Accueil > Evénements > Actualité > Euthanasie : Avant de légiférer encore, qu'on se demande si ce serait pour donner un signe plus grand du respect de la personne humaine

Actualité

Imprimer la page

Euthanasie : Avant de légiférer encore, qu'on se demande si ce serait pour donner un signe plus grand du respect de la personne humaine

Publiée le 05-11-2013

Mgr Pontier, extrait du discouyrs d'ouverture de l'Assemblée des Evêques à Lourdes, le 5 septembre

     "C'est encore en pensant à la dignité de tout être humain que nous invitons au respect total, à la solidarité durable, à l'attention sans faille à l'égard des personnes en fin de vie. Que nul ne puisse douter de l'affection et de l'estime des siens. Que la confiance soit faite au corps médical pour accompagner de son savoir-faire et de son éthique le soulagement de la douleur, sans jamais pourtant, pouvoir guérir celle, extrême et mortifère, de se sentir abandonné par ses proches ! Une loi sage et équilibrée a donné l'outil législatif nécessaire en ce domaine. Avant de légiférer encore, qu'on se demande si ce serait pour donner un signe plus grand du respect de la personne humaine, d'une solidarité avec elle ou bien plutôt celui d'un nouvel affaissement de nos solidarités familiales et sociales, exigeantes parfois, porteuses de fruits toujours."

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives