Accueil > Evénements > Evangélisez la vie > Jubilé de la Miséricorde - 2015-2016

Jubilé de la Miséricorde - 2015-2016

Textes du pape François sur la Miséricorde

Publiée le 09-12-2015

- Homélie de la Messe lors de l'ouverture de la Porte Sainte à Saint Jean de Latran - 13 décembre 2015

- Homélie de la Messe d'ouverture du Jubilé de la Miséricorde, Place Saint-Pierre, mardi 8 décembre 2015

- Homélie de la Messe d'ouverture de la Porte Sainte à Bangui, le 29 novembre 2015

- Vierge Marie, je viens à Toi - Prière du Pape en la Solennité de l'Immaculée Conception - 8.12.2015

 

 

 

 

 

 

Calendrier officiel du Jubilé

Publiée le 05-05-2015

 

Décembre 2015

 

Mercredi, le  8 décembre 2015

 Solennité de l’Immaculée Conception

 

     Ouverture de la Porte Sainte de la Basilique Saint Pierre

 

En savoir plus

Que lire pendant ce Jubilé de la Miséricorde ?

Publiée le 09-12-2015

Des livres à lire, à offrir tout au long du Jubilé de la Miséricorde !

 

QUE VIENNE TA MISERICORDE

un bon itinéraire spirituel pour que la Miséricorde transforme notre vie. Ed de l'Emmanuel.

 

 

N'AYEZ PAS PEUR DE VIVRE DANS LA JOIE

     Au coeur du chemin de la sainteté, la joie ! l'Evangile de la joie ! Des pages concrètes.  - Ed Téqui

 

 

 

SAINTE FAUSTINE, MESSAGERE DE JESUS MISERICORDIEUX

     très bel album pour les enfants. Ed Téqui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DIVES IN MISERICORDIA

     Superbe Lettre Encyclique de Saint Jean Paul II, à mdéiter sans modération ! - Ed Téqui

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus

Jubilé : propositions concrètes

Publiée le 30-04-2015

Ce calendrier et les idées sont proposés par l'Evangile de la Vie. En chantier - 30 avril 2015

Afin que la Miséricorde puisse rejoindre les âmes de ceux qui cherchent Dieu, ceux qui doutent, ceux qui ne savent pas ou ne savent plus, ne veulent pas savoir qu'ils sont aimés, qu'ils sont sauvés par l'Amour Miséricordieux :

-  Pour que cette bonne nouvelle de la Miséricorde rejoigne les âmes tout au long de l'année pour faire connaître, encourager et rendre compte des merveilles de Dieu : presse écrite, journaux locaux, paroissiaux, de mouvements et associations ; TV nationale, régionale, tw-web ; radios nationales, régionales chrétiennes... ;  réseaux sociaux sous ses multiples aspects ... pour parcourir ainsi les routes du monde (Cf. Jean Paul II, NMI, 58)

- Prière de l'Angelus

- chapelet de la Miséricorde Divine - Faire connaître le chapelet et l'Heure de la Miséricorde à

- dans chaque cathédrale au moins :  confessions à des heures précises tout au long de l'année - Adoration Eucharistique pendant ces temps de Miséricordes

15h. Cela peut se vivre dans chaque église, une manière concrète d'ouvrir nos églises

- restaurer les calvaires le long des routes, dans nos villages.

- Mission Miséricorde : bénédiction d'un calvaire qui rappelle cet événement jubilaire

- donner des chapelets avec feuillet explicatif en toute occasion au cours de l'année

- Encourager la prière en famille aussi par le chapelet de la Miséricorde

- Prier le chapelet de la Miséricorde auprès des personnes malades. Auprès des agonisants : gage de leur entrée au Ciel (Jésus à soeur Faustine)

- Faire célébrer des Messes en l'honneur du Précieux Sang de Jésus qui purifie, lave, protège, renouvelle.

- Prier le chapelet de la Miséricorde Divine en réparation des outrages et sacrilèges contre l'Eucharistie

- Miséricorde Divine et développement de l'Adoration perpétuelle dans chaque diocèse, comme le demandait en 2007 le Vatican

- Miséricorde Divine et mise en place de la confession mensuelle

- Miséricorde Divine et écoute de la Parole de Dieu

- Miséricorde Divine et formation des futurs prêtres

- Diffusion de la prière de Jean Paul II à la Miséricorde Divine 17.8.2002

- Pendant le Carême : Marathon de la Miséricorde, avec des étapes prenant des passages de l'Evangile (exemple : l'enfant prodigue.

En savoir plus

Les indulgences, expliquées par le Pape François

Publiée le 28-10-2015

 

Indulgence dans la Bulle d'indiction de l'Année de la Miséricorde, paragraphe 22

     "Dans la mort et la résurrection de Jésus-Christ, Dieu rend manifeste cet amour qui va jusqu’à détruire le péché des hommes. Il est possible de se laisser réconcilier avec Dieu à travers le mystère pascal et la médiation de l’Eglise. Dieu est toujours prêt au pardon et ne se lasse jamais de l’offrir de façon toujours nouvelle et inattendue. Nous faisons tous l’expérience du péché. Nous sommes conscients d’être appelés à la perfection (cf. Mt 5, 48), mais nous ressentons fortement le poids du péché. Quand nous percevons la puissance de la grâce qui nous transforme, nous faisons l’expérience de la force du péché qui nous conditionne. Malgré le pardon, notre vie est marquée par les contradictions qui sont la conséquence de nos péchés. Dans le sacrement de la Réconciliation, Dieu pardonne les péchés, et ils sont réellement effacés, cependant que demeure l’empreinte négative des péchés dans nos comportements et nos pensées. La miséricorde de Dieu est cependant plus forte que ceci. Elle devient indulgence du Père qui rejoint le pécheur pardonné à travers l’Epouse du Christ, et le libère de tout ce qui reste des conséquences du péché, lui donnant d’agir avec charité, de grandir dans l’amour plutôt que de retomber dans le péché.

     L’Eglise vit la communion des saints. Dans l’eucharistie, cette communion, qui est don de Dieu, est rendue présente comme une union spirituelle qui lie les croyants avec les Saints et les Bienheureux dont le nombre est incalculable (cf. Ap 7,4). Leur sainteté vient au secours de notre fragilité, et la Mère Eglise est ainsi capable, par sa prière et sa vie, d’aller à la rencontre de la faiblesse des uns avec la sainteté des autres. Vivre l’indulgence de l’Année Sainte, c’est s’approcher de la miséricorde du Père, avec la certitude que son pardon s’étend à toute la vie des croyants. L’indulgence, c’est l’expérience de la sainteté de l’Eglise qui donne à tous de prendre part au bénéfice de la rédemption du Christ, en faisant en sorte que le pardon parvienne jusqu’aux extrêmes conséquences que rejoint l’amour de Dieu. Vivons intensément le Jubilé, en demandant au Père le pardon des péchés et l’étendue de son indulgence miséricordieuse.

Lettre du Pape accordant l'indulgence plénière pendant le Jubilé - 1er septembre 2015

Publiée le 01-09-2015

 

 

A mon vénéré frère
Mgr Rino Fisichella
président du Conseil pontifical
pour la promotion de la nouvelle évangélisation

     L’approche du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde me permet de me concentrer sur certains points sur lesquels je considère qu’il est important d’intervenir afin de permettre que la célébration de l’Année Sainte soit pour tous les croyants un véritable moment de rencontre avec la miséricorde de Dieu. Je désire en effet que le Jubilé soit une expérience vivante de la proximité du Père, permettant presque de toucher du doigt sa tendresse, afin que la foi de chaque croyant se renforce et que le témoignage devienne ainsi toujours plus efficace.

      Ma pensée va, en premier lieu, à tous les fidèles qui, dans chaque diocèse ou comme pèlerins à Rome, vivront la grâce du Jubilé. Je désire que l’indulgence jubilaire soit pour chacun une expérience authentique de la miséricorde de Dieu, qui va à la rencontre de tous avec le visage du Père qui accueille et pardonne, oubliant entièrement le péché commis. Pour vivre et obtenir l’indulgence, les fidèles sont appelés à accomplir un bref pèlerinage vers la Porte Sainte, ouverte dans chaque Cathédrale ou dans les églises établies par l’évêque diocésain, ainsi que dans les quatre basiliques papales à Rome, comme signe du désir profond de véritable conversion. De même, j’établis que l’on puisse obtenir l’indulgence  dans les sanctuaires où est ouverte la Porte de la Miséricorde et dans les églises qui sont traditionnellement identifiées comme jubilaires. Il est important que ce moment soit uni, avant tout, au Sacrement de la Réconciliation et à la célébration de la sainte Eucharistie par une réflexion sur la miséricorde. Il sera nécessaire d’accompagner ces célébrations par la profession de foi et par la prière pour ma personne et pour les intentions que je porte dans mon cœur pour le bien de l’Eglise et du monde entier.

En savoir plus

Hymne officiel du Jubilé de la Miséricorde

Publiée le 06-08-2015

"Le texte de cet hymne officiel a été écrit par le père jésuite et liturgiste italien Eugenio Costa, sur indication du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, organisateur du jubilé. Le dicastère a ensuite interpellé quelque 90 compositeurs à travers le monde. Une vingtaine d’entre eux ont proposé une musique et le Vatican a finalement retenu le travail du Britannique Paul Inwood. Organiste et chef de chœur, diplômé de la Royal Academy of Music de Londres, ce laïc de 68 ans est à l’origine de nombreux chants liturgiques dans le monde anglophone."

Ecouter

Le logo du Jubilé

Publiée le 05-05-2015

Le logo et la devise, les deux ensemble, offrent une heureuse synthèse de l’Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi  come il Padre (tirée de l’Evangile de Luc, 6,36) on propose de vivre la miséricorde à l’exemple du Père qui demande de ne pas juger ni condamner, mais de pardonner et donner l’amour et le pardon sans mesure (cf. Lc, 6,37-38). Le logo-  œuvre du Jésuite, le Père Marko I. Rupnik – se présente comme une petite somme théologique du thème de la miséricorde. Elle montre, en effet, le Fils qui charge sur ses épaules l’homme égaré rattrapant, ainsi, une image bien chère à l’Eglise ancienne, car elle exprime l’amour du Christ qui s’acquitte du mystère de son incarnation, par la rédemption. Ce dessein est réalisé de façon à faire émerger que le Bon Pasteur touche en profondeur la chair de l’homme et qu’il  le fait avec un tel amour qu’il lui change la vie. Il y a, en outre, un détail qui ne peut pas nous échapper: le Bon Pasteur charge sur lui, avec une miséricorde infinie, l’humanité entière mais ses yeux se confondent avec ceux de l’homme. Christ voit par les yeux d’Adam, et celui-ci par les yeux du Christ. Chaque homme découvre ainsi dans le Christ, nouvel Adam, son humanité et le futur qui l’attend, en contemplant dans Son regard l’amour du Père.

Cette scène se situe à l’intérieur de l’amande, elle aussi un symbole cher à l’iconographie ancienne et du Moyen-Age, appelant la coprésence de deux nature, la divine et l’humaine, dans le Christ. Les trois ovales concentriques, en couleur progressivement plus claire, vers l’extérieur, évoquent le mouvement du Christ apportant l’homme en dehors de la nuit du pêché et de la mort. D’ailleurs, la profondeur de la couleur plus foncée évoque aussi l’impénétrabilité de l’amour du Père qui pardonne tout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Jubilé de la Miséricorde

Publiée le 13-03-2015

Informations pour les mass media à l’occasion de l’annonce du "Jubilé de la Miséricorde"

Le Pape François a annoncé aujourd’hui, le 13 mars 2015, dans la Basilique de Saint-Pierre, la célébration d’une Année Sainte extraordinaire. Ce Jubilé de la Miséricorde débutera par l’ouverture de la Porte Sainte à Saint-Pierre, à l’occasion de l’Immaculée Conception de l’An 2015 et se terminera le 20 novembre par la solennité de Notre Seigneur, Jésus Christ, Roi de l’Univers. Au début de cet An, le Saint-Père avait dit : « Ce temps-ci est le temps de la Miséricorde».C’est important, pour les fidèles laïcs,de la vivre et de l’apporter dans les différents milieux de la société.En avant!»

En savoir plus

L'annonce du Pape en vidéo

Publiée le 13-03-2015

du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016 - Annonce faite le 13 mars 2015 -  KTO

 

 

 

 

 

 

ZENIT - Le pape François annonce un "Jubilé de la Miséricorde"

Publiée le 13-03-2015

Le pape François annonce une Année Sainte extraordinaire de la Miséricorde, sous le signe de Vatican II, ce 13 mars 2015, dans la basilique de Saint-Pierre, où il a présidé une célébration pénitentielle dans le cadre des « 24 heures pour le Seigneur » et à l’occasion du deuxième anniversaire de son élection comme Successeur de Pierre.

Le pape a précisé que ce Jubilé de la Miséricorde débutera par l’ouverture de la Porte Sainte à Saint-Pierre, à l’occasion de la fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre 2015, et qu’il s’achèvera le 20 novembre 2016 par la solennité de Notre Seigneur, Jésus Christ, Roi de l’Univers.

En savoir plus

Les paroles du Pape François annonçant l'Année Sainte

Publiée le 13-03-2015

     Le 13 mars, Lors des 24 heures pour Jésus, les 24 heures de la Miséricorde, dans la Basilique Saint-Pierre, le Pape présidait une Veillée pénitentielle au cours de laquelle il a annoncé l'Année Sainte, cen ces termes :

 

     Chers frères et sœurs, j'ai souvent pensé à la façon dont l’Église pourrait rendre plus évidente sa mission d'être témoin de la miséricorde. C'est un chemin qui commence par une conversion spirituelle ; nous devons faire ce chemin. C’est pour cela que j'ai décidé l’indiction d’un Jubilé extraordinaire qui ait à son centre la miséricorde de Dieu. Ce sera une Année Sainte de la Miséricorde. Nous voulons la vivre à la lumière de la parole du Seigneur : « Soyez miséricordieux comme votre Père »  (cf. Luc 6,36). Et ceci spécialement pour les confesseurs ! Tant de miséricorde !

Cette Année Sainte commencera à la prochaine solennité de l'Immaculée Conception et se conclura le 20 novembre 2016, le Dimanche de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'univers et visage vivant de la miséricorde du Père. Je confie l'organisation de ce Jubilé au Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, pour qu'il puisse l'animer comme une nouvelle étape du chemin de l’Église dans sa mission d’apporter à chaque personne l’Évangile de la miséricorde.

Je suis convaincu que toute l’Église, qui a tellement besoin de recevoir la miséricorde, parce que nous sommes des pêcheurs, pourra trouver dans ce Jubilé la joie de redécouvrir et rendre féconde la miséricorde de Dieu, par laquelle nous sommes tous appelés à apporter la consolation à tout homme et à toute femme de notre temps. N'oublions pas que Dieu pardonne tout, et que Dieu pardonne toujours. Ne nous lassons pas de demander pardon. Confions dès maintenant cette Année à la Mère de la Miséricorde, pour qu’elle tourne vers nous son regard et qu’elle veille sur notre chemin : notre chemin pénitentiel, notre chemin le cœur ouvert, pendant un an, pour recevoir l'indulgence de Dieu, pour recevoir la miséricorde de Dieu.

 

 

Comprendre l'Année Sainte, avec le Cardinal Barbarin - 12 avril 2015 - KTO

Publiée le 14-04-2015

Le Cardinal Barbarin revient sur l'annonce du Pape François sur l'ANnée de la Miséricorde.

 

revoir la vidéo

 

 

 

 

Bulle d'Indiction - Le Visage de la Miséricorde du Père

Publiée le 11-04-2015

Misericordiae Vultus

BULLE D'INDICTION
DU JUBILÉ EXTRAORDINAIRE
DE LA MISÉRICORDE

FRANÇOIS
EVÊQUE DE ROME
SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU
À CEUX QUI LIRONT CETTE LETTRE
GRÂCE, MISÉRICORDE ET PAIX

En savoir plus

Site par Vive la Vie . Plan du site . Mentions légales . Parmi nos amis . Flux RSS . Twitter . Mis à jour le 28 mai 2016 - Site accessible sur smartphone

Famille Missionnaire de l'Evangile de la Vie - 32, cours de la République - 84500 BOLLENE