Accueil > Evénements > Actualité > La conversion de Castro : le plus grand don de la visite de Benoit XVI à Cuba, en mars

Actualité

Imprimer la page

La conversion de Castro : le plus grand don de la visite de Benoit XVI à Cuba, en mars

Publiée le 01-02-2012

      Le quotidien italien La repubblica,  du 1er février, parle de la conversion de Fidel Castro : "La conversion de Fidel Castro, après une vie de militant athée, son «oui» à la foi religieuse après son excommunication par le pape Jean XXIII le 3 Janvier 1962, pourraient être le don le plus grand de la prochaine visite de Benoît XVI à Cuba à la fin de Mars.

     «Ces derniers temps - a dit Alina - Fidel Castro s'est rapproché de la religion, il a redécouvert Jésus au seuil de la mort. Cela ne me surprend pas, parce que papa a été élevé chez les jésuites»

     « C'est seulement la peur de la mort?

     «Je ne sais pas s'il faut vraiment l'appeler peur. Mais je suis persuadée qu'aujourd'hui il est plus préoccupé par le sort de son âme que par l'avenir de Cuba».  

 

      Comment ne pas nous souvenir des images, bouleversantes, de Fidel Castro avec Jean Paul II, en janvier 1998, à Cuba ? Émouvantes images montrées lors de la visite de 1998, laissent à penser que quelque chose a profondément secoué Castro à l'époque. Castro avait demandé aux cubains de venir à la Messe ! Quelques semaines auparavant, les catholiques avaient vécu leur première fête de Noël, la Messe de la Nuit de Noël, pour la première fois autorisée, depuis l'installation de la dictature marxiste.

     Emouvantes et bouleversantes images de Fidel castro saluant le Bienheureux Jean Paul II, quelques instants avant de monter dans l'avion, pour le voyage du retour vers Rome ! Inoubliables moments où la Grâce est passée !

- Homélie de Jean Paul II, lors de la Messe du 22 janvier 1998 : sur le thème de la famille

- Homélie de la Messe du 23 janvier, pour les jeunes. Sur le thème de la pureté

- Homélie de la Messe à la Havane, le 25 janvier 1998. Sur le thème de la liberté. Homélie plusieurs fois interrompues par de longs applaudissements.

< Voir toutes les actualités

Archives