Accueil > Evénements > Evangélisez la vie > Le chapelet, le Rosaire, le scapulaire... dans la vie des Saints, dans la vie de l'Eglise - formation, témoignages

Le chapelet, le Rosaire, le scapulaire... dans la vie des Saints, dans la vie de l'Eglise - formation, témoignages

On retrouva le rosaire serré dans sa main

Publiée le 03-05-2018

     La Bienheureuse Veronica Antal est née le 7 décembre 1935 à Nisiporeşti (Roumanie) et elle a été tuée « en haine de la foi », selon l’expression consacrée, le 24 août 1958, à Hălăuceşti (Roumanie), durant la période communiste (mars 1945-décembre 1989). Elle avait 22 ans.

     Elle venait juste de recevoir le Sacrement de Confirmation des mains de l’évêque, Mgr Petru Pleșca, lorsque Pavel Mocanu commença à la harceler sur le chemin du retour chez elle. Il lui fit des propositions indécentes et tenta de la violer mais elle se défendit, si bien qu’il la tua de 42 coups de couteau. On découvrit son corps le 26 août : elle tenait le rosaire serré dans une main.

   Veronica a été béatifiée le 22 septembre 2018

Yuna Kim, championne olympique

Publiée le 05-05-2018

La médaillée d'or olympique coréenne catholique, Yuna Kim, a allumé le flambeau lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, le 9 février.

Après avoir fait le signe de la croix en entrant sur la glace pour remporter la médaille d'or aux Jeux de 2010 à Vancouver, Kim avait fait équipe avec les évêques coréens pour une campagne nationale du Rosaire et ses fans ont pu voir à son doigt une  bague-chapelet pendant sa performance de médaille d'argent aux Jeux de 2014 à Sotchi.

L'olympienne s'est convertie à la foi catholique aux côtés de sa mère en 2008 après avoir rencontré des religieuses et des organisations catholiques locales par l'intermédiaire de son médecin personnel - également catholique - qui la traitait pour des blessures au genou. Lors de son baptême, Kim a pris le nom de « Stella », emprunté à un titre de la Vierge—Marie, Étoile de la Mer.

 

 

 

Saint Simon et le scapulaire

Publiée le 16-05-2018


Général des Carmes
(Aylesford, v. 1165 - Bordeaux, 16 mai 1265)

Fête liturgique le 16 mai

     Saint Simon Stock, anglais d'origine, naît d'une très illustre famille du Kent dont son père était gouverneur. Lorsqu'elle le portait, sa mère le consacra à la Sainte Vierge. On le voyait souvent tressaillir entre les bras de sa mère lorsqu'elle prononçait le doux nom de Marie. Pour apaiser ses cris et ses pleurs, il suffisait de lui présenter une image de la Vierge Marie. Il n'avait pas encore un an qu'on l'entendit plusieurs fois articuler distinctement la salutation angélique. Cette dévotion précoce ne peut provenir que d'un mouvement extraordinaire de l'Esprit-Saint.

En savoir plus

Comment le chapelet fait chasser les voyous - ST Louis Marie Grignion de Montfort

Publiée le 09-04-2019

 


     Au début du XVIIIème siècle, à Rennes,  des membres de la famille d’Orvilles viennent trouver Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, apôtre et missionnaire. Ce saint prêtre était tout offert à Marie, pour l’être à Jésus.
     Cette famille vint donc trouver le saint prêtre qui tenait toujours son chapelet dans sa main. Elle lui exprime que près de chez elle se trouve une place particulièrement bruyante, et malsaine. Dans cette famille, on priait le rosaire. Elle demandait à Saint Louis-Marie ce qu’il pouvait faire pour que la paix revienne sur cette place.

En savoir plus

Pasteur et son chapelet

Publiée le 05-06-2020

     L’histoire se déroule en 1892 dans un train. Louis Pasteur, alors âgé de 70 ans, est assis dans un wagon aux côtés d’un jeune étudiant. Le célèbre chimiste est en train de prier le chapelet, égrenant les perles entre ses doigts, lorsque l’étudiant l’interpelle :
– Monsieur, vous croyez encore en ces trucs arriérés ?
Il éclate de rire, avant d’ajouter :
– Moi, je ne crois pas en de telles stupidités. Suivez mon conseil. Jetez ce chapelet par la fenêtre, et apprenez donc ce que la science a à dire à ce sujet.
– La science ? demanda humblement le vieil homme. Je ne comprends pas cette science… Peut-être pourrez-vous me l’expliquer ?
L’étudiant voit que l’homme est profondément touché. Pour éviter de le blesser davantage, il répond :
– S’il vous plaît, donnez-moi votre adresse et je vous enverrai quelques ouvrages pour vous aider dans ce domaine.
Alors le vieil homme fouille dans la poche intérieure de sa veste, et remet au garçon sa carte de visite. En découvrant l’intitulé de la carte, l’étudiant, honteux, incline la tête et n’ose plus dire un mot. Il venait de lire : « Louis Pasteur, Directeur de l’Institut de Recherche Scientifique, Paris ».

Source : Dieu est humour, tome 2, Bernard Peyrous, Marie-Ange Pompignoli, Éditions de l’Emmanuel, 2011.