Accueil > Evénements > Actualité > "Moi, président de la République, je livrerai la France aux lobbys de la mort !"

Actualité

Imprimer la page

"Moi, président de la République, je livrerai la France aux lobbys de la mort !"

Publiée le 04-05-2012

    "Après avoir répété à SEIZE REPRISES durant le duel télévisé : "MOI, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, JE....."., on peut résumer le programme HOLLANDE quant à la vie humaine par la formule : "Moi, président de la République, je livrerai la France aux lobbys de la mort !" On ne peut que regretter que les candidats n'aient pas abordé au cours du débat télévisé les thèmes de société, enjeux réels des élections, sur lesquels leurs professions de foi sont fondamentalement opposées. Cela aurait permis de dévoiler aux téléspectateurs la force des groupes de soutiens qui sont aux côtés de M. Hollande et la dangerosité de son éventuelle élection.

    En considérant que le Sénat a déjà été conquis par la gauche et ne pourra donc pas se comporter en contre-pouvoir ni du moins en chambre de réflexion, force est de constater que les groupes de pression risquent de pouvoir donner libre cours à leurs revendications. Leurs déclarations d'allégeance à M. Hollande dés le 25 avril 2012 est révélatrice à cet égard. Ce même 25 avril a vu à la fois l' engagement de SOS Racisme, des principaux lobbys homosexuels et le lancement de la pétition "Les droits de la femme passent par la gauche". Cette pétition, à l'origine de laquelle on trouve Caroline de HAAS, la grande prêtresse de la théorie du "genre", a été initiée par 150 féministes, parmi lesquelles des dirigeantes anciennes et actuelles du Planning Familial, les militants duquel Planning pourront prétendre bénéficier d' un "congé engagement" rémunéré promis par le candidat socialiste pour" intervenir" dans les écoles primaires dès le CP.

    Les féministes obtiendront donc LEUR ministère qui, comme elles l'affirment, sera "un outil politique déterminant pour inventer une autre société" dans laquelle, comme le revendique depuis des années une autre signataire de cette pétition, Dominique MEDA, mari et femme seront imposés séparément et les allocations familiales transformées en crédit d'impôts pour financement de frais de garde.

    L'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité, de son côté, avait déjà fait part "de sa grande satisfaction" de voir M. Hollande faire sienne la proposition "d'aide active à mourir". Le Comité National d'Action Laïque a reçu de la part de M. Hollande une réponse conforme à ses objectifs. Ce sont ces groupes de pression qui, à tous les maillons du gouvernement et de l'administration, vont être en mesure de placer leurs pions de manière redoutablement efficace !

    Ainsi chaque bulletin blanc, chaque bulletin nul ou chaque abstention donne directement une demi-voix de plus au duo HOLLANDE-MELENCHON et à son programme mortifère, avec, en outre, l'assurance de l'inscription dans la Constitution du "droit" à l'AVORTEMENT et du "droit" à l'EUTHANASIE."

< Voir toutes les actualités

Archives