Accueil > Evénements > Actualité > Le bébé-médicament n'est pas une "prouesse technique" - JM Le Méné

Actualité

Imprimer la page

Le bébé-médicament n'est pas une "prouesse technique" - JM Le Méné

Publiée le 09-02-2011

 C'est ce qu'a expliqué Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, ce matin sur Radio Notre-Dame. Invité de Louis Daufresne pendant près d'1h, il a expliqué les graves transgressions de cette opération, qui a consisté dans une double sélection d'embryons : d'abord on enlève (on les tue ou on les congèle) les embryons porteurs de la maladie. Ensuite, parmi les embryons sains, on garde celui qui est compatible pour la greffe. Pour produire ce "bébé-instrument", on a donc détruit plusieurs vies. En outre cette trangression est inutile, puisqu'une greffe avec du sang de cordon compatible aurait fait l'affaire.

Jean-Marie Le Méné s'en est pris aux politiques, notamment aux députés UMP qui n'ont pas de position éthique sur ces sujets. S'ils avaient encouragé la conservation des cordons ombilicaux dans des banques, ils auraient coupé l'herbe sous le pied aux savants-fous, adeptes de la destruction des embryons. Un conseiller de l'Elysée lui a même avoué qu'ils n'avaient pas osé promouvoir les banques de sang du cordon pour ne pas froisser ces savants fous ! Une émission à écouter pour bien comprendre les enjeux.

via le Salon Beige 9.2.2011

< Voir toutes les actualités

Archives