Accueil > Evénements > Actualité > Pourquoi faire célébrer des Messes en l'honneur du Précieux Sang de Jésus ?

Actualité

Imprimer la page

Pourquoi faire célébrer des Messes en l'honneur du Précieux Sang de Jésus ?

Publiée le 26-09-2017

  

   L'Année Sainte de la Miséricorde nous encourage à mieux nous tourner et à mieux vivre le trésor de la Messe, non seulement le dimanche, mais pourquoi pas aussi en semaine, comme nous le montre la vie de tant de saints d'hier et d'aujourd'hui. La Messe rend présent le   Sacrifice de Jésus sur la Croix. Il vient rejoindre une intention particulière (personne vivante ou défunte ; une situation, une cause...) ; l'enveloppant ainsi de Miséricorde Divine ; le plongeant ainsi au Coeur même de la Miséricorde Divine, le Sacrifice de Jésus. Ces accents de la Tendresse de Dieu sont présents à travers les diverses Messes votives proposées dans le Missel romain de l’Eglise Catholique, pour accompagner notre pèlerinage vers le Ciel. Parmi elles se trouve la Messe en l'honneur du Précieux Sang de Jésus. Elle est célébrée plus spécialement pour demander au Père que le Salut obtenu par le Sang versé par Jésus sur la Croix, puisse particulièrement venir laver, purifier une âme du Purgatoire ; une âme, une famille, un lieu, un pays, une situation concrète connue ou inconnue, qui n'a pas été vécue dans la Lumière et l'Amour de Dieu, dans sa Vérité ; ou/et qui empêche de vivre dans la paix de Dieu mais aussi qui trouble le chemin de la vie chrétienne au quotidien. Elle vient aussi stopper le Mal qui peut se manifester/a pu se manifester à cause d'actes posés, mais aussi dont l'âme peut être victime. Comme aussi de briser, casser des liens qui ont pu marquer une histoire personnelle, familiale, ou d'un pays. Elle vient protéger les personnes, les lieux. Elle vient nous fortifier face aux attaques du démon.
    
   

   
      Elle favorise un chemin d'ouverture des âmes à la Grâce, favorise un chemin de conversion.
         En cette année de la Miséricorde, pourquoi ne pas faire célébrer des Messes par exemple, pour demander pardon, implorer Miséricorde et la conversion face aux attaques contre la vie, la personne humaine, la famille ; pour demander pardon et que cessent les aveuglements et “conspirations” (JeanPaul II, EV) jusque dans les lois, touchant la vie et la famille.   Pour un chemin de libération de situations connues ou inconnues mais dont je peux subir les conséquences (avortement, euthanasie, divorce, haine, suicide, occultisme, franc-maçonnerie...), de guérison intérieure et extérieure ; pour que le Sang de Jésus soit un rempart face au Mal qui se déchaîne. Pour la protection des personnes.
     En tout premier lieu, pour que nous soyons renouvelés, intensément, dans notre vie chrétienne.
     Il y a ici une oeuvre de Miséricorde, urgente, à vivre.
     Chacun peut s'adresser à un prêtre de sa paroisse, d'une communauté, d'un sanctuaire, auprès d'un missionnaire, afin de faire célébrer une ou plusieurs Messes en l'honneur du Précieux Sang. Habituellement, on fait célébrer une Messe chaque jour, pendant six jours consécutifs.. Ainsi, ce sont plusieurs dizaines de milliers de Messes célébrées pour que la Miséricorde se déverse comme un torrent sur les âmes, nos familles, notre pays.

 

Abbé Lelièvre - l'Evangile de la Vie 2 février 2017

 

 

 

< Voir toutes les actualités

Archives