux pôles : viens et va. Sa présence réelle dans le Saint-Sacrement est active. A travers ce signe, sa mission continue aux dimensions du monde : il appelle et il envoie. Celui qu'il rencontre, venu à lui comme à portée de son regard et de son amour, il l'appelle, il l'interpelle, il en fait un témoin, un prophète, un missionnaire. On ne peut rester vivant devant lui sans être changé, sans être chargé de mission. Mission parfois redoutable puisqu'il ne s'agit de rien moins que de le suivre jusqu'au don total de l'agonie et de la Croix, jusqu'au rayonnement universel de sa Résurrection et de sa Pentecôte.

     Ce n'est pas un acte banal que d'adorer : être là devant lui en créature, en serviteur et en ami entièrement disponible. C'est un choix. C'est se livrer à ses initiatives divines qui nous mèneront Dieu sait où ! Il faut s'exposer au Saint-Sacrement !

     Cette activité missionnaire d'adoration ne remplace pas l'annonce de l'Evangile par la vie, par la bonté, par le dévouement, par le dialogue, par l'amitié, par la Parole. Elle ne remplace pas les autres ministères, elle les inaugure, elle les complète. C'est en Jésus-Eucharistie que le missionnaire vient puiser l'Amour qu'il doit répandre, la Lumière qu'il doit communiquer. C'est le Christ qu'il porte en son propre coeur et comme en sa propre chair à tous ceux qui sont encore à sauver.

     C'est pourquoi célébrer l'Eucharistie, exposer le Saint-Sacrement, au coeur de nos villes et de nos villages où le mystère du Christ n'est plus connu, ce n'est pas un acte banal. C'est un acte missionnaire. C'est planter là déjà, dans cette Présence même, le germe du salut qui va tout transformer, le coeur du Christ qui va tout vivifier, la semence de l'Eglise qui va grandir et tout rassembler. Jésus est là qui nous attend !

 

Abbé Frédéric Fermanel, curé de la Tour d'Aigues 84

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives