Accueil > Evénements > Actualité > Veillée du 27 : ne me lisez pas, vous allez être en crise !

Actualité

Imprimer la page

Veillée du 27 : ne me lisez pas, vous allez être en crise !

Publiée le 22-11-2010

     Plus de 400 Veillées de prières en France, connues, pour samedi 27 novembre. C'est bien. Mais il serait inutile de sortir prier le 27 dans nos églises si nous ne sommes pas déterminés à ce que notre génération se lève, vraiment.

     Inutile de sortir, vous risquez de prendre froid ! 

     Inutile de sortir en "catho consommateur" (style : ça fait bien d'être allé à une Veillée de prière) , alors que Veiller signifie être consumé !

     N'entrez pas dans votre église : vous allez entendre clairement un appel intérieur à la conversion, à changer quelque chose concrètement dans votre vie  !

     Ne perdez pas votre temps samedi si vous n'êtes pas prêts ou vous ne voulez pas être dérangés par l'Esprit Saint ! Si vous ne voulez pas que Dieu vous surprenne ! Ce qu'il pourra difficilement ne pas faire : l'Eglise entière, unie, autour du Saint-Père , en prière : la Sainte Vierge aura les mains libres pour agir. Pour exercer sa Maternité divine. Elle le fera.  Avec largesse.

     Samedi, un tsunami de grâces attend l'Eglise. Un bon coup de pied pour l'antique serpent aussi. (cf Apocalypse 12).  A Pontmain en 1871,  la Sainte Vierge disait aux enfants : "Mais, priez mes enfants, ... mon Fils se laisse toucher... mon Fils vous exaucera en peu de temps."

     Veiller : face à une génération de consommateurs, que se lève une génération de consummateurs : "Dieu est à la recherche des justes pour sauver la cité des hommes... À la famille humaine prête à sacrifier ses liens les plus saints sur l'autel de l'égoïsme mesquin de la nation, de la race, de l'idéologie, du groupe, de l'individu, notre Mère bénie est venue du Ciel pour mettre dans le cœur de ceux qui se recommandent à Elle, l'amour de Dieu qui brûle dans le sien" (Benoit XVI, lors de son homélie à Fatima le 13 mai 2010

     Le 27, nous veillerons. Puis, le 28, nous resterons en tenue de service. Pour témoigner de la grandeur et de la joie du don de la vie fait par Dieu pour chaque personne humaine.

     Alors, concrètement, rendez-vous pour donner un témoignage de la joie du don de la vie, à Paris, dimanche 23 janvier, à l'occasion de la Marche pour la Vie !

     Sans oublier et en commençant par chez nous, proche de chez nous, dans nos paroisses : il y a tant à oeuvrer pour la vie humaine !

Père Lelièvre - 22.11.2010

< Voir toutes les actualités

Archives