Accueil > Evénements > Actualité > Satanisme et certaines musiques Metal et Gothic

Actualité

Imprimer la page

Satanisme et certaines musiques Metal et Gothic

Publiée le 26-03-2011

Le père Benoît Domergue, spécialiste du satanisme, a écrit un article sur le sujet dans l'Homme nouveau. Extrait :

     "Certaines musiques de type Metal et Gothic sont également des vecteurs du satanisme en particulier avec des groupes que l'on rencontre régulièrement en France à l'occasion, par exemple, du Festival du Hell Fest à Clisson (banlieue sud de Nantes). Voici quelques-uns de ces groupes : Dimmu Borgir (groupe norvégien, album Death Cult Armageddon) ; Bewitched (suédois, album Rise of the Antichrist) ; Cradle of Filth (anglais, album Cruelty and the Beast) ; Ancient Ceremony (allemand, album The Third Testament) ; Christ Agony (polonais album Dæmoonseth) ; Temple of Baal (français, album Servants of The Beast) ; Celtic Frost (suisse, album To Mega Therion) ; Morbid Angel (américain du Nord, album Abominations of Desolation)… Les noms et les titres d'albums sont déjà très évocateurs ! Il faut souligner que les termes de «messe» ou de «cérémonie» sont abusifs et impropres car une «messe noire» n'est pas à proprement parler la célébration d'un mystère mais bien plutôt une profanation au sens le plus fort du terme. À l'occasion d'une Audience Générale, le pape Paul VI affirmait dans une phrase lapidaire que le démon est un «être vivant, spirituel, perverti et corrupteur». Les adeptes du satanisme peuvent aller jusqu'à rendre un culte à Satan et adoptent pour la plupart des conceptions et des pratiques dont voici quelques-unes des plus caractéristiques. Les prières – nous devrions dire les évocations de type spirite – sont le plus souvent écrites et lues à rebours ; le Discours des Béatitudes sataniques est une variante du Sermon sur la montagne déjà parodié par Frédéric Nietzsche : «Heureux les forts – Heureux ceux qui sont violents et ceux qui rient – Heureux les blasphémateurs… ils seront des disciples de Satan», etc. Les cierges liturgiques sont de couleur noire, le crucifix est renversé, les pages d'une Bible sont ostensiblement déchirées comme à l'occasion d'un concert donné par Marilyn Manson. Une hostie est généralement profanée à la suite d'invectives contre la Rédemption du Christ, en particulier lors d'une messe noire.

     L'idéologie sataniste promeut également différentes formes d'homicides, qu'ils soient rituel, animal ou humain. Un meurtre rituel correspond à une defixio telle qu'elle est pratiquée dans la religion romaine antique, defixio que l'on peut traduire par envoûtement et correspond à la destruction d'un visage (vultus en latin) que le sorcier détruit (avec des clous, des brûlures…) dans l'espoir de nuire. [...]"

 

< Voir toutes les actualités

Archives