Accueil > Evénements > Actualité > L'avortement laisse des traces difficiles à assumer selon 83% des femmes.

Actualité

Imprimer la page

L'avortement laisse des traces difficiles à assumer selon 83% des femmes.

Publiée le 11-03-2010

Communiqué de Mgr Aillet

L'avortement laisse des traces difficiles à assumer selon 83% des femmes.


Alors que la France connaît un fort taux d'IVG, deux fois plus qu'en Allemagne, le Ministre de la Santé vient d'annoncer le relèvement de la tarification pour l'avortement.


L'on ne peut être insensible au fait que 83% des femmes (sondage IFOP-Alliance pour les Droits de la Vie publié le 4 mars 2010) reconnaissent que l'avortement laisse des traces psychologiques difficiles à assumer et 60% d'entre elles souhaiteraient éviter d'y avoir recours.


Cette revalorisation d'un acte qui donne la mort au plus faible est un couperet antisocial. La suppression d'une vie humaine innocente est un drame, pour l'enfant d'abord, mais aussi pour les parents et la société.


Il est fort regrettable que Madame Bachelot ne veuille pas prendre en compte l'expression des Françaises qui plébiscitent, au contraire, une vraie politique de prévention de l'avortement et d'accompagnement des femmes enceintes.


Le 10 mars 2010

+ Marc Aillet

Evêque de Bayonne, Lescar et Oloron Président de l'Académie diocésaine pour la Vie

 

< Voir toutes les actualités

Archives

Site par Vive la Vie . Plan du site . Mentions légales . Parmi nos amis . Flux RSS . Twitter . Mis à jour le 19 oct. 2014 - Site accessible sur smartphone

Famille Missionnaire de l'Evangile de la Vie - 32, cours de la République - 84500 BOLLENE