Accueil > Evénements > Actualité > Pas plus de deux enfants, autrement vous devrez payer une taxe

Actualité

Imprimer la page

Pas plus de deux enfants, autrement vous devrez payer une taxe

Publiée le 12-02-2014

Voici une coupure de journal, extraite du "quotidien des pharmaciens" datée du 10 février, reproduisant un article traitant de l'évolution démographique mondiale. Son auteur propose une solution drastique pour limiter la natalité : citant la Chine et sa politique d'enfant unique en exemple, il considère que pour "freiner l'irrémédiable ascension de la natalité", "il est du devoir des politiques" de sensibiliser les populations "à la nécessité d'une démographie contrôlée" (en favorisant notamment "l'accès à la contraception et à l'avortement"), et d'instaurer "des mesures fiscales pénalisantes" : il serait "nécessaire que les Etats n'encouragent pas une natalité au delà de deux grossesses", et donc, dans ce but, suppriment les allocations familiales.

Pire : "au delà (de deux grossesses), c'est la convenance personnelle qui doit s'appliquer, et qui n'a pas à être financée par le contribuable." "Dans cette logique, ajoute l'auteur de l'article, il serait même envisageable de taxer les familles au-dessus d'un certain nombre d'enfants" ; ce qui, comme il le conclut, permettrait "de renflouer en partie les caisses de notre nation.

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives