Accueil > Evénements > Actualité > Steve Jobs est mort. Mais il aurait pu ne pas naître...

Actualité

Imprimer la page

Steve Jobs est mort. Mais il aurait pu ne pas naître...

Publiée le 13-10-2011

     Tout le monde sait que le génial fondateur d'Apple est mort, trois semaines à peine après avoir lâché les rênes de sa compagnie. On connaît moins ses origines. Il est le fruit d'une liaison amoureuse entre une jeune étudiante américaine en 1955 et son copain syrien, Abdulfattah John Jandali. Le père de la jeune fille refuse le mariage (il aura lieu plus tard, après la mort de ce père sévère). Mais la grossesse est menée à son terme : la jeune Joanne Simpson quitte discrètement la maison, s'en va à San Francisco pour avoir son bébé et Steve est confié à l'adoption. Encore que l'affaire ne soit pas allée tout seul. Elle avait prévu de remettre le bébé à un couple d'universitaires – mais ceux-ci ont refusé au dernier moment, ils voulaient une fille. Au beau milieu de la nuit, les Jobs sont réveillés par un coup de téléphone. Veulent-ils du garçon nouveau-né ? Bien sûr ! Mais ils n'avaient jamais réussi leurs examens de fin d'études… Joanne rechigne. Elle ne signera les papiers indispensables à l'adoption que quelques mois plus tard, ayant obtenu la promesse que son petit garçon irait à l'université. On connaît la suite.

Conçu 20 ans plus tard, Steve Jobs serait allé grossir les statistiques de l'avortement…"

Combien de petits génies n'ont ainsi pas vu le jour ? RIP

 

< Voir toutes les actualités

Archives