Accueil > Evénements > Actualité > Le ministre espagnol de l'éducation reconnaît que l'éducation sexuelle est affaire d'idéologie

Actualité

Imprimer la page

Le ministre espagnol de l'éducation reconnaît que l'éducation sexuelle est affaire d'idéologie

Publiée le 21-09-2010

Angel Gabilondo était l'invité, le 16 septembre, du Déjeuner d'information d'EuropaPress à Madrid. Interpellé par des catholiques et des défenseurs de la famille sur la question de « l'éducation sexuelle et affective » rendue obligatoire par le gouvernement socialiste espagnol et qui risque de prendre des proportions encore plus inquiétantes avec la nouvelle loi d'avortement et de santé sexuelle en vigueur depuis début juillet, le ministre de l'Education espagnol a déclaré qu'il « n'y a pas de matières éducatives qui soient de la compétence exclusive des familles » : « L'éducation affective, celle des sentiments, sexuelle… nous devons la faire conjointement entre les familles et la communauté éducative ». « La communauté éducative, qui comprend les parents et les professeurs, doivent enseigner ensemble, et je ne partage pas l'opinion selon laquelle il y a des affaires où seule la famille doit éduquer ».

Il ajoutait alors qu'il s'agit d'un « choix idéologique ».Et en effet, tout comme cela se passe avec les matières d'éducation à la citoyenneté et d'éducation sexuelle obligatoire, le gouvernement impose son éducation morale par dessus les convictions des parents ».

Source : Jeanne Smits - 19.9.2010
 

< Voir toutes les actualités

Archives

Site par Vive la Vie . Plan du site . Mentions légales . Parmi nos amis . Flux RSS . Twitter . Mis à jour le 30 juil. 2014 - Site accessible sur smartphone

Famille Missionnaire de l'Evangile de la Vie - 32, cours de la République - 84500 BOLLENE