Accueil > Evénements > Actualité > loi hôpital : communiqué de Mgr Aillet

Actualité

Imprimer la page

loi hôpital : communiqué de Mgr Aillet

Publiée le 09-06-2009

Monseigneur Aillet, évêque du diocèse de Bayonne-Lescar et Oloron réagit à la loi hôpital votée le 5 juin dernier au sénat.

OUI A LA VIE

Pour promouvoir une culture de vie, l'Eglise entend privilégier la voie du dialogue : c'est ainsi qu'elle s'invite au débat citoyen organisé par le gouvernement pour la révision des lois relatives à la bioéthique.

De manière loyale et s'adressant à des interlocuteurs qu'elle veut croire raisonnables, elle avance à visage découvert en diffusant largement sa contribution au débat.

Elle promeut un discours de raison qui en appelle au principe de dignité de toute personne humaine depuis la conception jusqu'à la mort naturelle et revendique l'égalité entre tous les membres de la société.

Force est de constater toutefois que le débat démocratique est systématiquement boycotté par des initiatives parlementaires qui profitent de ce que l'attention du grand public est détournée par l'actualité présente pour faire avancer la « culture de mort ».

Je veux parler de l'insertion dans la loi hôpital votée au Sénat le 5 juin dernier, sans débat préalable, par amendement de la Commission des Affaires Sociales, d'une disposition imposant aux Sages-femmes la pratique de l'avortement médicamenteux.

Comment ne pas voir ici la mise en œuvre orchestrée d'une véritable machine de guerre s'attaquant impunément aux symboles les plus forts de la culture de vie : contraindre des sages-femmes, dont la profession est tout ordonnée à la préparation, l'accompagnement et le suivi des naissances, à refuser à une vie humaine le droit de naître !

En des matières aussi graves, il est temps de réclamer, au nom même de la démocratie, le droit à l'objection de conscience : « il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes » (Ac 5, 29).

Parce que ma sollicitude de Pasteur doit s'étendre à tous, sans acception de personne, y compris les vies à naître, je ne saurais me taire, suivant en cela les recommandations de l'Apôtre Paul : « Proclame la Parole, insiste à temps et à contretemps, réfute, menace, exhorte, avec une patience inlassable et le souci d'instruire » (2 Tm 4, 2).

L'Eglise a la mission de proclamer l'Evangile de la Vie. Elle dit haut et fort un grand oui à la Vie.

+ Marc Aillet Evêque de Bayonne, Lescar et Oloron 9 juin 2009

< Voir toutes les actualités

Archives