Accueil > Documents > Faq > Pourquoi le temps des fiançailles est-il si important ?

FAQ

Pourquoi le temps des fiançailles est-il si important ?


La réponse du Père Cédric Burgun
Prêtre du diocèse de Metz et membre de la Communauté de l’Emmanuel.
Actuellement enseignant en droit canonique à l’Institut catholique de Paris. Juge ecclésiastique pour les questions de nullité de mariage, il s’occupe aussi de nombreux couples de fiancés. Il a récemment co-écrit un ouvrage avec Bénédicte Lucereau, thérapeute pour couple : Et si on se mariait ? Comment savoir si on est prêt ? aux éditions de l’Emmanuel, 2014.
Par ailleurs, il est président de l’Institut Saint-Benoît pour la promotion de la cause de béatification de Robert Schuman, père de l’Europe.
Au-delà de toute convention, les fiançailles sont là pour susciter les conditions d’un « oui » aussi libre et entier que possible, afin de permettre au mariage d’être vraiment « bâti sur le roc » (Matthieu 7,24) et de porter tous ses fruits.
-------------------------------------------------------------------------
  • 1. 

    Les fiançailles sont un temps de discernementessentiel en vue du mariage : un temps de réflexion pour savoir si l’on va vraiment se marier, avec tout ce que cet engagement comporte, et si l’on veut le faire vraiment avec cette personne que l’on a choisie, qui ne nous ressemble pas, qui n’a pas que des qualités et avec qui on devra vivre quotidiennement toutes les questions matérielles, morales et spirituelles de notre existence, engageant ainsi aussi l’avenir de nos enfants.

  • 2. 

    Les fiançailles sont par ailleurs une période nécessaire pour la maturationdu sentiment amoureux. Il faut arriver à passer du sentiment amoureux, qui est inhérent à tout démarrage d’une relation, à une décision volontaire d’aimer. Car le « oui » du mariage doit s’appuyer sur une véritable décision d’aimer l’autre. On décide de l’aimer non seulement quand tout va bien, ou dans ce qui plaît en lui ou elle, mais aussi dans ce qui plaît moins, dans ce qui déplaît et dans ce qui ira mal : la fidélité ne sera possible qu’à cette condition-là.

  • 3. 

    Les fiançailles sont aussi un temps pour se détacherprogressivement de sa famille afin de créer son propre foyer, selon la parole de la Genèse : « L’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme et les deux ne feront plus qu’une seule chair » (Genèse 2,24).

  • 4. 

    Le sacrement de mariage a aussi trois ou quatre enjeux spirituels majeurs pour le couple : la fortification de l’amour humain, la mise en pratique de la miséricorde et du pardon, et la construction de la famille comme Église domestique, pour que le mariage soit réellement sacrement, c’est-à dire signe convaincant de la fidélité et de l’amour de Dieu à la fois pour les conjoints, pour leurs enfants (ad intra) et pour le monde (ad extra).

  • 5. 

    Comment vivre les fiançailles de manière concrète ? Il faut nécessairement du temps, un minimum de discrétion, un bon accompagnement et une juste expression de l’événement que constituent les fiançailles.

 

Voir toutes les questions

Sommaire documents