Accueil > Evénements > Actualité > Planning familial aux Philippines : les catholiques appelés à la désobéissance civile ?

Actualité

Imprimer la page

Planning familial aux Philippines : les catholiques appelés à la désobéissance civile ?

Publiée le 05-10-2010

Rien ne va plus aux Philippines entre l'Église et le président Benigno Aquino, pourtant connu pour sa foi catholique. Les évêques se sont dits prêts, si nécessaire, à recourir à la désobéissance civile en cas d'entrée en vigueur d'un projet de loi controversé sur la santé reproductive.

Débattu depuis 4 ans, ce projet prévoit l'interdiction pour les couples d'avoir plus de deux enfants, avec des sanctions prévues en cas de non-respect de cette directive. Ce projet de loi prévoit également la distribution massive de contraceptifs et la promotion de la stérilisation volontaire. Dimanche, le président de l'Episcopat a exhorté les fidèles à se mobiliser contre cette législation. Nous ne pouvons pas rester passifs, a-t-il dit, nous devons être cohérents avec notre foi. En revanche, contrairement aux informations erronées publiées dans la presse, aucun évêque n'a jamais eu l'intention d'excommunier le chef de l'État.

Aux Philippines, où la croissance de la population est l'une des plus importantes d'Asie, la question du financement public du planning familial suscite des débats passionnés. Mais pour l'Église catholique, la réduction de la pauvreté passe par d'autres mesures, à commencer par la lutte contre la corruption.
5.10.2010

< Voir toutes les actualités

Archives