Accueil > Evénements > Actualité > Avortement : 55 millions par an

Actualité

Imprimer la page

Avortement : 55 millions par an

Publiée le 02-10-2017

Selon un nouveau rapport co-signé par l’OMS et l’Institut Guttmacher. L’Organisation mondiale de la santé est un institut d’études pro-avortement, jadis organiquement lié à la Fédération américaine du planning familial.

L’étude de l’OMS et de l’Institut Guttmacher porte sur les années 2010 à 2014 ; elle assure que 25,1 million d’avortements par an, soit 45,1 % de la totalité annoncée étaient « moins sûrs » ou « peu sûrs » que les interventions pratiquées dans les meilleures conditions, avec une proportion « significativement plus élevée » d’avortements peu sûrs dans les pays aux législations très restrictives, ainsi que dans les pays pauvres. Les chercheurs prônent donc un meilleur accès à l’avortement tout en souhaitant sa légalisation partout dans le monde. Et donc encore plus d'avortements.

L’étude a bénéficié du financement des organismes suivants :

  • le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement),
  • FNUAP (le Fonds des Nations unies pour la population – qu’il serait plus exacte de nommer Fonds des Nations unies contre la population),
  • l’UNICEF
  • l’OMS
  • le Programme spécial pour la recherche, le développement et la formation à la recherche pour la reproduction humaine de la Banque mondiale,
  • la fondation David et Lucille Packard,
  • le gouvernement du Royaume-Uni,
  • le ministère néerlandais des Affaires étrangères

l’Agence norvégienne pour la coopération et de développement

< Voir toutes les actualités

Archives