Accueil > Agenda > à l'Evangile de la Vie > Messe, Adoration, confessions ce mois ci :

Agenda à l'Evangile de la Vie

Messe, Adoration, confessions ce mois ci :

Du 01 au 30 septembre 2022

 La vie spirituelle à l'Evangile de la Vie

Messe : est célébrée aux heures indiquées ci-dessous. Chaque 2 du mois, pour les amis et bienfaiteurs défunts. Chaque 11 du mois, pour les malades et le personnel médical. Chaque 19 : pour les bienfaiteurs. Chaque 25 du mois, pour la vie naissante, avec bénédiction des mamans qui attendent un enfant (avertir de sa présence avant)

Adoration Eucharistique : La chapelle du Saint-Sacrement existe depuis le XVIIIème siècle grâce à une Congrégation de religieuses, fondée pour l'Adoration Eucharistique. 13 religieuses de ce monastère du Saint-Sacrement se trouveront parmi les 32 Bienheureuses martyres d'Orange (juillet 1794). Depuis 2008, sur la demande de Mgr Cattenoz, alors archevêque d'Avignon, la chapelle est confiée à l'Association Privée de Fidèles l'Evangile de la Vie. C'est dans cette chapelle que nous portons chaque jour les intentions de la Vie et de la Famille, suite à l'appel de Saint Jean Paul II exprimé dans Evangelium Vitae, le 25 mars 1995. C'est le premier lieu en Europe à vivre une telle prière. Vous pouvez confier vos intentions ICI

   Venez adorer Jésus dans la chapelle de l'Evangile de la Vie. Il est là;. Il vous attend.

 

Confession - parler avec un prêtre : aux heures d'Adoration le mercredi de 9h à 11h et le dimanche de 10h à 10h45 (sauf ecceptions)

     "Les effets du sacrement de la Pénitence sont : la réconciliation avec Dieu, et donc le pardon des péchés ; la réconciliation avec l’Église ; le retour dans l’état de grâce s’il avait été perdu ; la rémission de la peine éternelle méritée à cause des péchés mortels et celle, au moins en partie, des peines temporelles qui sont les conséquences du péché ; la paix et la sérénité de la conscience, ainsi que la consolation spirituelle ; l’accroissement des forces spirituelles pour le combat chrétien." (Abrégé du catéchisme de l'Eglise Catholique, 310)   

Chapelet : Chaque jour, à 19 heures, nous prions le chapelet, aussi à vos intentions. Nous le prions à la chapelle ou à l'oratoire dans le jardin, suivant les saisons.

Journée autour de Marie qui défait les noeuds : depuis le 1er mai 2013, date à laquelle a été béni un cadre reproduisant l'image de Marie qui défait les noeuds, dont l'original est en Bavière, en Allemagne. Il est facile pour des familles, des groupes, des paroisses, de venir confier à Marie, priée sous le vocable de Marie qui défait les noeuds, dans la chapelle. Il suffit de s'organiser.

 

Neuvaines : régulièrement tout au long de l'année nous vivons des neuvaines de prière. C'est-à-dire que nous prions particulièrement pendant neuf jours de suite, par exemple Saint Joseph, les Bienheureuses martyres d'Orange... pour une intention particulière, pour l'Eglise...

--------------------------------------------------------------------------------------

MESSE et ADORATION

 Septembre 2022

Chapelle de l'Evangile de la Vie

(entrée Rue du Saint-Sacrement, 84500 Bollène)

 

 

Il est facile de faire une halte à l'EVangile de la Vie au cours de l'été. La proximité de l'autoroute permet une étape. Pour le temps de la Messe, venir prier Marie qui défait les noeuds,... le temps d'un repas.... contact

     L'hiver, pour l'Adoration Eucharistique, la chapelle est chauffée. Merci de bien prendre soin à bien fermer la porte pour que le froid ne rentre pas. Pour nous aider à chauffer la chapelle ; je fais un don

 

*     *     *    *     *

"En vertu de la communion des saints, les fidèles qui sont encore en pèlerinage sur la terre peuvent aider les âmes du purgatoire, en offrant pour elles des prières de suffrage, en particulier le Sacrifice eucharistique, mais aussi des aumônes, des indulgences et des ½uvres de pénitence.

Les indulgences sont la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà pardonnée. À certaines conditions, le fidèle acquiert cette rémission, pour lui-même ou pour les défunts, par le ministère de l’Église qui, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue le trésor des mérites du Christ et des saints." (Cf abrégé du catéchisme de l'Eglise Catholique)

     On peut obtenir chaque jour l'indulgence plénière pour soi ou pour un défunt, aux conditions habituelles prévues par l’Eglise, notamment se confesser (être en état de grâce), communier et prier aux intentions du Saint-Père (Pater, Ave, Credo).
--------------------------------
  • Mercredi 7 : Messes 8h et 11h. Adoration de 8h30 à 11h
  • Jeudi 8 : Nativité de Notre-Dame. Chapelet 10h30 suivi de la Messe.
  • vendredi 9 : Messe 8h
  • Samedi 10 : Messe 8h
  • Dimanche 11 : Messe à la Collégiale Saint Martin avec la paroisse, pour l'arrivée de l'Abbé Joris Roland, futur prêtre.
  • Lundi 12 : Saint Nom de Marie. Messe 8h
  • Mardi 13 : Messe 8h
  • Mercredi 14 : Fête de la Croix Glorieuse. Messes 8h et 11h. Adoration de 8h30 à 11h
  • Jeudi 15 : Notre-Dame des 7 Douleurs. Messe 8h
  • vendredi 16 : messe 8h
  • Samedi 17 : Messe 8h
  • Dimanche 18 : Adoration 10h - Messe 11h.
  • Lundi 19 : Notre-Dame de La Salette - Messe 8h
  • Mardi 20 : Messe 8h
  • Mercredi 21 : Messes 8h et 11h. Adoration de 8h30 à 11h
  • Jeudi 22 : Messe 8h
  • Vendredi 23 : Saint Padre Pio - Messe 8h
  • Samedi 24 : Messe 8h
  • Dimanche 25 : Adoration 10h - Messe 11h
  • Lundi 26 : Messe 8h
  • Mardi 27 : Messe 8h
  • Mercredi 28 : Messes 8h et 11h. Adoration de 8h30 à 11h
  • Jeudi 29 : Messe 8h
  • Vendredi 30 : Messe 8h

 

--------------------------------------------------------------------------------------

L'Adoration Eucharistique, ils en parlent, ils en témoigent :

    - "Il faut se discipliner pour prier, décider d'un temps de prière et s'y tenir... Il faut consoler le Coeur de Jésus" - Marthe Robin

« L’adoration eucharistique a pour objet la divine personne de notre Seigneur Jésus-Christ présent au Très Saint-Sacrement. Il est vivant, il veut que nous lui parlions, il nous parlera. Et ce colloque, qui s’établit entre l’âme et notre Seigneur, c’est la vraie méditation eucharistique, c’est l’adoration. Heureuse l’âme qui sait trouver Jésus en l’Eucharistie, et en l’Eucharistie toutes choses» (Saint Pierre-Julien Eymard).

     - "Adorer c'est regarder Dieu et Le laisser nous regarder, pour qu'Il imprime en nous Son rayonnement." Cardinal Sarah.

     - D’où provenait la force d'aimer et de servir de la Bienheureuse Mère Teresa ?. Elle indiquait toujours le tabernacle : «De là, de Jésus dans le Saint-Sacrement»

     - "Ma foi regardait Jésus à travers la porte du tabernacle, si silencieux, si patient, si bon, posant son regard sur moi en retour. Son regard me disait tant, mais me demandait bien plus encore. C'était un regard dans lequel la tristesse de l'évangile se reflétait ; la tristesse du "pas de place à l'hotellerie", la tristesse de ces mots : "Est-ce que vous voulez partir vous aussi ?", la tristesse du pauvre Lazare mendiant les miettes de la table de l'homme riche, la tristesse de la trahison de Judas, du reniement de Pierre, du coup du soldat, des crachats du prétoire, de l'abandon de tous. Toute cette tristesse était là dans le tabernacle, oppressant et écrasant le doux Coeur de Jésus et faisant couler des larmes amères de ses yeux. Bienheureuses larmes de ces yeux ! Le regard de Jésus dans ce tabernacle était l'un de ces regards qui transpercent l'âme et que l'on ne peut oublier. J'esseyais de ne pas pleurer pour ne pas rendre Jésus encore plus triste. Son regard exprimait la douleur de quelqu'un qui aime mais qui ne trouve personne qui veut recevoir cet amour.

     Je me retrouvais dans une ville qui n'aimait pas Jésus, et je devais l'aimer au nom de tous les habitants de cette ville. Je devais dédier mon sacerdoce à prendre soin de Jésus et aux besoins de sa vie au tabernacle, de le nourrir de mon amour, de lui tenir chaud par ma présence, de le divertir par mes conversations, de le défendre contre l'ingratitiude et l'abandon, de lui donner repos pour son Coeur par mes sacrifices ; de le servir par mes pieds en l'emmenant partout où il était désiré, par mes mains de donner des aumônes en son Nom, même à ceux qui ne l'aiment pas ; et par ma bouche en parlant de lui et en consolant les autres en son Nom, et criant à ceux qui ne veulent pas l'entendre, jusqu'à ce que finalement ils l'écoutent et commencent à le suivre."  - Saint Manuel Gonzales. 25.2.1877 - 4.1.1940. Béatifié par Jean Paul II le 29 avril 2001. Canonisé par le pape François le 16 octobre 2016

 

- Qu'est-ce que le tabernacle m'a enseigne ? Je ne pense pas que notre religion pourrait avoir un stimulus plus puissant pour notre gratitude, un principe d'amour plus efficace, ou une motivation plus forte pour l'action que ce tabernacle abandonné. Peut-être qu'une foi faible peut se scandaliser de cela, mais une foi qui médite et un coeur qui cherche profondément découvrira dans ce tabernacle le Coeur de Jésus, qui demeure là, accompagné seulement par les toiles d'araignées. Il reste là jour et nuit, année après année, sans jamais quitter le tabernacle. Il continue d'envoyer Son soleil le matin, Son eau pour étancher notre soif, Son pain pour apaiser notre faim ainsi que sa force et Sa vie pour tous ceux qui le traitent si durement". -  Saint Manuel Gonzales. 25.2.1877 - 4.1.1940. Béatifié par Jean Paul II le 29 avril 2001. Canonisé par le pape François le 16 octobre 2016

- "je demande à être enterré près du tabernacle, pour que mes os après ma mort, tout comme ma langue et mon stylo pendant ma vie, puissent dire à ceux qui passent devant : "Jésus est là, ne partez pas, ne le laissez pas abandonné" - - Saint Manuel Gonzales. 25.2.1877 - 4.1.1940. Béatifié par Jean Paul II le 29 avril 2001. Canonisé par le pape François le 16 octobre 2016

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  Avec Saint Pierre-Julien Eymard

  "J'ai souvent réfléchi sur les remèdes à cette indifférence universelle qui s'empare d'une manière effrayante de tant de catholiques, et je n'en trouve qu'un: l'Eucharistie, l'amour à Jésus Eucharistique. La perte de la foi vient de la perte de l'amour". Et en février 1852, il écrit: "Maintenant il faut se mettre à l'oeuvre, sauver les âmes par la divine Eucharistie, et réveiller la France et l'Europe engourdies dans un sommeil d'indifférence parce qu'elles ne connaissent pas le don de Dieu: Jésus l'Emmanuel Eucharistique. C'est la torche de l'amour qu'il faut porter dans les âmes fidèles et qui se croient pieuses, et ne le sont pas parce qu'elles n'ont pas établi leur centre et leur vie dans Jésus au saint Tabernacle". Saint Piere-Julien Eymard

- Regardez l'heure d'adoration qui vous est échue comme une heure du paradis ; allez-y comme on va au ciel, au banquet divin, et cette heure sera désirée, saluée avec bonheur. Entretenez-en suavement le désir dans votre c½ur. Dites-vous «Dans quatre heures, dans deux heures, dans une heure, j'irai à l'audience de grâce et d'amour de Notre-Seigneur : il m'a invité, il m'attend, il me désire ».

     - Tant que nous n’aurons pas pour Notre Seigneur au Très Saint-Sacrement un amour de passion, nous n’aurons rien fait… On dit : mais c’est de l’exagération, tout cela. Mais l’amour n’est que de l’exagération ! Exagérer, c’est dépasser la loi. Eh bien, l’amour doit dépasser la loi.

- Commencez toutes vos adorations par un acte d'amour, et vous ouvrirez délicieusement votre âme à son action divine. C'est parce que vous commencez par vous-mêmes que vous vous arrêtez en chemin ; ou bien, si vous commencez par quelque autre vertu que l'amour, vous faites fausse route. Est-ce que l'enfant n'embrasse pas sa mère avant de lui obéir ? L'amour est la seule porte du c½ur.

     - Le vrai secret de l'amour est donc de s'oublier comme saint Jean-Baptiste pour exalter et glorifier le Seigneur Jésus. Le vrai amour ne regarde pas ce qu'il donne, mais ce que mérite le Bien-Aimé.

     - Allez à Notre-Seigneur comme vous êtes; ayez une méditation naturelle. Épuisez votre propre fond de piété et d'amour avant de vous servir de livres ; aimez le livre inépuisable de l'humilité d'amour. Qu'un livre pieux vous accompagne pour vous remettre en bonne voie quand l'esprit s'égare ou quand vos sens s'assoupissent, c'est très bien : mais rappelez-vous que notre bon Maître préfère la pauvreté de notre c½ur aux plus sublimes pensées et affections empruntées aux autres.

    -  C'est souvent le fruit d'un subtil amour-propre ou de l'impatience, de ne pas vouloir aller à Notre-Seigneur avec sa propre misère ou sa pauvreté humiliée ; et c'est cependant ce que Notre-Seigneur préfère à tout, c'est ce qu'il aime, ce qu'il bénit.

     - Il est peu de personnes qui pensent aux vertus, à la vie, à l'état de Notre-Seigneur au Saint-Sacrement. On le traite comme une statue; on croit qu'il n'est là que pour nous pardonner et recevoir nos prières. C'est faux. Notre-Seigneur vit et agit: regardez-le, étudiez-le, imitez-le... Si vous lisez l'Évangile, transportez-le en l'Eucharistie, et de l'Eucharistie en vous. Vous avez alors une bien plus grande puissance. L'Évangile s'illumine, et vous avez sous les yeux et réellement la continuation de ce que vous y lisez... « Je suis la voie». 

     - Vous êtes dans l'aridité, glorifiez la grâce de Dieu, sans laquelle vous ne pouvez rien ; ouvrez alors votre âme vers le ciel, comme la fleur ouvre son calice au lever du soleil pour recevoir la rosée bienfaisante. Mais vous êtes dans l'état de tentation et de tristesse ; tout se révolte en vous ; tout vous porte à quitter l'adoration sous prétexte que vous offensez Dieu, que vous le déshonorez plus que vous ne le servez ; n'écoutez pas cette tentation, c'est l'adoration du combat, de la fidélité à Jésus contre vous-même. Non, non, vous ne lui déplaisez pas ; vous réjouissez votre Maître qui vous regarde. Il attend de nous l'hommage de la persévérance jusqu'à la dernière minute du temps que nous devions lui consacrer.

- Que la confiance, la simplicité et l'amour vous amènent donc à l'adoration.

- Comme vos adorations sont si imparfaites, unissez-les aux adorations de la Très Sainte Vierge.

 

--------------------------------------------------------------------

La Fête-Dieu, Corpus Domini, à Venise, au XIXème siècle

 

 

 


 

 

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------

Avec Mère Teresa :

- "Si les gens passaient une heure par semaine en adoration eucharistique, l'avortement césserait."

- "Ce n'est pas avant 1973, année où nous avons commencé l'heure sainte quotidienne, que notre communauté s'est mise à croître et à fleurir" (In, Tu m'apportes l'amour. Ed Centurion 1975)

- "Le temps que vous passez avec Jésus au Saint-Sacrement est le meilleur temps que vous puissiez passer sur terre. Chaque instant passé avec Jésus approfondira votre union avec lui, rendra votre âme immortelle plus glorieuse et plus belle au Ciel et contribuera à  apporter une paix éternelle sur terre. A la question : "Quest-ce qui sauvera le monde ?", je réponds la prière. Il faut que chaque paroisse se tienne au pied de Jésus dans le Saint-Sacrement." (In, Tu m'apportes l'amour. Ed Centurion 1975)

- "On devrait fortement appuyer l'adoration perpétuelle avec exposition. Jésus s'est fait Pain de Vie pour nous donner la vie. Nuit et jour, Il est là. Si vous voulez vraiment grandir en amour, revenez à l'Eucharistie, revenez à l'adoration eucharistique. Il nous faut tisser nos vies autour de l'Eucharistie... fixer les yeux sur lui qui est lumière; placez vos coeurs près de son Divin Coeur ; demandez-lui de vous accorder la grâce de le connaître, l'amour de l'aimer, le courage de le suivre. Cherchez-le avec ferveur. Par Marie, cause de notre joie, vous découvrez que nulle part au monde vous êtes mieux accueillis, nulle part au monde vous êtes mieux aimés que par Jésus vivant et vraiment présent au Très-Saint-Sacrement... Il est là en Personne,  à vous attendre" . - (In, Tu m'apportes l'amour. Ed Centurion 1975)

- Chaque jour, nous exposons le Saint-Sacrement, et nous nous sommes aperçues d'un changement dans notre vie. Nous avons ressenti un amour plus profond pour le Christ à travers le masque affligeant des pauvres. Nous avons pu mieux nous connaître et mieux connaître le pauvre comme témoignage concret de Dieu. Depuis que nous avons commencé cette adoration du Saint-Sacrement, nous n'avons pas diminué notre travail, nous y consacrons autant de temps qu'auparavant, mais avec plus de compréhension. Les gens nous acceptent mieux. Ils ont faim de Dieu. Ils n'ont plus besoin de nous, mais de Jésus." (In, Tu m'apportes l'amour. Ed Centurion 1975)

     - "L'Eucharistie est pour nous le sacrement de la prière, la source et le sommet de la vie chrétienne. L'heure sainte devant l'Eucharistie doit nous conduire à l'heure sainte avec les pauvres, avec ceux qui n'auront jamais d'accomplissement humain et dont la seule consolation sera Jésus. Notre Eucharistie est incomplète si elle ne nous conduit pas au service et à l'amour des pauvres. Et en recevant la communion des pauvres, nous découvrons notre propre pauvreté. Que nos mains doivent être pures pour toucher le corps du Christ dans les pauvres, tout comme le prêtre le touche sous les apparences du pain... Pensez à la délicatesse avec laquelle le prêtre traite le Corps du Christ pendant la Messe. C'est ce corps que vous toucherez dans la personne des pauvres". (In, Tu m'apportes l'amour. Ed Centurion 1975)

     - "Lorsque vous contemplez le crucifix, vous comprenez combien Jésus vous a aimés. Lorsque vous contemplez la Sainte Hostie, vous comprenez combien Jésus nous aime  EN CE MOMENT" (In, Tu m'apportes l'amour. Ed Centurion 1975)

     "Notre heure d'adoration quotidienne est notre prière en famille où nous nous réunissons devant le Saint-Sacrement exposé dans l'ostensoir. Pendant la première demi-heure, nous récitons le chapelet et pendant la deuxième demi-heure, nous prions en silence. Par notre adoration, le nombre de nos vocations a doublé. En 1963, nous faisions une heure d'adoration ensemble chaque semaine mais ce fut seulement en 1973, lorsque nous avons commencé à faire notre heure d'adoration quotidienne, que noure communauté a commencé à grandir et  à prospérer". (In, Tu m'apportes l'amour. Ed Centurion 1975)

 

----------------------------------------------

Avec Saint Jean Paul II

- « Par l’adoration, le chrétien contribue à la transformation radicale du monde. Toute personne qui prie le Seigneur entraîne à la suite le monde entier et l’élève à Dieu » Saint Jean Paul II le 26 juin 1996

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

----------------------------------------------------------

- Mgr John Magee, ancien secrétaire du Bienheureux Pape Jean Paul Ier (1978), puis Evêque de Cloyne en Irlande témoigne que les vocations sacerdotales dans son diocèse ont triplé depuis l'instauration de l'adoration eucharistique perpétuelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1
< Revenir à l'agenda

EdV sur mon smartphone

Le site de l'Evangile de la Vie est disponible sur téléphone, retrouvez-les informations essentielles, les grands rendez-vous, l'actualité, ...