Accueil > Evénements > Actualité > Coronavirus

Actualité

Coronavirus

Publiée le 05-11-2020

 

     Chers amis, le Pape Fraçois depuis le début de l'épidémie du coronavirus nous demande de prier pour que le Seigneur nous libère, nous délivre de ces maux. "Nous devons priez davantage, avec plus de ferveur" vient de lancer Mgr Nosiglia, archevêque de Turin en ces premiers jours de novembre.

     Il nous faut prier davantage et avec plus de ferveur.

     - D'abord pour rendre grâce à Dieu notre Père du don de la vie, de chaque vie humaine depuis sa conception jusqu'à son terme naturel. De conséquence, demander pardon pour chaque attentat contre la vie (expression de Jean Paul II qui revient plusieurs fois dans l'Encyclique parue il y a 25 ans cette année, l'Evangile de la Vie). demander pardon pour les avortements (chaque jour 600 en France), et l'euthanasie. De prendre conscience et d'assumer nos responsabilités : il y a des actes que l'on ne peut pas poser parce que Dieu ne veut pas ; parce que je ne suis pas maître de la vie.

     - Demander à Dieu notre Père de nous libérer de nous délivrer du péché de désespérance fasse à cette épreuve que nous connaissons qui s'ajoute pour bien des personnes à déjà des souffrances présentes.

     - Implorer nos Archanges et Anges Gardiens de lutter, de combattre, de nous libérer, de nous délivrer de toute attaque directe ou indirecte du démon sur nos personnes, nos biens, nos maisons, nos relations, le travail, la santé. Nous saurons au Ciel combien nous aurons reçu sur terre par nos Archanges et Anges. Implorer Saint Raphaël de venir guérir nos malades, d'accompagner le personnel de santé.

     - De demander au Précieux Sang de Jésus de venir nous libérer, nous délivrer, nous pardonner nos péchés (ma dernière confession remonte à quand ?). De nous protéger des virus intérieurs destructeurs de l'âme, des virus qui touchent le corps, qui touchent la Création.

     - D'implorer nos Anges, et nos Saints de nous permettre de dépasser les peurs légitimes face à l'épreuve que nous traversons.

     - D'implorer l'Esprit Saint de renouveler la Grâce de notre Baptême. Que la Foi soit fortifiée, l'Espérance nourrie, la charité exercée. Que l'Esprit Saint brûle notre âme du désir de sainteté. Que la recherche du Royaume soit première. Le reste nous sera donné par surcroit, dit Jésus dans l'Evangile. Ce qui implique la recherche de la Vérité, de l'aimer. Que l'Esprit Saint nous donne force et courage pour exprimer à travers toute notre vie la Douceur et la Bonté de Dieu dans ce monde. Implorer l'Esprit Saint de mieux faire comprendre aux baptisés l'urgence et la responsabilité qu'ils ont, de vivre les Sacrements, d'aller dans leurs églises ! Que l'Esprit Saint nous donne ce regard de Foi pour comprendre ce temps que nous vivons.

     - Nous nous adressons avec confiance à Saint Joseph. C'est lui qui chemine avec nous dans de multiples domaines de notre vie, mais particulièrement en ce moment pour nous préparer à la bonne mort. A une mort vécue dans la paix avec Dieu, avec les autres, avec soi-même. A Saint Joseph je confie le soin de préparer mon âme à paraître devant Dieu. D'être présent au moment de ma mort. Quand le moment sera venu.

     - Nous prendrons le temps de lire l'Evangile. De lire la vie des saints. De lire l'enseignement de l'Eglise. de nourrir notre intelligence.

     - En cette période de confusions, de tant de mensonges, d'un terrorisme entretenu de la peur spécialement de la mort, qui paralyse ; en ces temps de combat frontal du Démon contre l'Eglise Catholique, nous nous tournons avec immense confiance vers Notre-Dame. Elle est notre Mère. Nous sommes habités par cette joie de sa présence en nous, dans nos familles, sur notre terre, dans l'Eglise. Notre-Dame, venez visiter notre terre où vous trouverez tant d'enfants rebelles à Dieu... mais aussi tant d'âmes généreuses. Venez visiter la terre et écrasez la Tête du Serpent avec plus de vigueur encore. Venez nous protéger du Démon, qui divise, sépare, sème confusion et mensonges. Venez restaurer les liens, les relations, dans nos familles, dans l'Eglise. Vous êtes notre Mère et notre Reine : inspirez-nous quelles démarches vivre pour notre vie spirituelle ; quelles démarches entreprendre avec courage pour que nous retrouvions la liberté de vivre notre foi, la liberté des relations les uns avec les autres, sans peur, sans suspicion. Mais dans la confiance.

     Venez Notre-Dame, venez écrasez la Tête du Serpent. Venez nous libérer comme vous l'avez fait tant de fois en France et dans le monde, venez nous libérer de ces virus qui tuent l'âme, qui atteignent les corps. Qui blessent, détruisent la vie, et tant de familles ! Dans ce combat frontal entre Babel et Pentecôte, que brille la Lumière du Matin de la Résurrection ! Apportez dans nos familles, nos paroisses, hôpitaux, écoles, lieux de travail..., votre sourire de Mère.

     Mère de toute Espérance !

     Jésus j'ai confiance en Vous.

     Notre-Dame, nous vous aimons tant ! Soyez plus que jamais notre Mère. Donnez-nous d'être auprès de nos contemporains assoiffés de Vérité, assoiffés de Dieu, d'être des serviteurs dans la Vigne.

 

Abbé Lelièvre

5 novembre 2020

 

    

< Voir toutes les actualités

Archives