Accueil > Evénements > Actualité > Le pape a prié et pleuré avec nous

Actualité

Imprimer la page

Le pape a prié et pleuré avec nous

Publiée le 18-04-2010

Benoît XVI a rencontré plusieurs victimes de pédophilie, présentes à la nonciature apostolique de Rabat, où le pape s'est rendu en début d'après-midi après avoir célébré la messe à La Valette, la capitale maltaise, située à quelques kilomètres de là.

Ces entrevues – qui n'étaient pas inscrites au programme officiel du voyage du pape – se sont déroulées durant une vingtaine de minutes dans la chapelle de la nonciature, à l'abri des caméras de télévision et de la fureur médiatique.

Après une prière silencieuse à genoux, le pape s'est entretenu personnellement avec chacun des huit jeunes hommes, victimes d'actes pédophiles de la part de prêtres maltais. Selon le P. Federico Lombardi, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, il les a écoutés avec une grande attention, « faisant part de sa profonde émotion face à leurs histoires et exprimant sa honte et son regret pour ce que les victimes et leurs familles ont enduré comme souffrances » (...)

« Le pape a prié et pleuré avec nous », a rapporté Lawrence Gresh, porte-parole des victimes, humanisant soudain l'image de froideur et d'impassibilité que l'opinion publique lui prête généralement. « J'ai été impressionné par l'humilité du pape. Il a pris sur lui-même l'embarras causé par d'autres, a-t-il ajouté. J'avais dit que je voulais des excuses car j'étais fâché. Ma colère est retombée maintenant et je suis satisfait de ma rencontre avec le pape. Je vais continuer ma bataille, non pas contre l'Église mais contre la pédophilie. » (...)

les entretiens avec les victimes - « dans une atmosphère intense, émue, mais sereine », comme l'a décrit le P. Lombardi – », ont été suivis de la récitation commune du Notre Père en langue maltaise par l'ensemble des participants à la rencontre, parmi lesquels Mgr Tommaso Caputo, le nonce apostolique à Malte, le substitut de la Secrétairerie d'État, Mgr Fernando Filoni, et Mgr Georg Gänswein, le secrétaire particulier du pape ainsi que Mgr Paul Cremona, archevêque de Malte et Mgr Mario Grech, évêque de Gozzo".

 

< Voir toutes les actualités

Archives