Accueil > Evénements > Actualité

Actualité

La France, blessée en son âme

Publiée le 26-07-2016

     L'Eglise en France compte un nouveau martyr, un prêtre. Le Père Jacques. Nous crions vers Dieu dans la prière, par la prière. Alors que l'action diablioque du démon veut mettre la France par terre, nous prions, nous crions vers le Ciel, à genoux. La Fille ainée de l'Eglise, éducatrice des peuples, à travers ce temps d'épreuves que nous vivons et allons vivre, va retrouver la beauté de la robe de son Baptême.

     Oui, implorons l'Esprit Saint de nous envoyer, de nous combler de ses Dons. Nous sommes unis aux jeunes réunis aux JMJ : Depuis Cracovie, puisons nous aussi cette force de l'Esprit Saint qui nous a été donnée... dont nous allons être renouvelés ces jours-ci par cette pentecôte, depuis Cracovie. Pour la France, pour l'Europe.

     Chapelet en main, demandons à Notre-Dame de faire ce qu'ELle désire et veut faire en nos âmes, pour notre pays. Elle est venue visiter la France (Pontmain, Rue du bac, Laus, lourdes...) Elle le fera encore dans ces temps de grandes épreuves, de purification de l'âme de notre Nation et de ses enfants.

    Partout en France des Messes sont célébrées.

     Avec Notre-Dame de France, avec les saints de notre pays, avec notre nouveau martyr, le Père Jacques. Avec confiance, nous cheminons, la main dans la Main de Notre-Dame. Notre coeur serrécontre le sien.

 

Abbé Lelièvre

 

 

 

Père Jacques, martyr de la foi

Publiée le 26-07-2016

A Son Excellence

Monseigneur Dominique Lebrun

Archevêque de Rouen ROUEN

Informé de la prise d’otages dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, qui a causé la mort d’un prêtre et où une personne a été grièvement blessée, Sa Sainteté le Pape François vous assure de sa proximité spirituelle et s’associe par la prière à la souffrance des familles, ainsi qu’à la douleur de la paroisse et du diocèse de Rouen. Il invoque Dieu, Père de miséricorde, afin qu’il accueille l’abbé Jacques Hamel dans la paix de sa lumière et apporte réconfort à la personne blessée. Le Saint-Père est particulièrement bouleversé par cet acte de violence qui s’est déroulé dans une église au cours d’une messe, action liturgique qui implore de Dieu sa paix pour le monde. Il demande au Seigneur d’inspirer à tous des pensées de réconciliation et de fraternité dans cette nouvelle épreuve et de répandre sur chacun l’abondance de ses Bénédictions.

Cardinal Pietro Parolin

Secrétaire d’État de Sa Sainteté

 

 

JMJ : homélie du Cad Dziwisz, lors de la Messe d'ouverture

Publiée le 26-07-2016

Chers Amis !
En écoutant le dialogue du Christ ressuscité avec Simon Pierre au bord du lac de Tibériade, lorsque l’apôtre répond à la question du Christ, répétée trois fois « m’aimes-tu ? », ayons en tête les éléments de la vie du pécheur de Galilée, qui précédèrent cette discussion décisive. Nous savons qu’un beau jour il quitta tout – sa famille, sa barque et ses filets – pour suivre l’incroyable Maître de Nazareth. Il devint son disciple et apprit à porter Son regard, sur toute chose qui concerne Dieu et l’homme. Il éprouva sa passion et sa mort, ainsi que des moments de faiblesse et de trahison personnelle. Il fut surpris et heureux en voyant le Christ ressuscité apparaître à ses disciples avant de monter au ciel.
 

Lire la suite

Prière pour la France

Publiée le 17-07-2016

    Depuis plusieurs jours, d'intenses prières s'élèvent vers le Ciel, comme un cri, pour notre pays. Face à la désolation, nous avons tellement besoin de consolation, alors que nous traversons une nouvelle épreuve. Consolation que vient nous donner Notre-Dame, à travers la prière   

      Cette image-prière proposée : avec la prière pour la France de de Marcel Van, celle de Jean Paul II, prière à la Vierge Marie. Des paroles de Saint Pie X et de Marthe Robin sur la France qui sortira de l'impasse dans laquelle elle se trouve pour le moment, grâce à la prière. Une image-prière en six pages, format poche, il est urgent d'encourager cette grande prière pour la France.

     Cette image est un moyen concret d'évangélisation, pour aider à la prière familiale. pour distribuer dans les paroisses, mouvements, écoles, pélerinages.

     Pour recevoir cette image : par lot de 100 images, port inclus : participation aux frais suggérée de 12€ port inclus :  AD-l'Evangile de la Vie. 32 Cours de la République, 84500 Bollène.

 

 

 

 

 

 

    

Si Jésus s'occupe des affaires de sa Mère, c'est vraiment qu'il y a urgence

Publiée le 16-07-2016

Il y a urgence à donner des chapelets autour de soi. Et de le prier. Notre-Dame fera alors le reste.   ici   ou  ici

D'habitude, c'est Notre-Dame qui vient visiter la Terre pour s'occuper des affaires de son Fils. Elle nous réveille dans notre foi, nous invite avec ses appels urgents, à la conversion, à la pénitence, à prier le chapelet. Elle vint avertir qu'un grand malheur peut venir si nous ne nous convertissons pas, si nous ne revenons pas vers Dieu. Elle nous assure que la prière du chapelet nous évite des maux et nous préserve de malheurs. Elle est notre Mère qui nous protège, nous aide à traverser les épreuves, nous garde dans la paix, c'est-à-dire dans le Coeur de Jésus vers lequel Elle nous conduit.

     Fin 2014, c'est Jésus qui est apparu à un Evêque, Mgr Oliver Dashe Doeme du Nigéria, en proie à la persécution dans son diocèse. Montrant une épée. En prenant l'épée dans ses mains, l'épée s'est transformée en chapelet. Si Jésus s'occupe des affaires de sa Mère, c'est vraiment qu'il y a urgence ! C'est vraiment une visite de Miséricorde ! Ecouterons-nous ? Nous engagerons-nous ? Nous avons, chacun, une responsabilité dans les évenemnts du monde.

     Se confsser au début de l'été. Aller à la Messe si possible chaque jour. Vivre l'Adoration eucharstique proposée la plus proche de chez moi. Bref, mettre Dieu au centre de mes vacances, par et avec Marie.

- la vidéo du témoignage bouleversant de Mgr Oliver Dashe Doeme

- L'Eglise vers le Jubilé de la Miséricorde. Lettre du Pape François

- Le Journal de Soeur Faustine, confidente de la Miséricorde Divine

- les apparitions de Notre-Dame - A Akita au Japon.

- porter et répandre la médaille miraculeuse -  (3 kilos de médailles miraculeuses - Témoignage du général Hervé Michel Gobillard)

- porter et répandre le scapulaire

- Angoissé, dans le doute. Face à la gravité de tes fautes... Regarde l'Etoile, invoque Marie : vidéo

- Diffuser un chapelet par jour. Avec un sourire et un petit mot personnel à chaque personne rencontrée. Auparavant, j'ai prié pour cette belle mission et demandé à Notre-Dame de mettre sur ma route une personne par jour. Vous piuve acheter un chapelet dans une librairie religieuse, un sanctuaire etc. Ou alors : pour recevoir des chapelets avec le feuillet explicatif, feuillet réalisé par l'Evangile de la Vie

- Visite, halte spirituelle, journée mariale dans un sanctuaire,  (Idées : Lourdes (65) ; Pontmain (53), La Rue du Bac (75) ; Pellevoisin (36) ; La Salette (38), forment un M, M comme Marie, sur la carte de France. Les 5 grandes apparitions de Notre-Dame en France, an XIXème siècle. Il y a aussi ND du Laus (05) ; Liesse (02) ; ND du Bien Mourir (36) ; L'Ile Boucard (37),  etc.

 

 

Chers jeunes qui allez aux JMJ

Publiée le 14-07-2016

    "Chers jeunes, vous comprenez bien que l’on n’est « le sel de la terre » et « la lumière du monde » que si l’on tend à la sainteté. Comme je voudrais que ne vienne jamais à manquer dans votre vie cet idéal spirituel élevé! L’humanité du troisième millénaire a besoin de jeunes forts dans la foi et généreux dans le service de leurs frères. Elle a besoin de jeunes aimant le Christ et son Evangile."

(Angelus, Castel Gandolfo, 19 août 2001)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Mère Teresa, Présidente spirituelle des Mouvements pour la Vie dans le monde"

Publiée le 03-07-2016

     " Mère Teresa de Calcutta, que vous considérez comme la Présidente spirituelle des Mouvements pour la Vie dans le monde, en recevant le Prix Nobel pour la Paix, eut le courage d'affirmer face aux responsables des Communautés politiques: "Si nous acceptons qu'une mère puisse supprimer le fruit de son sein, que nous reste-t-il? L'avortement est le principe qui met en danger la paix dans le monde".

     C'est vrai! Il ne peut y avoir de paix authentique sans respect pour la vie, en particulier si elle est innocente comme l'est celle des enfants non encore nés. Une cohérence élémentaire exige que celui qui cherche la paix défende la vie. Aucune action pour la paix ne peut être efficace si l'on ne s'oppose pas avec la même force aux atteintes contre la vie à chacune de ses étapes, de sa conception à son déclin naturel"

 

Jean Paul II- 22.5.2003. Au Mouvement pour la Vie

 

 

 

Père Cantalamesse : "La nuit obscure de Mère Teresa, une sorte de martyre"

Publiée le 03-07-2016

La « nuit obscure » qu'a vécu Mère Teresa de Calcutta, rapportée dans un livre qui vient d'être publié, a été pour elle une sorte de « martyre » dû à la « présence-absence » de Dieu, a expliqué le père Raniero Cantalamessa, ofm cap., dans un entretien à Radio Vatican.

Le prédicateur de la Maison pontificale a commenté la publication de lettres inédites, à dix ans de la mort de la bienheureuse, regroupées dans l'ouvrage « Mother Teresa : come be my light », sous la direction du père Brian Kolodiejchuk, postulateur de la cause de canonisation de la religieuse.

Dans une de ses lettres, Mère Teresa dit : « Il y a tant de contradiction dans mon âme, un profond désir de Dieu, si profond qu'il fait mal ; une souffrance permanente, et avec cela le sentiment de ne pas être voulue par Dieu, rejetée, vide, sans foi, sans amour, sans zèle… Le ciel n'a aucun sens pour moi : il m'apparaît comme un lieu vide ! ».

« Cette souffrance lancinante, qui donne le vide de Dieu, est le signe qu'il s'agit d'un phénomène positif » explique le père Cantalamessa.

« Il s'agit d'une présence-absence, ajoute le prêtre capucin : Dieu est présent mais on ne le sent pas en soi ».

« Le fait que Mère Teresa ait pu rester des heures devant le Très Saint Sacrement, comme rapportent les témoins qui l'ont vue, presque enlevée… si l'on pense dans quelles conditions elle se trouvait là, cela est un martyre ! » souligne t-il.

« Cela est un véritable martyre, parce que pour celui qui ne sent pas Dieu et sent ce vide, demeurer des heures immobile devant le Très Saint Sacrement, c'est vraiment se retrouver au milieu des flammes » ajoute t-il.

« Pour moi cela fait grandir à l'infini la figure de Mère Teresa, et ne la diminue en rien », a précisé le prédicateur.

« Les athées ‘normaux', communs, ne souffrent pas de l'absence de Dieu ; pour Mère Teresa, c'était l'épreuve la plus terrible qu'elle pouvait vivre ».

« Je crois que Mère Teresa a vraiment la stature des ‘géants' dans la sainteté chrétienne, justement aussi à cause de cette capacité de cacher ces phénomènes, de les vivre personnellement au plus profond de son cœur, peut-être, précisément en expiation de cet athéisme diffus qui existe dans le monde d'aujourd'hui, parce qu'au fond, Mère Teresa a vécu de manière positive, avec foi, du côté de Dieu, cette existence comme si Dieu n'existait pas », affirme t-il.

La « nuit obscure », explique le père Cantalamessa, « est une chose très connue dans la tradition chrétienne ; peut-être de manière nouvelle, inédite sous la forme qu'a connue Mère Teresa ».

« Tandis que ‘la nuit obscure de l'esprit' de saint Jean de la Croix est un temps préparatoire à celui définitif appelé ‘unitif', pour Mère Teresa il semble qu'il s'agisse d'un état stable, à un certain moment de sa vie, lorsqu'elle a lancé cette grande œuvre de charité, jusqu'à la fin ».

« Selon moi, ce prolongement de la ‘nuit' a également un sens pour nous, aujourd'hui. Je crois que Mère Teresa est la sainte de l'ère médiatique, parce que cette ‘nuit de l'esprit' l'a protégée en l'empêchant de devenir la victime des médias, c'est-à-dire de s'élever », constate t-il.

« En effet, elle même disait que face aux plus grands honneurs et aux acclamations de la presse, elle ne ressentait rien parce qu'elle vivait ce vide intérieur. Ainsi, c'était une sorte de ‘combinaison d'amiante', pour traverser l'ère des medias ».

Zenit 2.9.2007

 

 

Discours de Mère Teresa à Oslo lors du Prix Nobel - 10.12.1979

Publiée le 03-07-2016

Intégralité

     Remercions Dieu pour cette merveilleuse circonstance grâce à laquelle nous pouvons, tous ensemble, proclamer la joie de répandre la paix, la joie de nous aimer les uns les autres et la joie de savoir que les plus pauvres des pauvres sont tous nos frères et sœurs.
      Comme nous sommes réunis ici pour remercier Dieu de ce don de paix, je vous ai fait remettre la « Prière de la paix » que saint François d'Assise a dite il y a de nombreuses années. Je me demande s'il n'a pas ressenti, alors, exactement ce que nous ressentons aujourd'hui, ce pourquoi nous prions.
 

Lire la suite

Mère Teresa : Neuvaine express à la Sainte Vierge

Publiée le 03-07-2016

  (photo EDV)

 L'Eglise catholique aime proposer la prière, aussi sous forme de Neuvaine. Pendant neuf jours, un baptisé d'adresse à Dieu, à la Sainte Vierge, à un saint. Pour obtenir une grâce spéciale, particulière. Neuf jours, cela nous permet de demander avec persévérance, insistance, avec un cœur plus gratuit, mieux purifié de nos propres volontés pour accueillir et vivre celle de Dieu. De découvrir aussi et d'approfondir l'abandon à la volonté de Dieu que nous donne de vivre la foi, la confiance en Dieu.
 

    Ainsi, Mère Teresa ne manquait pas d'intentions pour sa prière. Ses intentions personnelles en premier lieu. Puis celles de sa Congrégation. Enfin, celles innombrables qui étaient confiées à sa prière par les personnes rencontrées.
 

Lire la suite

Jacques Chirac et Paray-le-Monial

Publiée le 03-07-2016

     Alors qu'à Paray-le-Monial se déroule les sessions, il n'est peut-être pas inutile de rapporter ce fait survenu lors de la rencontre de Mère Teresa avec Chirac, alors Premier Ministre, à Matignon.

Lire la suite

Mère Teresa, aux jeunes en marche vers les JMJ de Cracovie

Publiée le 03-07-2016

    "La sainteté n'est pas un luxe réservé à quelques personnes, c'est un simple devoir pour toi et pour moi. Aussi faisons-nous saints comme notre Père céleste est saint.

     Plus vous aurez la passion de Jésus, plus vous deviendrez saints. Plus vous serez saints, plus vous serez un canal de son Amour, de sa Compassion et de sa Présence pour les pauvres"

10 conseils pour le temps d'Adoration Eucharistique

Publiée le 03-07-2016

10 conseils pour vivre l'Adoration - Père Philippe Blanc, diocèse de Monaco

1. Tu es entré dans cette église, dans cette chapelle où tu rencontres Jésus dans la Présence Eucharistique... Entre maintenant dans ton cœur, dans la partie la plus intime de ton être...

2. C'est le silence autour de toi... Fais silence en toi. Fais taire toutes les voix qui sont en toi, ne cours pas après les pensées inutiles. Tes problèmes, tes préoccupations, tes angoisses, ne les garde pas pour toi, mais offre-les à Jésus. Pendant ce temps d'adoration, occupe-toi de Lui et Lui prendra soin de toi, bien mieux que tu pourrais le faire toi-même. Demande une grâce d'abandon et de confiance.

3. Pose ton regard sur Jésus Eucharistie... Commence à faire parler ton cœur, c'est-à-dire commence à aimer Celui qui nous a aimés le premier.

4. Évite de prononcer des prières seulement avec les lèvres sans t'arrêter sur les paroles que tu dis. Évite de lire des pages de l'Écriture les unes après les autres durant tout le temps de ta prière... Entre dans la prière du cœur. Choisis un verset de psaume, une phrase évangélique. une petite prière simple, et répète. la avec le cœur, doucement et continuellement jusqu'à ce qu'elle devienne ta prière, ton cri, ta supplication.

5. Ne passe pas tout ce temps à te lamenter ou à demander seulement... Entre dans l'action de grâce, dans la reconnaissance. Au lieu de considérer ce qui te manque, rends grâce pour ce que tu es, pour ce que tu as. Rends grâce pour ce qui te sera donné demain...

6. Tu peux être pris par la fatigue ou la distraction... Courage, à peine t'en rends-tu compte, recommence la prière du cœur, doucement. Demande l'aide du Saint-Esprit pour qu'il te secoure dans ta faiblesse et qu'il devienne toujours plus ton maître intérieur.

7. Jésus est au centre de l'Église… II veut être au centre de ton existence. En le regardant, apprends, peu à peu, à passer du “je” au “Tu”, de la volonté de réaliser tes projets au désir et à l'accueil de Sa Volonté sur toi.

8. Il est exposé solennellement... Accueille la lumière qui émane de sa Présence. Comme le soleil réchauffe et fait fondre la neige, de même si tu t'exposes à Lui, Il pourra continuer à illuminer les ténèbres qui enveloppent ton cœur» jusqu'à les dissiper complètement.

9. Il se cache sous les apparences simples et pauvres du pain... Il vient à toi. Pauvre, pour que tu puisses apprendre à accueillir dans la vérité tes pauvretés et celles de tes frères.

10. Tu es dans le silence, reste dans le silence... Marie, Étoile du matin et Porte du Ciel, est auprès de toi sur ton chemin, elle t'indique la route et t'introduit dans la chambre du Roi. C'est Elle qui te fera comprendre, dans le silence, qu'en regardant Jésus, tu découvriras la Présence de la Trinité en toi. Et tu pourras expérimenter dans ta vie la Parole du Psaume 34 : « Qui regarde vers Lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage ».

 

 

 

Le jour où un scapulaire a sauvé un vaisseau du naufrage

Publiée le 28-05-2016

     En 1845, le King of the Ocean quittait le port de Londres à destination de Botany, en Australie. Parmi les passagers figurait un pasteur protestant, le Révérend James Fisher, accompagné de son épouse et de leurs deux enfants, âgés de 7 et 9 ans. Le temps fut clément pendant les premières semaines de la traversée mais, lorsque le navire entra dans l’océan Indien, une tempête d’une violence inouïe, venant du nord-ouest, commença à balayer la mer. Les vagues en furie déferlaient sur l’embarcation, les voiles se déchiraient de toutes parts et le vaisseau n’était plus qu’un fétu de paille à la merci des vagues dans cette nuit terrifiante. L’ordre fut donné aux passagers de descendre dans leurs cabines. Il n’y avait rien à faire. On entendait seulement les ordres du capitaine, les cris de désespoir des marins et passagers et leurs prières s’élevant vers le ciel.

Lire la suite

Cet été, plaisir de lire, plaisir d'offrir

Publiée le 24-05-2016

(page régulièrement msie à jour avec les nouveautés à venir)   

Ce livre de l'Abbé Grosjean est un livre d'évangélisation. A lire, à offrir aux élus, aux jeunes en université.

     A ceux qui ne voient pas d'avenir... qu'ils ouvrent ce livre et se laissent imprégner page après page par l'Espérance

     Attention : vous ne sortirez pas indem de cette lecture... vous allez vous engagez, pour de vrai !

 

Ed Artège.

 

 

 

 

 

---------------------------------------------------

     Ces deux livres sont à lire cet été si vous ne l'avez pas encore fait. Avec beaucoup d'humour, l'auteur, journaliste italienne, nous vient rejoindre les époux dans le quotidien de leur vie d'homme/femme, d'époux/se, de parents.

     Un itinéraire pour redonner du tonus au Sacrement du Mariage !

   Plus de 120000 ex vendus en Italie, Espagne et France.

     Entretien dans Famille CHrétienne

----------------------------------------------------------


   

     Dans ce témoignage bouleversant, Marie-Dauphine Caron nous raconte l’histoire de sa fille aînée, Anne-Gabrielle, dont elle apprend que, à 7 ans, elle est atteinte d’un cancer métastatique. Face à l’épreuve de la maladie, ses parents décident de transformer cette situation sans espoir en espérance. C’est du rayonnement de la petite malade que naîtra la force pour Marie-Dauphine de vivre le départ de sa fille dans l’action de grâce. Un livre plein de foi, où une mère de famille s’émerveille face à la sanctification croissante de sa fille et retrace pas à pas le chemin lumineux de la petite Anne-Gabrielle, qui a toujours fait confiance.

Lire la suite

Une paroisse de 13000 fidèles, et pas un divorce... La recette...

Publiée le 20-05-2016

     À Siroki Brijeg, parmi les 13 000 fidèles, on ne compte pas un seul di­vorce. De mémoire d'homme, pas une seule famille n'a éclaté. L'Herzégovine jouit-elle d'une faveur exceptionnelle de la part du Ciel ? Existe-t-il un truc magique contre le démon de la division ?
            La réponse est très simple ! Durant des siècles, sous domination turque puis communiste, les Croates ont cruellement souffert, car on voulait ar­racher leur foi chrétienne. Ils savent par expérience que leur salut vient de la Croix du Christ ;  il ne vient pas des projets de désarmement, de l'aide hu­manitaire ou des traités de paix, même si parfois ces réalités apportent quelques bienfaits.
            La source du Salut, c'est la Croix du Christ ! Ces gens ont une sagesse, ils ne se laissent pas tromper lorsqu'il s'agit de la vie ou de la mort. C'est pourquoi ils ont lié de façon indissociable le maria­ge à la Croix du Christ. Ils ont fondé le mariage qui donne la vie humaine sur la Croix qui donne la vie divine.
            La tradition croate du mariage est si belle qu'elle commence à faire école en Europe et en Amérique ! Lorsqu'un jeune couple se prépare au mariage, on ne lui raconte pas qu'il a trouvé la personne idéale, le meilleur parti. Non ! Que dit le prêtre ? :

« Tu as trouvé ta croix. Et c'est une croix à aimer, une croix à porter,
une croix qu'il ne faudra pas rejeter mais chérir. »


            Ces paroles prononcées en France laisseraient le fiancé muet de stupeur. Mais en Herzégovine, la Croix évoque l'amour, et le crucifix est le trésor de la maison.
            Lorsque les fiancés se rendent à l’église, ils apportent avec eux un cruci­fix. Ce crucifix est béni par le prêtre, et au cours de l'échange des consente­ments, il revêt une importance centra­le. En effet, la fiancée pose sa main droite sur la croix ;  à son tour, le fian­cé pose sa main sur celle de sa fiancée, et les deux mains se trouvent ainsi réunies sur la croix, fondées sur la croix. Le prêtre pose son étole sur les mains des fiancés qui prononcent alors leurs consentements et se promettent fidélité selon le rite de l’Église.
            Après cela, les mariés ne s'embrassent pas, mais ils embrassent la croix. Ils savent qu'ils embrassent ainsi la source de l'amour.
            Celui qui s'approche et voit leurs mains étendues sur la croix comprend que si le mari abandonne sa femme ou que la femme abandonne son mari, alors, c'est la croix qu'ils lâchent. Et lorsqu'on a lâché la croix, il ne reste rien, on a tout perdu, car on a lâché Jésus, on a perdu Jésus.
            Après la cérémonie, les mariés rap­portent ce crucifix et lui donnent une place d'honneur dans la maison. Il deviendra le centre de la prière familiale, car ils ont la conviction que la famille est née de cette croix.
            Si un problème survient, si un conflit éclate, c'est devant cette croix que les époux viennent trouver se­cours. Ils n'iront pas chez un avocat, ils ne consulteront pas un diseur de bon­ne aventure ou un astrologue, ils ne compteront pas sur un psychologue pour régler leurs affaires.
            Non, ils iront devant leur Jésus, de­vant la croix. Ils se mettront à genoux et c'est devant Jésus qu'ils verseront leurs larmes, qu'ils crieront leur souffrance et, surtout, échangeront leur pardon. Ils ne s'endormiront pas le cœur lourd, car ils auront eu recours à leur Jésus, au Seul qui a la puissance de sauver.
            Ils apprendront à leurs enfants à embrasser la croix chaque jour et à ne pas se coucher comme des païens, sans avoir remercié Jésus. Pour les enfants, aussi loin qu'ils s'en souviennent, Jésus est l'ami de la famille, que l'on respecte et que l'on embrasse.
            Ces enfants ne reçoivent pas de « nounours » à étreindre durant la nuit pour se sentir en sécurité. Mais ils disent « bonne nuit » à Jésus et embras­sent la croix. Ils s'endorment avec Jésus, pas avec une peluche. Ils savent que Jésus les garde dans ses bras et qu'ils n'ont rien à craindre, leurs peurs s'éteignent dans leur baiser à Jésus.

 

 

Neuvaine irrésistible au Sacré-Coeur de Jésus

Publiée le 17-01-2014

Le Padre Pio récitait très souvent cette Neuvaine Irrésistible ". Les promesses de Jésus, exprimées par Padre Pio dans cette prière ne pouvaient pas laisser le Cœur de Jésus insensible. Voilà cette neuvaine:

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et il vous sera répondu, voilà que je frappe, je cherche, je demande telle grâce "...
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

" O mon Jésus qui avez dit " En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous l'accordera ! " Voici qu'à Votre Père, en Votre Nom, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père -Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous

" O mon Jésus qui avez dit: " En vérité, en vérité, je vous le dis, le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point! " voici que, m'appuyant sur l'infaillibilité de Vos Saintes Paroles, je demande telle grâce... "
Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père - Cœur de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

Et comme " résumé " de ces supplications, on terminait en disant:
" O Cœur Sacré de Jésus, à qui Il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous vous demandons par l'intercession du Cœur Immaculé de Marie, Votre et notre tendre Mère... "
Une invocation à saint Joseph, si puissant sur le Cœur de son Fils adoptif, Jésus, et un " Salve Regina ".

 

 

Archives