Accueil > Evénements > Actualité > Gender : " ils ont pour but d’ « inculper », et j’utilise ce terme exprès, les enfants contre la famille, l’autorité parentale, la foi religieuse,"

Actualité

Imprimer la page

Gender : " ils ont pour but d’ « inculper », et j’utilise ce terme exprès, les enfants contre la famille, l’autorité parentale, la foi religieuse,"

Publiée le 27-03-2014

Lundi 24 mars, lors de l’ouverture du Conseil permanent de la Conférence Episcopale italienne, le cardinal Angelo Bagnasco, qui la préside, a abordé avec une grande détermination la problématique houleuse de la famille et de l’idéologie du genre.

« La préparation au synode sur la famille, en deux phases en 2014 et en 2015, ainsi que le récent consistoire sur ce même thème – a déclaré Bagnasco – ont providentiellement mis l’accent sur cette réalité tant ‘méprisée et maltraitée’, termes qu’a utilisé le Pape même : j’irais jusqu’à préciser « méprisée » sur le plan culturel et « maltraitée » sur le plan politique ». Le cardinal a ainsi formulé la nature idéologique du problème : la famille est devenue un ennemi à abattre. « Il est frappant de constater que la famille est devenue un bouc émissaire, à l’origine des maux de notre époque, plutôt que la défense universelle d’une humanité meilleure et la garantie d’une pérennité sociale. Ce ne sont pas les lois qui garantissent la vie commune – mais elles sont plus que nécessaires – mais c’est la famille, une crèche naturelle d’humanité et de justice ».

Le cardinal est même allé plus loin : il ne s’est pas arrêté à un discours général, mais a cité les abus que la famille subit en cette période si spécifique. « Cette logique tordue et idéologique – a continué Bagnasco –, engage une nouvelle initiative de trois volumes intitulés « Eduquer à la diversité à l’école », sur lesquels les écoles italiennes se penchent, notamment destinés aux écoles primaires et aux collèges. En théorie, ces trois volumes visent à mettre fin à l’harcèlement et la discrimination – chose tout à fait juste. Mais en réalité, ils ont pour but d’ « inculper », et j’utilise ce terme exprès, les enfants contre la famille, l’autorité parentale, la foi religieuse, la différence entre un père et une mère… Des mots magnifiques qui semblent aujourd’hui avoir perdu tout leur sens, devenus même gênants, que l’on souhaite même peut-être éliminer de notre vocabulaire ».

Le commentaire du président des évêques italiens est très dur. « C’est la lecture idéologique du « genre » - une véritable dictature – qui souhaite écraser la diversité, tout homologuer, jusqu’à traiter l’identité de l’homme et de la femme comme de pures abstractions. Alors, l’on peut se demander avec amertume si l’on veut faire de l’école des « camps de rééducation », d’ « endoctrinement ». Mais les parents n’ont-ils pas le droit de donner l’éducation qu’ils souhaitent à leurs enfants ? Ou sont-ils désormais chassés de ce rôle ? Leur est-il demandé leur opinion ? Les enfants ne sont pas des choses à expérimenter. Les parents ne doivent pas se laisser intimider, ils ont le droit de réagir avec détermination et clarté: il n’y a pas d’autorité qui tienne sur ce point ».

C’est donc un discours très clair, et d’autres évêques suivent cet exemple. La stratégie énoncée explicitement par le pape François dans l’exhortation apostolique « Evangelii gaudium » - le pape ne parle pas de certaines grandes questions, notamment celles de la famille et du genre, mais il demande que ce soit fait lors des conférences épiscopales nationales – ne plait pas à tous, ce qui peut sembler légitime. Mais, parfois, ces stratégies fonctionnent : là où le pape est silencieux, les évêques parlent. On le constate aux Etats-Unis, en Pologne, en Croatie, au Portugal, en Slovaquie. Et maintenant en Italie, et l’on ne peut se rappeler que, comme toujours en Italie, avant d’ouvrir le Conseil permanent de la CEI vendredi dernier, dont les textes sont soumis à l’avance, Mgr Bagnasco a été reçu en audience par le pape. Reste à savoir maintenant si cet appel porte ses fruits.

Traduit de l’édition italienne d’Aleteia

 

< Voir toutes les actualités

Archives