Accueil > Evénements > Actualité > Le bateau de l'avortement ne voguera plus

Actualité

Imprimer la page

Le bateau de l'avortement ne voguera plus

Publiée le 30-07-2009

Le bateau ayant procédé à des avortements dans les eaux internationales après avoir embarqué des femmes de pays où la législation l'interdit ne voguera plus. En 2004, les bateaux de guerre portugais l'avaient empêché d'accoster. Plus récemment, le "bateau de l'avortement" s'est rendu sur les côtes espagnoles. Raison de l'arrêt de son activité : le changement de législation dans le pays d'origine du bateau : la Hollande.

En effet c'était la pilule RU 486 qui était utilisée. Or, le gouvernement hollandais a restreint la distribution de ces pilules aussi connue sous le nom de mifépristone à certains centres médicaux. Rebecca Comperts, la fondatrice a ainsi déclaré "nous avions planifié d'aller cette année sur les côtes du Nicaragua, du Chili, du Brésil et de l'Argentine", avant d'ajouter que "maintenant [les personnes qui participent à l'initiative] risquons d'être poursuivis dans leur propre pays si l'inspection de la santé hollandaise juge que nous travaillons hors du cadre légal. C'est un risque que nous ne pouvions prendre, donc nous avons annulé".

En fait, non seulement la loi a changé, mais l'inspection de la santé hollandaise a aussi demandé aujourd'hui au procureur de la république de poursuivre les femmes qui avaient distribuées le RU 486 au large des côtes espagnoles en 2008.

Gomperts a aussi déclaré vouloir lancer un procès pour faire tomber la loi. Elle a admis qu'aucun avortement chirurgical n'avait été réalisé sur le bateau. Et vient de lancer un nouvelle initiative pro-avortement, "Women on Web" (en référence à Women on Wave, le nom de l'association qui gérait le bateau). Une association basée au Canada, qui envoie la pilule par courrier dans le monde entier à partir de divers pays, après un questionnaire de 25 questions. De nombreuses voix se sont levées contre cette initative, alors que le RU 496 n'est pas une pilule ordinaire, et a même déjà tué dans le monde. Gomperts a confirmé que l'Irlande confisquait les envois.

Source : LifeNews - avortementivg.com 29.7.2009

< Voir toutes les actualités

Archives

Site par Vive la Vie . Plan du site . Mentions légales . Parmi nos amis . Flux RSS . Twitter . Mis à jour le 27 août 2014 - Site accessible sur smartphone

Famille Missionnaire de l'Evangile de la Vie - 32, cours de la République - 84500 BOLLENE