Accueil > Evénements > Actualité > Lettre ouverte aux auteurs, acteurs et promoteurs de Golgota Picnic - Père Daniel Ange

Actualité

Imprimer la page

Lettre ouverte aux auteurs, acteurs et promoteurs de Golgota Picnic - Père Daniel Ange

Publiée le 23-11-2011

Devant le Christ outragé, les larmes d'un seul enfant sont plus désarmantes que les armes de mille manifestants.
  (article paru dans France Catholique du 21.11.2011)

« Nous devons subir en silence les absurdités de ceux qui dénigrent, déforment, ridiculisent nos convictions… Faudrait-il se laisser égorger en silence ?

Est-ce faire de la politique que de crier son désarroi devant la terreur ? »

(Pierre Claverie, évêque d'Oran, assassiné le 1.09.96)

 

     J'ose être franc avec vous. Permettez-moi quelques questions. Je le fais au nom d'un grand nombre. Pourquoi ? Mais pourquoi donc ce déchaînement de christianophobie ? Ce besoin irrationnel de détruire le christianisme par le biais de la dérision, du cynisme, de l'ironie.

Peut-être n'est-ce pas du tout votre intention explicite. Peut-être n'en n'avez-vous pas conscience. Mais que vous le vouliez ou non, vos œuvres sont tellement provocantes qu'une multitude en est heurtée, blessée, bouleversée. Des chrétiens biens sûr, toutes églises confondues, mais aussi des croyants d'autres religions et simplement des hommes et des femmes, souvent non croyants, mais qui gardent encore un certain sens du respect, de l'honnêteté, de la dignité humaine. Et même des artistes, qui savent encore ce que signifie l'art.

Non et non ! On ne peut faire tout passer sous ce label. Cessons de prostituer la beauté.

La plupart sont des gens simples, des pauvres, des petits, qui en tant que tels méritent encore un plus grand respect.

Pourquoi, mais pourquoi ainsi les blesser dans ce qu'ils portent de plus intime, de plus profond, de plus vrai en eux-mêmes ?

suite de l'article paru dans France Catholique 21.11.2011

< Voir toutes les actualités

Archives