Accueil > Evénements > Actualité > Des Franciliennes réclament au Conseil régional d'Ile de France « des aides pour éviter l'IVG »

Actualité

Imprimer la page

Des Franciliennes réclament au Conseil régional d'Ile de France « des aides pour éviter l'IVG »

Publiée le 28-01-2010

Devant le 33 rue Barbet de Jouy à Paris, où ils allaient se réunir pour débattre des subventions, les Conseillers régionaux d'Ile de France ont été accueillis ce matin, jeudi 28 janvier à 9h30, par une haie de Franciliennes au visage recouvert de sacs en papier kraft et portant des plumes colorées. Représentant les 8 départements de la Région, elles dénonçaient la politique de l'autruche du Conseil régional en matière d'IVG.

Pour Caroline Roux, secrétaire générale de l'Alliance pour les Droits de la Vie et coordinatrice de ses services d'écoute aux femmes en difficultés : « C'est une chape de plomb que nous symbolisons : la région Ile de France connait un taux d'IVG 30% supérieur à la moyenne nationale et trois fois supérieur à l'Allemagne. Il est temps de s'interroger sur l'échec de la prévention d'un acte qui n'est jamais anodin et que les femmes voudraient éviter. Or, le Conseil régional d'Ile de France vient à nouveau de financer pour 300 000 euros la campagne du Mouvement français pour le Planning Familial dont le slogan (« Sexualité, contraception, avortement : un droit, mon choix, notre liberté ») est réducteur et dépassé. En amalgamant IVG et contraception, on trompe les femmes. La vie en Ile de France est plus difficile en raison des problèmes de transports, de logement, de travail et d'isolement. Des aides pour éviter l'IVG, c'est une question de justice sociale»

Rappel : en 2009, l'Alliance pour les Droits de la Vie a saisi la justice administrative d'un recours en annulation contre la subvention du Conseil régional à la campagne d'affichage du Mouvement Français pour le Planning Familial.
 

< Voir toutes les actualités

Archives