Accueil > Evénements > Actualité > La FIV demeure un échec

Actualité

Imprimer la page

La FIV demeure un échec

Publiée le 10-07-2011

     Près de 33 ans après la naissance du premier bébé-éprouvette et malgré des progrès techniques dans le domaine de la procréation médicalement assistée, les scientifiques peinent encore à améliorer la fécondation in vitro. Elle reste une procédure coûteuse et difficile à vivre, avec environ 25% seulement de succès dans la plupart des cas. Le docteur James Grifo, directeur du centre de stérilité NYU à New York, déclare :

     "La FIV n'est pas une technologie parfaite. Nous restons limités par la nature, et la plupart des embryons dans la nature ne font pas des bébés".

     Il explique que le taux de réussite a progressé d'environ 10 pour cent depuis une quinzaine d'années, pour atteindre environ 25 pour cent.

     "Je suis très optimiste pour l'avenir, mais elle ne convient pas à tout le monde. Tout le monde n'a pas l'argent et les tripes pour ça".

     Au cours d'une fécondation in vitro, la femme doit se soumettre pendant plusieurs jours à des injections d'hormones afin de stimuler sa production ovarienne, avec des dosages hormonaux et des échographies régulières. De nombreux couples effectuent plus d'une tentative, dont le coût moyen dépasse les 12 000 $ US aux États-Unis.

 

< Voir toutes les actualités

Archives