Accueil > Evénements > Actualité > Baisse du sida au Zimbabwe, et ce n'est pas grâce au préservatif

Actualité

Imprimer la page

Baisse du sida au Zimbabwe, et ce n'est pas grâce au préservatif

Publiée le 17-02-2011

Jeanne Smits rapporte que le Zimbabwe a connu une baisse spectaculaire de l'épidémie du Sida : - 50 % entre 1997 et 2007.

"Et ce n'est pas par le biais de la distribution de préservatifs que ce résultat excellent a été obtenu, mais par la crainte qu'inspire le virus et par le changement des comportements. [...] Ce sont donc «l'éducation» et «l'information» qui ont le plus joué, poussant les hommes à réduire – apparemment fortement – le nombre de leurs parternaires sexuels extra-maritaux et les rapports occasionnels. [...] Les auteurs de l'étude soulignent même que les bons résultats sont liés au bon niveau de formation de la population et à la solide tradition du mariage qui y est établie. (Il faudrait préciser que 70 % de la population adhère au catholicisme, à l'anglicanisme ou au méthodisme.) [...]

Abstinence et fidélité sont donc les moteurs de ce remarquable retournement, deux mots qui doivent écorcher la plume de la moyenne des journalistes puisqu'on ne les retrouve pas ou dans les comptes-rendus francophones de cette bonne nouvelle qui, il est vrai, met à mal la doctrine du tout-préservatif. [...]"

 

< Voir toutes les actualités

Archives