Accueil > Veillez et prier > Texte de prières > Oraison, Adoration, Veillées > Eduquer, une passion que nous devons porter dans le c½ur - Benoit XVI, le 23 février 2008

Eduquer, une passion que nous devons porter dans le c½ur - Benoit XVI, le 23 février 2008

Imprimer la page

     Nous sommes poussés par une inquiétude, la perception de ce que nous avons appelé "une grande urgence éducative". … Trop d'incertitudes et trop de doutes circulent dans notre société et dans notre culture, trop d'images déformées sont véhiculées par les moyens de communication sociale. Il devient difficile, dans ces conditions, de proposer aux nouvelles générations quelque chose de valable et de sûr, des règles de comportement et des objectifs qui méritent d'y consacrer sa propre vie. Toutefois, nous sommes ici aujourd'hui également et surtout parce que nous nous sentons soutenus par une grande espérance et une confiance forte:  par la certitude que ce "oui" clair et définitif que Dieu, en Jésus Christ, a dit à la famille humaine (cf. 2 Co 1, 19-20), vaut également pour nos adolescents et nos jeunes, vaut pour les enfants qui viennent au monde. C'est pourquoi également à notre époque éduquer au bien est possible, c'est une passion que nous devons porter dans le cœur, c'est une entreprise commune à laquelle chacun est appelé à apporter sa contribution.
    Concrètement, nous sommes ici parce que nous entendons répondre à cette question éducative que les parents ressentent aujourd'hui en eux-mêmes, inquiets pour l'avenir de leurs enfants, ainsi que les enseignants qui vivent de l'intérieur la crise de l'école, les prêtres et les catéchistes qui savent par expérience combien il est difficile d'éduquer à la foi, les enfants, les adolescents et les jeunes, qui ne veulent pas être laissés seuls face aux défis de la vie. Aujourd'hui, je m'adresse à chacun de vous pour vous offrir mon encouragement affectueux à assumer avec joie la responsabilité que le Seigneur vous confie, afin que le grand héritage de la foi et de la culture, qui est la richesse la plus vraie de cette ville bien-aimée qui est la nôtre, ne soit pas perdue dans le passage d'une génération à l'autre, mais se renouvelle au contraire, se renforce, qu'elle soit un guide et un élan pour notre chemin vers l'avenir.
     Dans cet esprit, je m'adresse à vous, chers parents, pour vous demander tout d'abord de demeurer fermes, pour toujours, dans votre amour réciproque:  tel est le premier et le grand don dont ont besoin vos enfants, pour grandir sereins, prendre confiance en eux et confiance en la vie, pour apprendre ainsi à être à leur tour capables d'un amour authentique et généreux. L'amour que vous avez pour vos enfants doit ensuite vous donner le style et le courage du véritable éducateur, avec un témoignage cohérent de vie ainsi qu'avec la fermeté nécessaire pour façonner le caractère des nouvelles générations, en les aidant à distinguer avec clarté le bien du mal et à se construire à leur tour de solides règles de vie, qui les soutiennent dans les épreuves futures. Ainsi vous enrichirez vos enfants de l'héritage le plus précieux et durable qui consiste dans l'exemple d'une foi vécue au quotidien.
     … Enseigner signifie, aller au devant de ce désir de connaître et de comprendre qui est inhérent à l'homme et qui, chez l'enfant, chez l'adolescent, chez le jeune, se manifeste dans toute sa force et sa spontanéité. Votre tâche ne peut donc pas se limiter à fournir des notions et des informations, en laissant de côté la grande question de la vérité, en particulier de cette vérité qui peut servir de guide dans la vie
     L'éducation n'est toutefois pas seulement l'œuvre des éducateurs:  c'est une relation entre des personnes dans laquelle, avec le passage des années, entrent toujours davantage en jeu la liberté et la responsabilité de ceux qui sont éduqués. C'est pourquoi, avec beaucoup d'affection, je m'adresse à vous, chers enfants, adolescents et jeunes, pour vous rappeler que vous-mêmes êtes appelés à être les artisans de votre croissance morale, culturelle et spirituelle. C'est donc à vous d'accueillir librement dans le cœur, dans l'intelligence et dans votre vie le patrimoine de vérité, de bonté et de beauté qui s'est formé à travers le siècles et qui a en Jésus Christ sa pierre d'angle. C'est à vous de renouveler et de développer toujours plus ce patrimoine, en le libérant des nombreux mensonges et des laideurs qui souvent empêchent de le reconnaître et provoquent la méfiance et la déception. Sachez, quoi qu'il en soit, que sur ce chemin difficile vous n'êtes jamais seuls:  vos parents, vos enseignants, vos prêtres, vos amis et vos formateurs vous sont non seulement proches, mais surtout ce Dieu qui nous a créés et qui est l'hôte secret de nos cœurs. Il éclaire de l'intérieur notre intelligence, Il oriente vers le bien notre liberté, dont nous ressentons souvent la fragilité et l'inconstance, Il est la véritable espérance et le fondement solide de notre vie. C'est avant tout en Lui, que nous pouvons avoir confiance.

 

Benoit XVI , le 23 février 2008 – Audience au Diocèse de Rome, sur l’éducation

 

Voir tous les textes de prière

Engagement de prière

l'Evangile de la Vie vous propose un feuillet avec une proposition d'engagement de prière ; devenant ainsi membre associés de notre Association Privée de Fidèles (avec la cotisation de 5 euros). L'Eglise en effet, nous demande de mieux rendre visible la vitalité de notre Famille spirituelle. Les Statuts canoniques datés du 27 mars 2017, nous encouragent tous à faire ce pas. Je sais que beaucoup d'entre vous ont déjà pris l'engagement de porter les intentions de la vie dans leurs prières dernièrement, ou depuis des années. Nos Statuts devraient, l'an prochain, être reconnus définitivement. Préparer cette étape est nous rendre dociles à ce que veut l'Esprit Saint. C'est Lui qui nous conduit à travers cette démarche. Concrètement, puis-je vous demander, si vous le désirez, de renvoyer le feuillet d'engagement pour cette année 2019, au secrétariat de l'Evangile de la Vie. Avec vos nom, prénom et signature. Si vous le pouvez, en plus de la prière, vous pouvez choisir d'y ajouter le jeûne. (EV 100). La vitalité visible aide au discernement qu'effectue notre archevêque Monseigneur Cattenoz. Suivant les Statuts, pour cette année, ceux qui prennent l'engagement deviendront "Membres associés" : "Toute personne qui souhaite découvrir l'association et vivre de son esprit devient membre associé pour une année au terme de laquelle elle pourra demander auprès du Conseil du modérateur à en devenir membre engagé. Le modérateur et son Conseil restent libres d'accepter ou de refuser l'engagement de la personne." (article 5) L'engagement de prière peut être pris à n'importe quel moment de l'année. Il suffit d'être baptisé dans l'Eglise Catholique. Le renouvellement se fera chaque année, au moment de la fête patronale qu'est l'Annonciation.

Je vous remercie de tout coeur
Abbé Lelièvre
modérateur

> Télécharger le feuillet d'engagement