Accueil > Evénements > Actualité > Tu danses, tu fais la fête... "Jusqu'à quand vas-tu me décevoir ?"

Actualité

Imprimer la page

Tu danses, tu fais la fête... "Jusqu'à quand vas-tu me décevoir ?"

Publiée le 07-10-2011

     Hélène est la troisième de sa famille. Troisième sur 11 enfants. Hélène, polonaise, est davantage connue sous le nom de Faustine. Soeur Faustine. Sainte Faustine, la confidente de la Miséricorde Divine.

     Elle a sept ans lorsqu'elle ressent dans son coeur l'Appel à suivre Jésus. A 18 ans, elle demande à ses parents de rentrer dans la vie religieuse. Refus. Elle s'adonne alors à la vie mondaine, aux soirées, cherchant à étouffer l'Appel, à le fuir, à s'étourdir dans les soirées... Pendant ce temps, Jésus l'attend.

    Soeur Faustine raconte : "Après ce refus je me suis adonnée aux vanités de la vie, ne faisant ausune attention à la voix de la grâce, bien que mon âme ne trouvât contentement en rien.

     Un jour qu'elle risquait de s'étourdir davantage encore, "au moment où je commençai à danser, j'aperçus soudain près de moi Jésus. Jésus supplicié, dépouillé de ses vêtements, tout couvert de plaies, qui me dit ces paroles : "Jusqu'à quand vais-je te supporter, et jusqu'à quand vas-tu me décevoir ?"

     A ce moment la charmante musique cessa pour moi, les gens avec lesquels je me trouvais disparurent à mes yeux, il ne restait que Jésus et moi. Je m'assis auprès de ma chère soeur, simulant un mal de tête pour cacher ce qui venait de se passer dans mon âme. Quelques instants plus tard, je quittai secrètement la compagnie de ma soeur, et je me rendis à la cathédrale saint Stanislas Kostka. L'heure commençait à prendre une teinte grise, il y avait peu de personnes dans la cathédrale ; ne faisant attention à rien de ce qui se passait autour, je suis tombée les bras en croix devant le Très Saint-Sacrement et demandai au Seigneur qu'Il daigne me faire connaître ce que je dois faire".

Extraits du Petit Journal de Soeur Faustine 8 et 9

< Voir toutes les actualités

Archives