Vie spirituelle

Plus nous souffrons, plus nous sommes tentés... - Bx Ch. de Foucauld


Plus nous souffrons, plus nous sommes tentés, plus il nous faut prier : dans la prière est notre seul secours, notre seule force, notre seule consolation : que la douleur, que la force de la tentation ne la paralyse donc pas : le démon fait tout pour l'arrêter en nous en ces moments : mais, loin de céder à cette tentation, loin de céder à la faiblesse de la nature qui voudrait que l'âme s'absorbât dans sa peine et ne regardât pas autre chose, regardons Notre Seigneur qui est là, près de nous, contre nous, et parlons-lui... Il est devant nous, il nous regarde avec amour, il tend l'oreille pour nous entendre, il nous dit de lui parler, il nous dit qu'il est là, qu'il nous aime, et nous n0aurions pas un mot pour lui, pas un regard pour lui ! Quelle indignité !... regardons-le, parlons-lui sans relâche, comme on fait quand on aime, comme fait Notre-Seigneur avec son Père : plus nous tombons en agonie, plus il faut nous précipiter dans le sein de notre Bien-aimé et nous presser contre lui par une prière non interrompue.


Bienheureux Charles de Foucauld

Sommaire documents