Accueil > Evénements > Actualité

Actualité

Cad Sarah à Avignon

Publiée le 14-12-2017

     Grande joie d'écouter le Sardinal Sarah en Avignon, mardi 12 décembre, dans une église comble. Thème abordé à partir de son dernier livre, "la force du silence", un beau cadeau de Noël.

     Belle méditation à l'approche de Noël

pour écouter la conférence ici

Cinq périls pour l’Eglise d’aujourd’hui

Publiée le 13-12-2017

Cad Caffarra extrait d'un livre paru le 12 décembre en italien

------------------------------------------------------------------------

      L’alternative à une Eglise sans doctrine, ce n’est pas une Eglise pastorale mais une Eglise de l’arbitraire, esclave de l’esprit du temps : « praxis sine theoria coecus in via » disaient les médiévaux. Ce péril est grave et, s’il n’est pas vaincu, il causera de grands dommages à l’Eglise.  Ceci pour au moins deux raisons.  La première est que, « La Sainte Doctrine » n’étant rien d’autre que la divine Révélation du projet divin pour l’homme, si la mission de l’Eglise ne s’enracine pas en elle, alors qu’est-ce que l’Eglise dit à l’homme ?  La seconde raison c’est que lorsque l’Eglise ne se garde pas de ce péril, elle risque de respirer le dogme central du relativisme : quant au culte que nous devons à Dieu et au soin que nous devons prendre de l’homme, ce que je pense de Dieu et de l’homme n’a aucune importance.  La « quaestio de veritate » devient une question secondaire.

 Le second péril, c’est d’oublier que la clé interprétative de la réalité toute entière et en particulier de l’histoire humaine ne se trouve pas dans l’histoire elle-même. C’est la foi.  Saint Maxime le Confesseur estime que le vrai disciple de Jésus pense toute chose à travers Jésus Christ et Jésus Christ à travers toute chose.  Je vais prendre un exemple très actuel.  La mise en valeur de l’homosexualité à laquelle nous assistons en Occident ne doit pas être interprétée et jugée en prenant comme critère l’opinion publique de nos sociétés ni la valeur morale du respect que l’on doit à chaque personne, ce qui serait un « metabasis eis allo genos », c’est-à-dire un passage à un autre genre, diraient les logiciens.  Le critère c’est la « Sainte Doctrine » sur la sexualité, le mariage et le dimorphisme sexuel.  La lecture des signes des temps est un acte théologal et théologique.

Le troisième péril, c’est le primat de la praxis. J’entends par là le primat fondateur.  Le fondement du salut de l’homme c’est la foi de l’homme et non pas son action.  Ce qui doit préoccuper l’Eglise, ce n’est pas « in primis » de coopérer avec le monde à travers de grandes œuvres pour atteindre des objectifs communs.  La préoccupation permanente de l’Eglise, c’est que le monde croie en Celui que le Père a envoyé pour sauver le monde.  Le primat de la praxis mène à ce qu’un grand penseur du siècle dernier appelait la dislocation des Personnes divines : la seconde Personne n’est plus le Verbe mais l’Esprit Saint.

Le quatrième péril, qui est très lié au précédent, c’est la réduction de la proposition chrétienne à un discours moral. Il s’agit du péril pélagien que Saint Augustin appelait l’horrible venin du christianisme.  Cette réduction a eu pour effet de rendre la proposition chrétienne très ennuyeuse et répétitive.  Seul Dieu est toujours imprévisible dans ses actions.  Et de fait, ce n’est pas l’agir de l’homme qui se trouve au centre du christianisme mais l’Action de Dieu.

Le cinquième péril c’est le silence autour du jugement de Dieu, à travers une prédication de la miséricorde divine faite de telle façon qu’elle risque d’éclipser de la conscience de l’homme qui écoute la vérité que Dieu juge l’homme.

Des parents inventent la Messe en legos pour leur fils...

Publiée le 11-12-2017

     Quand l’intérêt spirituel rejoint l’esprit entrepreneurial. Une famille américaine a lancé toute une gamme de legos en lien avec l’univers liturgique d’une messe catholique, rapporte le site d’information catholique belge cath.ch. L’aventure débute en 2015. « Les chapelets et autre cartes de dévotion n’intéressaient pas vraiment notre fils Léopold, qui s’apprêtait à fêter sa première communion », se souvient Stephen Maas, le père de famille. Pour l’occasion, il décide donc, avec sa femme, de lui faire un cadeau à son goût et aux leurs : des legos représentant le déroulement d’une messe.

     Autel, cierge, vêtement liturgique, tabernacle… Ils réussissent ainsi à créer un univers Lego 100 % catholique. Et le succès est au rendez-vous : l’engouement est tel que les parents se renseignent sur les droits d’auteur et trouvent dans la foulée une manière de vendre leur assortiment Lego… au prix de 49 dollars, via leur entreprise, Domestic Church Supply Co. Un outil pédagogique pour mettre plus facilement la messe à la portée des enfants.

 

 

 

Evangile de la Vie : abonnement 2018

Publiée le 05-12-2017

     Chers amis, la revue de l'Evangile de la Vie parait depuis plus de 22 ans. Six fois par an, elle vient nous rejoindre, nous encourager pour que nous prenions davantage la cause de la vie et de la famille dans notre prière personnelle, familiale, paroissiale.... Que les consciences se réveillent et se forment, se forgent. Puis, que notre engagement, courageux, soit aidé par les différents articles proposés dans chaque numéro.

     Un beau cadeau pour Noël : pour les lycéens, fiancés, jeunes mariés, séminaristes, prêtres, grands parents ; personnel médical, enseignants, élus... Un cadeau sur toute l'année !

ici le talon d'abonnement à remplir et à joindre avec votre règlement. Puis à envoyer à l'Evangile de la Vie, 32 Cours de la République 84500 Bollène.

     A très vite !

     L'Equipe de l'Evangile de la Vie

Télécharger le bulletin d'abonnement 2018

Marche pour la Vie à Paris

Publiée le 05-12-2017

En 2017 vous avez participé au succès de la Marche Pour La Vie, en 2018 transformez l’essai!

Commander
des tracts

Organiser
un car

Devenir
bénévole

Je donne

L'IVG est une défaite pour nous tous, car elle nous plonge dans l’obscurité.
Dans les ténèbres comme dans la mort,
il n’y a pas de choix possible,
plus de liberté qui s’exerce…
Voir la lumière, c’est recevoir la chance de vivre.
En 2018, La Marche pour la Vie propose une révolution lumineuse.
Cette lumière, c’est chacun d’entre nous qui pouvons éclairer les pas des futures mamans
afin qu’elles fassent le seul choix qui soit vraiment libre… CELUI DE LA VIE

D'avance Merci!

L'équipe Mobilisation Province

Marche Pour la Vie

 

Le Pape encourage les nouveaux époux

Publiée le 01-12-2017

- Que la figure de Saint Dominique de Guzmán, son dévouement apostolique, vous rappelle, chers nouveaux époux, l’importance de l’éducation chrétienne dans votre famille.

- chers nouveaux époux, je souhaite que votre amour soit le miroir de celui, infini et éternel, de Dieu. 17.8.2016

-  Que l’exemple de charité de saint Vincent de Paul vous incite, chers époux, à construire une famille toujours ouverte aux pauvres et au don de la vie » - 28.9.2016

- "Le mois d’octobre est le mois missionnaire, où nous sommes invités à prier intensément la Vierge Marie, Reine des missions. Soyez missionnaires dans votre famille,en annonçant par la parole et par l’exemple l’Évangile du salut ». 5 octobre 2016

- "Donnez plus de place à la prière, surtout en ce Temps de l’Avent, pour que votre vie conjugale devienne un chemin de perfection chrétienne" 14.12.2016

- chers nouveaux époux, a ajouté le pape, donnez plus de place à la prière surtout en ce Temps d’Avent, pour que votre vie devienne un chemin de perfection chrétienne. » 13.12.2017

Les travaux à l'Evangile de la Vie

Publiée le 14-11-2017

     Après avoir rénové la chapelle grâce aussi au Credofunding, nous devons maintenant franchir une nouvelle étape, devenue nécessaire. Faire revivre le chœur des sœurs dans la maison de l'Évangile de la Vie. Nous souhaitons faire de ce lieu, un lieu de prière et de formation.

     Un défi à relever ensemble, grâce aussi au Credofunding.

Voyez... Et donnez !

Lire la suite

Prière du Rosaire

Publiée le 14-11-2017

 Voici « Les Quinze Promesses de Notre Dame du Rosaire » révélées en 1460 au Bienheureux Alain de la Roche (1428-1475), Dominicain du Couvent de Dinan (France), grand Apôtre du Rosaire, qui restaura la dévotion au Saint Rosaire en parcourant la France, l'Allemagne et les Pays Bas et Fondateur des Confréries du Rosaire :

1)    À tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire, je promets ma protection toute spéciale et de très grandes grâces.

2)    Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra quelques grâces signalées.

3)    Le Rosaire sera une armure très puissante contre l'enfer ; il détruira les vices, délivrera du péché, dissipera les hérésies.

4)    Le Rosaire fera fleurir les vertus et les bonnes œuvres et obtiendra aux âmes les miséricordes divines les plus abondantes ; il substituera dans les cœurs l'amour de Dieu à l'amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels. Que d'âmes se sanctifieront par ce moyen !

5)    Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas.

6)    Celui qui récitera pieusement mon Rosaire, en considérant ses mystères, ne sera pas accablé par le malheur. Pécheur, il se convertira ; juste, il croîtra en grâce et deviendra digne de la vie éternelle ;

7)    Les vrais dévots de mon Rosaire seront aidés à leur mort par les secours du Ciel.

Lire la suite

Découvrez la vie extraordinaire de Carlo Acutis, ce jeune de 15 ans, bientôt Bienheureux

Publiée le 11-10-2017

     Carlo Acutis est un jeune de notre temps. A 14 ans il lance un site internet sur les miracles eucharistiques à travers le monde. Il lancera d'autres sites internet et aidera à la création de plusieurs pour sa paroisse et ses amis. Chaque jour, il va à la Messe. Pour lui, "l'Eucharistie est l'autoroute du Ciel". Il prie chaque jour son chapelet et vit une fois par semaine l'Adoration eucharistique. Aimé de tous, il devient le confident de beaucoup d'adolescents. Il les invitent à suivre le chemin de leur Baptême, celui de l'Evangile de la sainteté, devenant amis de Jésus.

     Avec ses parents, il se rend dans les sanctuaires comme ND du Laus, Lourdes, L'Ile Bouchard... Mort le 12 octobre 2006 d'une leucémie foudroyante, il repose dans la terre du cimetière d'Assise. Fin 2016, le procès diocésain vers la Béatification de Carlo était terminé dans son diocèse de Milan. Maintenant, c'est la Congrégation pour la Cause des Saints, au Vatican qui suit le dossier.

     Pour la première fois en langue française, un livre qui commence racontant la vie de ce futur saint. Puis, prier le chapelet avec des paroles de Carlo.

     Pour recevoir ce livre : chez votre libraire Ed Peuple Libre (distribution AVM). Par défaut 15€ à l'Evangile de la Vie port inclus. 32 Cours de la République 84500 Bollène.

     Un cadeau utile qui va encourager nos jeunes sur la voie de la sainteté avec un compagnon de leur âge :  profession de foi, la confirmation, un camp scout, un pélerinage, la prière en famille.

 

 

 

 

 

    

30 décembre - 4 janvier à Medjugorje

Publiée le 25-08-2017

     Terminer l'année du centenaire des apparitions de Notre-Dame à Fatima et confier l'année nouvelle, 2018, au Coeur de Marie, à Medjugorje. du 30 décembre au 4 janvier 2018.

         Avec la présence de l'Abbé Hubert Lelièvre

    Il est fort possible que les sept pemières apparitions (1981) soient reconnues avant la fin de l'année 2017", a déclaré l'envoyé du Pape à Medjugorje cet été.

     Nous allons vivre ces journées comme une retraite spirituelle, autour de notre Mère du Ciel venue visiter la Terre, en ces temps difficiles et pleins de promesses si nous tournons vraiment notre coeur vers Jésus. A Medjugorje, nous vivrons une retraite mariale, l'Evangile à la main. Le temps de prier, de vivre la Messe chaque jour. La prière des malades ; l'Adoration et le chapelet. Temps de prière personnelle chaque jour.

     Implorer le don de notre conversion personnelle, profonde, à Jésus. implorer pour la conversion de nos familles, de l'Eglise et du monde. Implorer pour que nos familles donnent des prêtres et encouragent les jeunes à cheminer vers le sacerdoce. Implorer pour que le don de la vie humaine depuis sa conception jusqu'àson terme naturel, soit accueilli, respecté, protégé.

SANS TARDER : Réservation ici

 

 

Lire la suite

Une paroisse de 13000 fidèles, et pas un divorce... La recette...

Publiée le 20-05-2016

     À Siroki Brijeg, parmi les 13 000 fidèles, on ne compte pas un seul di­vorce. De mémoire d'homme, pas une seule famille n'a éclaté. L'Herzégovine jouit-elle d'une faveur exceptionnelle de la part du Ciel ? Existe-t-il un truc magique contre le démon de la division ?
            La réponse est très simple ! Durant des siècles, sous domination turque puis communiste, les Croates ont cruellement souffert, car on voulait ar­racher leur foi chrétienne. Ils savent par expérience que leur salut vient de la Croix du Christ ;  il ne vient pas des projets de désarmement, de l'aide hu­manitaire ou des traités de paix, même si parfois ces réalités apportent quelques bienfaits.
            La source du Salut, c'est la Croix du Christ ! Ces gens ont une sagesse, ils ne se laissent pas tromper lorsqu'il s'agit de la vie ou de la mort. C'est pourquoi ils ont lié de façon indissociable le maria­ge à la Croix du Christ. Ils ont fondé le mariage qui donne la vie humaine sur la Croix qui donne la vie divine.
            La tradition croate du mariage est si belle qu'elle commence à faire école en Europe et en Amérique ! Lorsqu'un jeune couple se prépare au mariage, on ne lui raconte pas qu'il a trouvé la personne idéale, le meilleur parti. Non ! Que dit le prêtre ? :

« Tu as trouvé ta croix. Et c'est une croix à aimer, une croix à porter,
une croix qu'il ne faudra pas rejeter mais chérir. »


            Ces paroles prononcées en France laisseraient le fiancé muet de stupeur. Mais en Herzégovine, la Croix évoque l'amour, et le crucifix est le trésor de la maison.
            Lorsque les fiancés se rendent à l’église, ils apportent avec eux un cruci­fix. Ce crucifix est béni par le prêtre, et au cours de l'échange des consente­ments, il revêt une importance centra­le. En effet, la fiancée pose sa main droite sur la croix ;  à son tour, le fian­cé pose sa main sur celle de sa fiancée, et les deux mains se trouvent ainsi réunies sur la croix, fondées sur la croix. Le prêtre pose son étole sur les mains des fiancés qui prononcent alors leurs consentements et se promettent fidélité selon le rite de l’Église.
            Après cela, les mariés ne s'embrassent pas, mais ils embrassent la croix. Ils savent qu'ils embrassent ainsi la source de l'amour.
            Celui qui s'approche et voit leurs mains étendues sur la croix comprend que si le mari abandonne sa femme ou que la femme abandonne son mari, alors, c'est la croix qu'ils lâchent. Et lorsqu'on a lâché la croix, il ne reste rien, on a tout perdu, car on a lâché Jésus, on a perdu Jésus.
            Après la cérémonie, les mariés rap­portent ce crucifix et lui donnent une place d'honneur dans la maison. Il deviendra le centre de la prière familiale, car ils ont la conviction que la famille est née de cette croix.
            Si un problème survient, si un conflit éclate, c'est devant cette croix que les époux viennent trouver se­cours. Ils n'iront pas chez un avocat, ils ne consulteront pas un diseur de bon­ne aventure ou un astrologue, ils ne compteront pas sur un psychologue pour régler leurs affaires.
            Non, ils iront devant leur Jésus, de­vant la croix. Ils se mettront à genoux et c'est devant Jésus qu'ils verseront leurs larmes, qu'ils crieront leur souffrance et, surtout, échangeront leur pardon. Ils ne s'endormiront pas le cœur lourd, car ils auront eu recours à leur Jésus, au Seul qui a la puissance de sauver.
            Ils apprendront à leurs enfants à embrasser la croix chaque jour et à ne pas se coucher comme des païens, sans avoir remercié Jésus. Pour les enfants, aussi loin qu'ils s'en souviennent, Jésus est l'ami de la famille, que l'on respecte et que l'on embrasse.
            Ces enfants ne reçoivent pas de « nounours » à étreindre durant la nuit pour se sentir en sécurité. Mais ils disent « bonne nuit » à Jésus et embras­sent la croix. Ils s'endorment avec Jésus, pas avec une peluche. Ils savent que Jésus les garde dans ses bras et qu'ils n'ont rien à craindre, leurs peurs s'éteignent dans leur baiser à Jésus.

 

 

Neuvaine irrésistible au Sacré-Coeur de Jésus

Publiée le 17-01-2014

Le Padre Pio récitait très souvent cette Neuvaine Irrésistible ". Les promesses de Jésus, exprimées par Padre Pio dans cette prière ne pouvaient pas laisser le Cœur de Jésus insensible. Voilà cette neuvaine:

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu, voilà que je frappe, je cherche, je demande telle grâce "...
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

" O mon Jésus qui avez dit " En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous l'accordera ! " Voici qu'à Votre Père, en Votre Nom, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père -Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point! " voici que, m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos Saintes Paroles, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

Et comme " résumé " de ces supplications, on terminait en disant:
" O Cœur Sacré de Jésus, à qui Il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous vous demandons par l'intercession du Cœur Immaculé de Marie, Votre et notre tendre Mère... "
Une invocation à saint Joseph, si puissant sur le Cœur de son Fils adoptif, Jésus, et un " Salve Regina ".

 

 

Archives