Accueil > Evénements > Actualité > Pentecôte - 3 - L'homme, influencé par le Démon tourne le dos à Dieu

Actualité

Pentecôte - 3 - L'homme, influencé par le Démon tourne le dos à Dieu

Publiée le 28-05-2020

 

Extrait de l'Encyclique de Saint Jean Paul II Dominum et Vivificantem, sur l'Esprit Saint, du 18 mai 1986, jour de la Pentecôte. (N.37)

----------------------------------------------------

     "Selon le témoignage du commencement, Dieu, dans la création, s'est révélé lui-même comme toute-puissance qui est Amour. En même temps, il a révélé à l'homme que, en tant qu'«image et ressemblance» de son Créateur, il est appelé à participer à la vérité et à l'amour. Cette participation veut dire vivre en union avec Dieu, qui est la «vie éternelle Mais l'homme, sous l'influence du «père du mensonge», s'est détaché de cette participation. Dans quelle mesure? Certes pas dans la mesure du péché d'un pur esprit, pas dans la mesure du péché de Satan. L'esprit humain est incapable d'atteindre une telle mesure139. Dans la description de la Genèse, on remarque aisément la différence de degré entre, d'un côté, le «souffle du mal» de la part de celui qui «est pécheur (c'est-à-dire demeure dans le péché) dès l'origine»140 et qui déjà «est jugé»141, et, d'un autre côté, le mal de la désobéissance de la part de l'homme.

     Cependant, cette désobéissance signifie toujours que l'on tourne le dos à Dieu et, en un sens, que la liberté humaine se ferme à lui. Elle signifie aussi une certaine ouverture de cette liberté - de la connaissance et de la volonté humaine - vers celui qui est le «père du mensonge». Cet acte de choix conscient n'est pas seulement une «désobéissance» mais comporte aussi une certaine adhésion à la motivation contenue dans la première incitation au péché et constamment renouvelée durant toute l'histoire de l'homme sur la terre: «Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal».

 

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives