Accueil > Evénements > Actualité > Il y a eu un tremblement de terre à la mort de Jésus et un à sa Résurrection

Actualité

Imprimer la page

Il y a eu un tremblement de terre à la mort de Jésus et un à sa Résurrection

Publiée le 22-04-2011

extrait de la Méditation du Père Raniero Cantalamessa, basilique Saint-Pierre, en présence du Saint-Père, ce Vendredi Saint

    "Mais nous devons aussi tirer la leçon d'évènements comme celui que nous venons d'évoquer. Séismes, cyclones et autres catastrophes qui frappent en même temps coupables et innocents ne sont jamais un châtiment de Dieu. Affirmer le contraire, signifie offenser Dieu et les hommes. Mais ils constituent un avertissement : dans ce cas, l'avertissement à ne pas nous bercer d'illusions en pensant que la science et la technique suffiront à nous sauver. Si nous ne savons pas nous imposer des limites, celles-ci justement peuvent devenir, nous le voyons, la menace la plus grave de toutes.

     Il y eut un tremblement de terre au moment de la mort du Christ : « Quant au centurion et aux hommes qui gardaient Jésus, à la vue du séisme et de ce qui se passait, ils furent saisis d'une grande frayeur et dirent : ‘Vraiment, celui-ci était Fils de Dieu » (Mt 27, 54). Mais un autre séisme encore « plus grand » se produisit au moment de sa résurrection. « Et voilà que se fit un grand tremblement de terre : l'Ange du Seigneur descendit du ciel et vint rouler la pierre, sur laquelle il s'assit » (Mt 28,2). Il en sera toujours ainsi. A chaque tremblement de terre de mort succèdera un tremblement de terre de vie. Quelqu'un a dit : « Désormais seul un dieu peut nous sauver », « Nur noch ein Gott kann uns retten ». Nous sommes assurés qu'il le fera car « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique » (Jn 3, 16)."

 

< Voir toutes les actualités

Archives